Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  London Stock Exchange  >  AstraZeneca PLC    AZN   GB0009895292

ASTRAZENECA PLC

(AZN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Or noir: l'Opep au chevet d'un marché toujours déprimé par la pandémie

29/11/2020 | 06:46
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

LONDRES (awp/afp) - L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés se réunissent lundi et mardi pour tenter de redonner un peu de vigueur à un marché du brut toujours déprimé par la pandémie de coronavirus.

Après une "annus horribilis" qui a vu la consommation d'or noir et les cours sombrer, les membres du cartel pourraient décider de prolonger le niveau de réduction de leur production actuelle au-delà du 1er janvier.

L'Opep et d'autres grands producteurs, notamment la Russie, réunis sous le terme d'Opep+, se sont astreints cette année à des coupes drastiques dans leur production d'or noir pour tenter de l'adapter à un niveau de demande qui a fondu.

Selon l'accord en vigueur décidé en avril, le retrait actuel du marché de 7,7 millions de barils par jour doit être ramené à 5,8 millions à compter de janvier 2021, mais la plupart des observateurs tablent sur un report de trois à six mois.

Les ministres influents du cartel ont d'ailleurs envoyé ces dernières semaines des signaux en ce sens, et les bonnes nouvelles autour des vaccins ne devraient pas les faire changer d'avis.

Les laboratoires AstraZeneca, Pfizer/BioNTech et Moderna ont en effet fait part ces dernières semaines d'une efficacité élevée de leurs candidats vaccins contre le Covid-19, une véritable planche de salut pour faire repartir l'activité économique, les déplacements et donc la consommation d'or noir.

Mais leur impact ne devrait pas se faire sentir avant des mois tandis que l'action du cartel vise a minima le premier, au plus le deuxième trimestre 2021.

Tensions et psychodrames

Mais rien n'est jamais gagné d'avance avec l'Opep+ car le groupe des vingt-trois pays producteurs figure autant de situations intérieures différentes, et presque autant d'avis sur la politique de l'offre qu'il conviendrait de tenir.

Mi-novembre, les Émirats arabes unis ont par exemple fait preuve d'une certaine réticence à continuer à appliquer pleinement les réductions volontaires au-delà de la fin de l'année.

Le cartel doit également gérer l'appréciation toute relative de certains de ses membres à respecter les quotas de coupes qui leur sont assignés.

Les mauvais élèves qui pompent davantage que prévu par l'accord, Irak et Nigeria en tête, se font régulièrement tancer par le chef de file de l'alliance, le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane.

Et le souvenir du fiasco du premier sommet de l'année est toujours vif. Au début du mois de mars, la Russie et l'Arabie saoudite étaient reparties de Vienne dos à dos et s'étaient engagées l'espace d'un mois dans une guerre des prix fratricides.

Contrôle de l'offre

Si le cartel est attentif aux cours du brut, qui sont revenus à leurs niveaux du début de la pandémie, soit entre 45 et 50 dollars pour les deux références mondiales (Brent de mer du Nord et WTI américain), il guette également les données de production hors de son giron et les niveaux de remplissage des capacités de stockage à travers le monde.

L'offre du premier producteur mondial, à savoir les Etats-Unis, est en baisse depuis ses records historiques atteints en début d'année, à 11 millions de barils par jour. Et la victoire du démocrate Joe Biden, qui porte un projet timide mais réel de limitation de l'exploitation du pétrole de schiste dans le pays, laisse présager que le pic de la production américaine est passé.

L'Opep+ doit également surveiller les niveaux de production dans ses rangs, d'autant que trois de ses membres ne sont pas tenus à des quotas.

C'est le cas de la Libye, dont la production presque réduite à néant en 2020 des suites d'un conflit intérieur est repartie en flèche depuis octobre. Elle a désormais dépassé le million de barils par jour, selon la Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC).

A moyen terme, une politique américaine plus souple vis-à-vis de l'Iran, également non concerné par les quotas, pourrait faire revenir sur le marché des centaines de milliers de barils quotidiens qu'il aura des difficultés à absorber en l'état.

bp/ved/etr/ces


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASTRAZENECA PLC 0.70%7952 Cours en différé.7.82%
GOLD -0.22%1851.33 Cours en différé.-2.16%
LONDON BRENT OIL 0.25%56.06 Cours en différé.7.08%
MODERNA, INC. 3.35%151.93 Cours en différé.40.71%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.16%75.0867 Cours en différé.2.19%
WTI -0.06%52.803 Cours en différé.8.49%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ASTRAZENECA PLC
26/01Les résultats du vaccin de Johnson & Johnson attendus "la semaine prochaine"
AW
26/01EFFICACITÉ DU VACCIN ASTRAZENECA : l'EMA examinera "toutes les données"
AW
26/01Sanofi va aider Pfizer et BioNTech à conditionner leur vaccin
AW
26/01ASTRAZENECA : UBS conserve son opinion neutre
ZD
26/01VACCINS : les fabricants "doivent honorer leurs obligations" (von der Leyen)
AW
26/01Les Bourses européennes rebondissent, mais la prudence reste de mise
AW
26/01Berlin veut restreindre les exportations hors UE des vaccins produits en Euro..
AW
26/01ASTRAZENECA : la Chine approuve le Symbicort Turbuhaler
CF
26/01La tension (re)monte d'un cran en bourse
26/01BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ASTRAZENECA PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 26 379 M - 21 694 M
Résultat net 2020 2 956 M - 2 431 M
Dette nette 2020 13 464 M - 11 073 M
PER 2020 31,8x
Rendement 2020 3,54%
Capitalisation 104 Mrd 143 Mrd 85 845 M
VE / CA 2020 4,47x
VE / CA 2021 3,85x
Nbr Employés 70 600
Flottant 95,7%
Graphique ASTRAZENECA PLC
Durée : Période :
AstraZeneca PLC : Graphique analyse technique AstraZeneca PLC | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ASTRAZENECA PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 25
Objectif de cours Moyen 127,03 $
Dernier Cours de Cloture 79,52 $
Ecart / Objectif Haut 97,6%
Ecart / Objectif Moyen 59,7%
Ecart / Objectif Bas 13,5%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Pascal Soriot Chief Executive Officer & Executive Director
Leif Valdemar Johansson Non-Executive Chairman
Pam P. Cheng Executive VP-Operations & Information Technology
Marc Pierre Jean Dunoyer Chief Financial Officer & Executive Director
Menelas N. Pangalos EVP-Biopharmaceuticals Research & Development
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ASTRAZENECA PLC7.82%141 525
JOHNSON & JOHNSON5.46%436 949
ROCHE HOLDING AG3.82%309 894
NOVARTIS AG2.96%220 401
PFIZER INC.1.28%207 217
MERCK & CO., INC.-0.79%205 312