Atos a annoncé lundi que le calculateur multifonction sécurisé de sa filiale de cybersécurité Eviden avait été sélectionné par le service industriel de l'aéronautique du Ministère des armées.

La passerelle sera ainsi intégrée au système tactique annexé au porteur américain des avions de commandement, de détection et de contrôle 'E-2D Hawkeye' de la Marine Nationale.

La solution vise à permettre un échange bidirectionnel en temps réel entre des données autorisées provenant du système natif américain et des données tactiques complémentaires françaises.

Le contra - officialisé à l'occasion du Salon mondial de la défense et de la sécurité (Eurosatory) qui s'ouvre aujourd'hui à Villepinte, près de Paris, doit ainsi garantir le cloisonnement et la souveraineté de la chaîne des systèmes embarqués

Selon Atos, ce contrat - officialisé à l'occasion vient confirmer l'expertise d'Eviden en matière de conception et de fabrication de calculateurs embarqués.

Eviden s'est par ailleurs vu confier par la direction générale de l'armement (DGA) le développement et le déploiement d'un système embarqué au sein des porteurs l'Aviation légère de l'armée de terre (ALAT).

Ce nouveau système d'information - qui doit permettre de mettre en réseau les porteurs de l'ALAT avec les systèmes d'information tactiques terrestre et ainsi constituer une bulle tactique aéroterrestre - viendra se substituer aux systèmes existants d'ici à l'horizon 2026.

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.