Atos (-32,56% à 1,17 euro)

Atos a apporté des précisions sur son financement intérimaire et le calendrier de sa restructuration financière. Le titre a atteint hier un plus haut en séance à 2,49 euros après avoir clôturé vendredi dernier à 0,8768 euro. Evoquant les "récentes spéculations sur le marché", Atos a profité de sa communication d'hier soir pour rappeler que la restructuration financière envisagée "entraînera une dilution massive pour les actionnaires actuels".