Atos (+ 19,07% à 1,04 euro)

Comme vendredi, le groupe technologique en difficulté s'affiche de nouveau en tête de peloton alors qu'il a reçu une lettre d'offre confirmatoire non engageante de l'État français pour ses activités stratégiques, portant sur une valeur d'entreprise globale de 700 millions d'euros.