Synthèse

● D'une manière générale, la société présente des fondamentaux de mauvaise qualité dans le cadre d'une stratégie d'investissement à moyen et long termes.

● Dans une optique d'investissement de court terme, la société présente une configuration fondamentale dégradée.

● D'après Refinitiv, le score ESG de la société relatif à son secteur d'activité est bon.


Points forts

● Le titre est valorisé sur 2024 à 0.28 fois son chiffre d'affaires, soit des niveaux de valorisation très intéressants comparativement aux autres sociétés de la cote.

● L'entreprise apparaît faiblement valorisée compte tenu de la valeur de son actif net comptable.

● L'écart entre les cours actuels et l'objectif de cours moyen des analystes qui couvrent le dossier est relativement important et suppose un potentiel d'appréciation conséquent.


Points faibles

● Les perspectives de croissance du chiffre d'affaires de l'entreprise sont très faibles pour les prochains exercices, d'après les estimations du consensus Standard & Poor's.

● La rentabilité de l'activité est un point faible conséquent pour l'entreprise.

● Le groupe présente un endettement relativement élevé rapporté à son EBITDA.

● Les anticipations de chiffre d'affaires sur les 12 derniers mois ont largement été revues à la baisse. Les analystes prévoient des ventes moins importantes que celles qu'ils attendaient un an plus tôt.

● Les perspectives d'évolution du chiffre d'affaires pour les années à venir ont été revues à la baisse au cours des quatre derniers mois.

● Au cours des 12 derniers mois, les analystes ont revu régulièrement à la baisse leurs anticipations de bénéfices.

● Au cours des 4 derniers mois, les profits attendus par les analystes couvrant le dossier ont été largement revus à la baisse.

● Le consensus des opinions des analystes ressort largement négatif.

● L'objectif de cours moyen des analystes qui s'intéressent au dossier a été fortement revu à la baisse au cours des quatre derniers mois.

● L'opinion général du consensus des analystes s'est fortement détériorée au cours des quatre derniers mois.

● Au cours des douzes derniers mois le consensus des analystes a été fortement revu à la baisse.

● Les estimations des analystes concernant l'évolution de l'activité de la société diffèrent de manière relativement importante les unes aux autres. La visibilité liée à l'activité de la société apparaît relativement faible.

● Les objectifs de cours des analystes qui couvrent la valeur diffèrent de manière importante. Cela suppose des difficultés à évaluer la société et son activité.

● Les publications du groupe ont souvent déçu par le passé, avec des écarts négatifs relativement importants par rapport aux attentes.