Des agents de la direction générale indienne des renseignements sur la taxe sur les produits et services (GST) ont également saisi des ordinateurs portables lors de leur visite le 7 novembre et ont interrogé certains responsables, dont le directeur général d'Aviva India, Asit Rath, et le directeur financier, Sonali Athalye, ont déclaré deux des trois sources, qui ont refusé d'être nommées en raison du caractère sensible de l'affaire.

Dans une déclaration, Aviva Life Insurance, India, a dit à Reuters "nous pouvons confirmer que des fonctionnaires du GST ont visité notre siège social, nous coopérons pleinement avec eux". Elle n'a pas donné d'autres détails et a refusé de commenter l'interrogation de ses cadres.

Le ministère indien des finances, qui contrôle le département de la GST, n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire par courrier électronique.

Les recherches menées par Aviva s'inscrivent dans le cadre d'une enquête plus large impliquant de nombreux assureurs qui doivent faire face à des allégations d'au moins 610 millions de dollars de cotisations impayées, a déclaré l'une des sources, un haut fonctionnaire du gouvernement indien.

Les sociétés auraient comptabilisé des commissions de vente supérieures à la limite prescrite par les autorités de régulation comme des frais de publicité et de marketing, puis auraient réclamé des crédits d'impôt illégalement, a ajouté la source.

Le plus grand assureur indien, l'assureur public Life Insurance Corporation, a reçu une mise en demeure de 2,9 milliards de roupies (35 millions de dollars) de la part des autorités de la GST en septembre dans le cadre de l'enquête, selon une déclaration réglementaire, et d'autres acteurs tels que HDFC Life et Bajaj Allianz ont également fait l'objet d'un examen minutieux. Les assureurs n'ont pas commenté les enquêtes.

Le montant des impôts qu'Aviva aurait éludés n'a pas été immédiatement précisé.

La société britannique Aviva détient une participation de 74 % dans Aviva Life Insurance en Inde, le reste étant détenu par la société indienne Dabur Invest Corp. Les activités d'assurance vie d'Aviva représentent une part de marché inférieure à 0,5 % sur la base des encaissements de primes de première année en Inde.