Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

BANCO ESPÍRITO SANTO, S.A.

(BKESF)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Banque Espirito Santo: interdictions d'exercer confirmées

23/10/2020 | 17:23
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Lausanne (awp/ats) - Le Tribunal fédéral (TF) confirme l'interdiction d'exercer pour plusieurs années prononcée par la Finma contre deux anciens administrateurs de la banque privée en faillite Espirito Santo. L'établissement appartenait au groupe portugais Espirito Santo, qui a également connu des difficultés financières en 2014.

A l'automne 2014, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a ouvert une procédure de faillite contre la banque privée basée à Pully. Elle a par la suite ouvert une procédure d'application du droit de surveillance (enforcement) contre l'établissement et quelques dirigeants.

En 2016, l'autorité de surveillance a imposé une interdiction d'exercer de respectivement cinq et trois ans à l'encontre de l'ancien président du conseil d'administration et d'un membre du conseil d'administration, dans toutes les institutions sous surveillance de la Finma. C'est ce qui ressort de deux arrêts publiés vendredi par le TF.

Le Tribunal fédéral confirme que les deux dirigeants n'ont pas immédiatement informé la banque privée des graves problèmes de surendettement du groupe Espirito Santo, alors qu'ils en avaient connaissance depuis fin 2013.

En ne transmettant pas ces informations, les deux administrateurs ont gravement violé les règles de surveillance. Par leur comportement, ils ont empêché que des mesures ne soient prises au sein de la banque, ainsi qu'un signalement auprès de la Finma. En raison de leurs fonctions dans différents organes, ils se sont en outre retrouvés en situation de conflit d'intérêts.

En raison de difficultés financières considérables, les différentes sociétés holding du groupe portugais Espirito Santo ont été placées sous administration de l'Etat à l'été 2014. La société suisse n'a pas été incluse dans la restructuration de la société-mère ordonnée par les autorités portugaises.

ats/al


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BANCO ESPÍRITO SANTO, S.A.
15/07La SGKB citée dans le dossier à charge du président du Benfica
AW
24/04A Lisbonne, des visites guidées pour démystifier la corruption
AW
09/04PORTUGAL : l'ex-Premier ministre Socrates renvoyé en procès
AW
2020BANQUE ESPIRITO SANTO : interdictions d'exercer confirmées
AW
2020Meilleur bénéfice annuel pour la banque publique portugaise CGD depuis 2007
AW
2017Le Portugal boucle la vente de Novo Banco après le feu vert de Bruxelles
AW
2017PORTUGAL : accord pour le remboursement des clients immigrés lésés de BES
AW
2017Novo Banco lance la vente de sa filiale d'assurance-vie GNB Seguros Vida
AW
2017Novo Banco réduit sa perte semestrielle à 290 millions d'euros
AW
2017BES : une association demande une "aide urgente" aux autorités portugaises
AW
Plus d'actualités
Données financières
CA 2020 -256 M -298 M -
Résultat net 2020 -547 M -636 M -
Dette nette 2020 4 997 M 5 803 M -
PER 2020 -0,01x
Rendement 2020 -
Capitalisation 1,43 M 1,68 M -
VE / CA 2019 -18,8x
VE / CA 2020 -19,5x
Nbr Employés 9
Flottant 99,6%
Graphique BANCO ESPÍRITO SANTO, S.A.
Durée : Période :
Banco Espírito Santo, S.A. : Graphique analyse technique Banco Espírito Santo, S.A. | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Ana Mendes Martins Secretary