Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Canada
  4. Toronto Stock Exchange
  5. Bank of Montreal
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BMO   CA0636711016

BANK OF MONTREAL

(BMO)
  Rapport
Temps Différé Toronto Stock Exchange  -  22:16:01 30/01/2023
132.57 CAD   -0.74%
30/01BMO Capital sur les banques canadiennes : "Là où va la croissance des revenus, le RTA suit".
MT
30/01Chorus Aviation Falls as prolonge et modifie sa facilité de crédit d'exploitation engagée
MT
30/01La Banque Nationale signale les nouveaux lancements, les fusions et les radiations de FNB
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Les négociateurs sont confrontés à la pression de conclure rapidement des fusions et acquisitions sur des marchés volatils.

06/12/2022 | 19:06
FILE PHOTO: A sign board displaying Toronto Stock Exchange stock information is seen in Toronto

Lorsque HSBC plc a conclu la semaine dernière un accord pour vendre son unité canadienne à Royal Bank of Canada pour 13,5 milliards de dollars canadiens, l'offre gagnante proposait une chose que les autres ne proposaient pas : la rapidité.

HSBC a conclu la transaction en seulement huit semaines après avoir déclaré qu'elle envisageait de vendre ses activités canadiennes au début du mois d'octobre. Dès son premier contact, RBC, le plus grand créancier du Canada, a dit à HSBC qu'elle pourrait conclure la transaction rapidement si elle était choisie, a déclaré à Reuters une personne connaissant bien le dossier.

HSBC cherchait initialement à annoncer une transaction avant la fin de l'année, mais RBC a dit qu'elle pourrait le faire avant les vacances de Thanksgiving aux États-Unis, a ajouté la personne. Après l'envoi des offres finales vers la mi-novembre, RBC a dit qu'elle pouvait tout faire en une semaine, a ajouté la personne.

Un porte-parole de RBC a refusé de commenter, tandis que HSBC n'a pas répondu aux demandes de commentaires. La source n'était pas autorisée à parler publiquement de cette affaire.

La conclusion rapide des transactions fait partie d'une tendance plus large, la volatilité du marché encourageant les entreprises à conclure un accord rapidement.

Le nombre moyen de jours nécessaires à la réalisation d'une fusion ou d'une acquisition ciblée sur le Canada est tombé à son plus bas niveau en plus de 20 ans, soit 57 jours en 2022, contre 76 jours en 2021 et 91 jours en 2020, selon Dealogic.

"Un vieil adage dit que le temps tue les transactions et c'est particulièrement le cas lorsque vous ne pouvez pas prédire ce qui va se passer au jour le jour sur les marchés", a déclaré Neil Selfe, PDG de la société de conseil INFOR Financial.

C'est une tendance qui se manifeste également sur les grands marchés. Aux États-Unis, les délais de transaction ont chuté de près de 30 % à 66 jours cette année par rapport à l'année dernière, où les transactions prenaient plus d'un jour pour être conclues, selon les données.

"Là où nous aurions normalement une fenêtre de 45 jours pour conclure quelque chose, nous envisageons 20 jours, 30 jours, et cela est dû aux instructions des clients", a déclaré Sarah Gingrich, partenaire du cabinet d'avocats Fasken, notant que la tendance a commencé cette année.

PAS DE COMPROMIS

Les participants au marché ont déclaré à Reuters que le raccourcissement des délais était dû à des moyens plus efficaces de diligence raisonnable et à des avocats et conseillers travaillant plus longtemps, ce qui a été rendu possible par le fait que les banques d'investissement ont embauché plus de personnel pour faire face au nombre record de fusions et acquisitions pendant la pandémie mondiale.

"Il y a beaucoup plus de séances de diligence raisonnable à distance - exponentiellement plus - qu'avant la pandémie", a déclaré Sarfraz Visram, responsable des fusions et acquisitions canadiennes et internationales à la Banque de Montréal.

Les annonces de transactions sont une chose, mais obtenir toutes les approbations réglementaires pour conclure une transaction est une toute autre affaire.

Rogers Communications Inc. se bat pour conclure l'achat de Shaw Communications Inc. pour 20 milliards de dollars canadiens plus de 20 mois après avoir conclu un accord, en raison de l'opposition du bureau antitrust du Canada.

Les parties doivent faire leur dernière tentative devant le tribunal de la concurrence du Canada la semaine prochaine.

Les conseillers financiers pour les opérations de fusion et d'acquisition sont généralement rémunérés sur une partie d'une transaction réussie, tandis que les avocats sont payés à un taux horaire, selon les participants au marché.

Pourtant, la rémunération globale ne devrait pas être affectée par des délais plus serrés en raison de la même quantité de travail effectuée, selon les participants au marché. Les négociateurs soutiennent également que la diligence raisonnable n'est pas compromise par des délais plus courts.

"Vous réduisez les délais au détriment des heures de sommeil que les professionnels passent autour de la table, mais sans compromettre la qualité du travail", a déclaré François Carrier, responsable des services bancaires d'investissement et co-responsable des marchés des capitaux chez Desjardins Capital Markets.

"Étant donné le devoir fiduciaire de chacun, les responsabilités, on veille à ce que cette accélération ne se fasse jamais au détriment de la qualité du travail effectué en arrière-plan."


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANK OF MONTREAL -0.74%132.57 Cours en différé.8.08%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.62%0.7425 Cours en différé.1.78%
ROGERS COMMUNICATIONS INC. -0.12%64.5 Cours en différé.1.78%
ROYAL BANK OF CANADA 0.31%135.07 Cours en différé.6.10%
SHAW COMMUNICATIONS INC. -0.48%39.49 Cours en différé.1.23%
US DOLLAR / CANADIAN DOLLAR (USD/CAD) 0.57%1.34616 Cours en différé.-1.74%
Toute l'actualité sur BANK OF MONTREAL
30/01BMO Capital sur les banques canadiennes : "Là où va..
MT
30/01Chorus Aviation Falls as prolonge et modifie sa facilité de crédit d'exploitation engag..
MT
30/01La Banque Nationale signale les nouveaux lancements, les fusions et les radiations de F..
MT
30/01BMO sur la semaine à venir au Canada
MT
27/01BMO s'attend à ce que la Fed "laisse la porte ouverte" à de nouvelles hausses de 25 poi..
MT
27/01BMO revoit également à la hausse sa prévision de croissance du PIB canadien, même si el..
MT
27/01BMO revoit à la hausse son estimation de la croissance du PIB américain pour l'ensemble..
MT
27/01Le Credit Suisse sur les banques canadiennes lisent les résultats du T4/22 des banques ..
MT
27/01BMO sur la journée à venir au Canada
MT
27/01BANK OF MONTREAL : Détachement de dividende
FA
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BANK OF MONTREAL
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 32 027 M 23 994 M 22 077 M
Résultat net 2023 8 888 M 6 659 M 6 127 M
Dette nette 2023 - - -
PER 2023 10,3x
Rendement 2023 4,39%
Capitalisation 93 240 M 69 853 M 64 272 M
Capi. / CA 2023 2,91x
Capi. / CA 2024 2,73x
Nbr Employés 46 722
Flottant 99,8%
Graphique BANK OF MONTREAL
Durée : Période :
Bank of Montreal : Graphique analyse technique Bank of Montreal | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BANK OF MONTREAL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 15
Dernier Cours de Clôture 132,57 CAD
Objectif de cours Moyen 142,66 CAD
Ecart / Objectif Moyen 7,61%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Darryl White Chief Executive Officer & Director
Tayfun Tuzun Chief Financial Officer
George Alexander Cope Independent Chairman
Steven Tennyson Co-COO & Chief Technology Officer
Cameron Fowler Co-COO & Chief Strategy Officer
Secteur et Concurrence