Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Royaume-Uni
  4. London Stock Exchange
  5. Barclays PLC
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BARC   GB0031348658

BARCLAYS PLC

(BARC)
  Rapport
Temps Différé London Stock Exchange  -  17:35 25/11/2022
159.06 GBX   -0.23%
25/11Bourse Zurich: les indices terminent en ordre dispersé, CS s'enfonce
AW
25/11L'espoir d'un coup de pouce à l'économie lors du Black Friday fait grimper les actions européennes
MT
25/11Medtronic plc : Barclays confirme sa recommandation neutre
ZM
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Barclays frappée par une pénalité américaine de 361 millions de dollars pour une erreur "stupéfiante".

30/09/2022 | 20:05
Jeudi, le créancier britannique Barclays a accepté une pénalité de 361 millions de dollars avec les régulateurs américains pour des défaillances "stupéfiantes" qui l'ont conduit à sur-vendre 17,7 milliards de dollars de produits structurés, accumulant ainsi des coûts supplémentaires pour une erreur qui a gâché la première année du PDG C.S. Venkatakrishnan.

La banque a déclaré après la clôture du marché londonien vendredi que son propre examen mené par des avocats externes sur l'erreur était également terminé, ajoutant qu'elle examinerait les responsabilités individuelles et si elle devait prendre des mesures disciplinaires ou réduire les salaires en fonction des résultats.

Les actions de Barclays ont clôturé en baisse de 0,2 % sur la journée.

La conduite concernée remonte à mars de cette année, lorsque Barclays a révélé qu'elle avait accidentellement survendu des billets structurés et négociés en bourse complexes, dépassant d'environ 75 % une limite de 20,8 milliards de dollars sur de telles ventes qu'elle avait convenue avec la Securities and Exchange Commission.

La banque n'avait mis en place aucun contrôle interne pour suivre ces transactions en temps réel, a constaté la SEC.

"Bien que nous reconnaissions les efforts de Barclays pour identifier, divulguer et remédier à cette conduite, les déficiences de contrôle et la portée de la conduite en question ici étaient tout simplement stupéfiantes", a déclaré Gurbir Grewal, directeur de la Division of Enforcement de la SEC, dans un communiqué.

Barclays paiera la pénalité sans admettre ou nier les conclusions de la SEC, a-t-elle déclaré.

Barclays a déclaré que son examen a révélé que la surémission s'est produite principalement en raison d'un manquement à identifier et à transmettre aux cadres supérieurs les conséquences d'un changement de son statut d'émetteur et en raison d'une structure décentralisée pour les émissions de titres.

L'erreur n'était pas due à "un manque général d'attention aux contrôles par Barclays", a conclu la banque dans son examen.

Les acheteurs des billets, considérés comme des "titres non enregistrés", avaient le droit de demander à Barclays de racheter les produits au prix d'origine plus les intérêts. La banque a pris une charge de 1,3 milliard de livres au deuxième trimestre pour couvrir les coûts de rachat des titres, ce qui a entamé ses bénéfices.

Jeudi, la SEC a déclaré que Barclays avait accepté de payer une amende civile de 200 millions de dollars pour les manquements au contrôle. En outre, elle a accepté de payer un dégorgement et des intérêts de plus de 161 millions de dollars, bien que le régulateur ait déclaré que cette charge supplémentaire a été satisfaite par l'offre de rachat.

Bien que le règlement de la SEC contribue à mettre un terme à l'incident, qui a été une source d'embarras pour Venkatakrishnan - connu à la banque sous le nom de "Venkat" - la banque doit encore faire face à un litige privé lié à l'incident.

Barclays doit également encore exposer les coûts finaux de son offre dite de résiliation pour racheter les titres qu'elle a vendus par erreur. La banque a déclaré vendredi que l'impact financier total serait "matériellement en ligne" avec celui divulgué dans ses résultats financiers semestriels, avec plus de détails dans ses résultats du troisième trimestre le 26 octobre.

Barclays a déclaré ce mois-ci que les investisseurs avaient soumis des réclamations pour 7 milliards de dollars sur les 17,7 milliards de dollars de titres qu'elle a vendus en excès.

UN ÉMETTEUR CHEVRONNÉ

Dans le cadre d'un précédent règlement d'application que Barclays a conclu avec la SEC en 2017, la banque a été dépouillée de son statut d'"émetteur chevronné bien connu" qui lui avait permis de vendre des billets aux États-Unis avec des exigences de dépôt souples.

En conséquence, Barclays a dû quantifier le nombre total de titres qu'elle prévoyait de proposer et de vendre et payer à l'avance les droits d'enregistrement pour ces offres. En août 2019, la banque et la SEC ont convenu que Barclays pourrait proposer ou vendre environ 20,8 milliards de dollars de titres, pendant une période de trois ans.

Compte tenu de cette exigence, le personnel savait qu'il devait suivre de près les offres et les ventes réelles de titres par rapport au montant des offres et des ventes enregistrées en temps réel, mais la banque n'a pas établi de mécanisme pour le faire, a déclaré la SEC.

Vers le 9 mars, le personnel s'est rendu compte qu'il avait survendu le montant convenu de titres et a alerté les régulateurs quelques jours plus tard, a déclaré la SEC. (Reportages de John McCrank à New York, Kanishka Singh à Washington et Iain Withers à Londres ; montage de Deepa Babington, Jason Neely et Nick Zieminski)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Toute l'actualité sur BARCLAYS PLC
25/11Bourse Zurich: les indices terminent en ordre dispersé, CS s'enfonce
AW
25/11L'espoir d'un coup de pouce à l'économie lors du Black Friday fait grimper les actions ..
MT
25/11Medtronic plc : Barclays confirme sa recommandation neutre
ZM
25/11Wall Street attendue proche de l'équilibre, l'Europe tourne au ralenti
RE
25/11Point marchés-Wall Street attendue proche de l'équilibre, l'Europe tourne au ralenti
RE
25/11SGS SA : Barclays révise son opinion et passe vendeur
ZM
25/11KERING : Barclays est neutre
ZD
25/11ENEL : Barclays persiste à l'achat
ZD
25/11Bourse Zurich: le SMI vire au rouge à l'approche de la mi-journée
AW
25/11Bourse Zurich: ouverture quasiment stable, les investisseurs en mode pause
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BARCLAYS PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 25 059 M 30 290 M 29 130 M
Résultat net 2022 4 978 M 6 017 M 5 786 M
Dette nette 2022 - - -
PER 2022 5,40x
Rendement 2022 4,55%
Capitalisation 25 207 M 30 469 M 29 302 M
Capi. / CA 2022 1,01x
Capi. / CA 2023 0,97x
Nbr Employés 81 600
Flottant 99,7%
Graphique BARCLAYS PLC
Durée : Période :
Barclays PLC : Graphique analyse technique Barclays PLC | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BARCLAYS PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Dernier Cours de Clôture 159,06 GBX
Objectif de cours Moyen 230,83 GBX
Ecart / Objectif Moyen 45,1%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
C. S. Venkatakrishnan Group Chief Executive Officer & Director
Angela Anna Cross Group Finance Director & Executive Director
Nigel Paul Higgins Group Chairman
Mark Ashton Rigby Group Chief Operating Officer
Laura Padovani Global Head-Compliance Services
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BARCLAYS PLC-14.94%30 469