1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Royaume-Uni
  4. London Stock Exchange
  5. Barclays PLC
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BARC   GB0031348658

BARCLAYS PLC

(BARC)
  Rapport
Temps Différé London Stock Exchange  -  27/05 17:35:27
170.38 GBX   +1.61%
27/05POINT SUR LES FORTES VARIATIONS DU JOUR : les Suisses se débrouillent, Maisons du Monde se fait sabrer
26/05Vallourec souffre d'une cession de titres à prix réduit
RE
26/05BARCLAYS PLC (LSE : BARC) annonce un rachat d'actions pour 1 676 161 960 actions, représentant 10% de son capital social émis, dans le cadre de l'autorisation approuvée le 4 mai 2022.
CI
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le groupe britannique Lloyds vise à promouvoir la richesse et à réduire ses effectifs après la chute de ses bénéfices.

24/02/2021 | 11:11
FILE PHOTO: A sign hangs outside a Lloyds Bank branch in London
Le directeur général sortant de Lloyds Banking Group, António Horta-Osório, a fixé de nouveaux objectifs pour développer les activités d'assurance et de patrimoine du créancier et réduire davantage les coûts, alors que la banque a renoué avec les dividendes malgré une forte baisse des bénéfices pour 2020.

Le plus grand créancier national britannique a annoncé des bénéfices avant impôts de 1,2 milliard de livres (1,7 milliard de dollars), en forte baisse par rapport aux 4,4 milliards de livres de l'année précédente, après que le blocage dû à la pandémie ait réduit les dépenses des ménages et augmenté les provisions pour créances douteuses.

Mais il a tout de même dépassé la moyenne des prévisions des analystes, qui était de 905 millions de livres.

La mise à jour de la stratégie a montré que Lloyds visait à compenser la pression exercée sur les bénéfices, notamment par les taux d'intérêt très bas de la banque centrale, en réduisant davantage les coûts et en augmentant les revenus des produits à honoraires tels que la gestion de patrimoine et les services bancaires aux entreprises.

Cette pression a entraîné une baisse du revenu net de près de 3 milliards de livres sur l'année, à 14,4 milliards.

M. Horta-Osório a déclaré que la banque allait augmenter les fonds provenant des clients de l'assurance et de la gestion de patrimoine de 25 milliards de livres d'ici 2023 et développer ses services de change et de taux pour les entreprises.

Lloyds va également réduire de 20 % l'espace de ses bureaux d'ici trois ans. C'est le deuxième créancier britannique à dévoiler de tels plans cette semaine, après que HSBC ait annoncé une réduction de 40 % de son empreinte, les banques cherchant à tirer parti du travail à distance provoqué par la pandémie.

Lloyds a déclaré que ses coûts globaux seraient ramenés à moins de 7,5 milliards de livres d'ici la fin de l'année et qu'elle investirait 900 millions de livres dans la numérisation d'un plus grand nombre de ses services.

L'action de la banque était en hausse de 2% à 09h47 GMT, dans un contexte de baisse de 0,6% de l'indice FTSE 350 des banques.

"Face à la baisse des marges, l'augmentation des volumes semble être la solution pour Lloyds", a déclaré Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Horta-Osório, qui a mené un redressement de la banque après son renflouement pendant la crise financière, quitte Lloyds après une décennie pour se présenter à l'élection du président de Credit Suisse en avril.

Le dirigeant de HSBC, Charlie Nunn, devrait remplacer Horta-Osório à partir du mois d'août.

DES SIGNES ENCOURAGEANTS

Comme chez ses rivaux HSBC, NatWest et Barclays, les bénéfices de Lloyds ont été affectés par des provisions pour créances douteuses.

Lloyds a mis de côté 4,2 milliards de livres pour couvrir les prêts dont on s'attend à ce qu'ils se détériorent, bien que ce chiffre soit inférieur à la fourchette de 4,5 à 5,5 milliards de livres donnée précédemment.

Le directeur financier de Lloyds, William Chalmers, a déclaré que le rythme du déploiement des vaccins en Grande-Bretagne et la feuille de route du gouvernement pour supprimer progressivement les verrouillages étaient encourageants et ouvraient la voie à une meilleure croissance britannique que les 3 % de base prévus par la banque pour 2021.

La banque a déclaré qu'elle verserait un dividende de 0,57 pence par action, le maximum autorisé par la Banque d'Angleterre et supérieur à une prévision de 0,53 pence.

M. Chalmers a indiqué que la banque envisagerait un dividende intérimaire au milieu de l'année et reviendrait à une "politique de dividende stable" à partir de l'année prochaine en fonction des conditions économiques.

La banque a augmenté son portefeuille de prêts hypothécaires de 7,2 milliards de livres, car elle a capitalisé sur un boom des ventes de logements dû à la pandémie.

Le ratio de fonds propres de base de la banque, une mesure clé de la résilience financière, a augmenté à 16,2 %, contre 15,2 % en septembre.

Des coûts pour des méfaits passés ont entamé les bénéfices, notamment une charge de 85 millions de livres pour des retards de traitement d'un dernier lot de demandes d'assurance paiement mal vendues et 159 millions de livres pour des compensations et des coûts pour une fraude historique dans sa succursale HBOS de Reading.

La rémunération d'Horta-Osório pour 2020 est tombée à 3,4 millions de livres, après que lui et d'autres dirigeants aient renoncé à des primes pour l'année en raison de la pandémie. Il avait été payé 4,7 millions de livres l'année précédente.


© Zonebourse avec Reuters 2021
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BARCLAYS PLC 1.61%170.38 Cours en différé.-8.89%
CREDIT SUISSE GROUP AG 3.20%6.966 Cours en différé.-21.48%
FTSE UK 350(GBP) 0.32%4225.3 Cours en différé.-0.08%
HARGREAVES LANSDOWN PLC -0.21%853 Cours en différé.-37.12%
LLOYDS BANKING GROUP PLC 0.23%45.44 Cours en différé.-5.37%
Toute l'actualité sur BARCLAYS PLC
27/05POINT SUR LES FORTES VARIATIONS DU J : les Suisses se débrouillent, Maisons du Monde se fa..
26/05Vallourec souffre d'une cession de titres à prix réduit
RE
26/05BARCLAYS PLC (LSE : BARC) annonce un rachat d'actions pour 1 676 161 960 actions, représen..
CI
25/05Les actions de Diamondback Energy augmentent après la mise à niveau de Barclays
MT
25/05Le point de vue de Barclays sur le deuxième trimestre de BMO
MT
25/05L'AVIS DE BARCLAYS SUR LE DEUXIÈME T : positif, car le secteur international poursuit sa t..
MT
25/05Les banques devront peut-être se débarrasser de leurs vieilles technologies pour être f..
ZR
25/05Sodexo renonce à une cession minoritaire de son pôle 'Avantages et Récompenses', le tit..
RE
25/05Sodexo renonce à une cession minoritaire de son pôle 'Avantages et Récompenses', le tit..
RE
24/05L'Autriche vend la toute première obligation verte
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BARCLAYS PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 23 050 M 29 078 M 27 141 M
Résultat net 2022 4 606 M 5 811 M 5 424 M
Dette nette 2022 - - -
PER 2022 6,63x
Rendement 2022 4,42%
Capitalisation 28 523 M 35 981 M 33 585 M
Capi. / CA 2022 1,24x
Capi. / CA 2023 1,21x
Nbr Employés 81 600
Flottant 99,6%
Graphique BARCLAYS PLC
Durée : Période :
Barclays PLC : Graphique analyse technique Barclays PLC | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BARCLAYS PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Dernier Cours de Clôture 170,38 GBX
Objectif de cours Moyen 227,39 GBX
Ecart / Objectif Moyen 33,5%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
C. S. Venkatakrishnan Group Chief Executive Officer & Director
Angela Anna Cross Group Finance Director & Executive Director
Nigel Paul Higgins Group Chairman
Mark Ashton Rigby Group Chief Operating Officer
Laura Padovani Global Head-Compliance Services
Secteur et Concurrence