Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Royaume-Uni
  4. London Stock Exchange
  5. Barclays PLC
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BARC   GB0031348658

BARCLAYS PLC

(BARC)
  Rapport
Cours en différé. Temps Différé London Stock Exchange - 12/05 10:39:48
181.82 GBX   +1.01%
11/05CEVA, INC.  : Barclays adopte une opinion positive
ZM
11/05ELANCO ANIMAL HEALTH INCORPORATED  : Barclays n'est plus à la vente
ZM
11/05SOCIETE GENERALE  : Barclays revalorise
AO
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Les banques de la City "à l'avant-garde du financement" du charbon (ONG)

04/05/2021 | 12:19
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - Les grandes banques britanniques, malgré leurs annonces en faveur de la neutralité carbone, sont à "l'avant-garde du financement du pétrole, charbon et autres hydrocarbures", et très en retard sur les banques françaises notamment, affirme mardi un rapport de l'ONG Reclaim Finance.

 

"Malgré des annonces tambour battant, les cinq principales banques britanniques analysées" dans le rapport "ont apporté 56 milliards de dollars pour venir en aide aux entreprises de la liste mondiale sur la sortie du charbon (GCEL) entre octobre 2018 et octobre 2020", affirme le rapport.

 

Fustigeant le "terrible trio" de Barclays, HSBC et Santander, "qui ensemble représentent plus de 94% du financement du charbon de la part des banques britanniques", l'étude dénonce "un soutien massif des principaux investisseurs et banques britanniques aux entreprises qui augmentent le recours à l'énergie générée au charbon".

 

Interrogé par l'AFP, Barclays, classé dans les cinq plus gros financiers mondiaux du charbon par Reclamin, affirme s'être "engagé depuis 2019 à ne pas fournir de financement pour des projets de construction ou d'expansion importante de centrales à charbon ou le développement de mines pour charbon thermique partout dans le monde".

 

HSBC est de son côté accusé d'avoir fourni plus de 15 milliards de dollars à des entreprises de charbon en deux ans.

 

Le géant bancaire assure dans une déclaration à l'AFP mardi que "nos politiques interdisent le financement de nouvelles mines de charbon thermique (à savoir destiné à l'énergie et non à la sidérurgie) et de clients dépendant de l'énergie au charbon, et nous n'avons pas financé de projets de nouvelles centrales électriques au charbon depuis 2018".

 

"Nous publierons d'ici fin 2021 un plan pour sortir du financement de toute centrale thermique au charbon d'ici 2030 dans l'union européenne et l'OCDE et d'ici 2040 dans les autres marchés", se justifie la banque, précisant vouloir aider "les clients à décarboner progressivement".

 

Standard Chartered, de son côté, est "le plus gros financier d'usines à charbon", pointe aussi Reclaim Finance, association proche des Amis de la Terre.

 

Des constats qui contrastent avec les engagements vers la neutralité carbone du gouvernement britannique, qui s'apprête à accueillir la COP-26.

 

Si le chancelier de l'Echiquier Rishi Sunak a lancé ce mois-ci le centre britannique de l'investissement et la finance vertes, le rapport souligne que depuis l'attitude des banques et gestionnaires d'actifs britanniques, au premier rang desquels Schroder's, contraste avec leurs homologues françaises".

 

"Notre analyse constate que 19 institutions financières françaises ont des politiques robustes sur le charbon, alors qu'aucune n'en a au Royaume-Uni".

 

"Une seule institution financière britannique (M&G) prévoit d'exclure les entreprises qui bâtissent des mines et usines à charbon" de leurs investissements, "contre 26 en France", insiste le rapport qui dénonce une hypocrisie "proche de la farce quand on considère que le Royaume-Uni est co-fondateur et co-président de l'Alliance pour l'énergie post-charbon".

 

Parmi les autres gros gestionnaires d'actifs de la City, Legal & General est également mis en cause ainsi que le marché de l'assurance Lloyd's dont la politique liée au charbon est "profondément défectueuse".

 

Le Royaume-Uni est en pointe sur l'énergie éolienne et le Premier ministre conservateur Boris Johnson, a promis une "révolution verte" pour son pays, mais il a été critiqué pour un budget qui manque largement d'ambition.

 

afp/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANCO SANTANDER, S.A. -0.76%3.93 Cours en différé.28.85%
BANCO SANTANDER, S.A. -0.78%3.2275 Cours en différé.28.05%
BARCLAYS PLC 0.89%181.82 Cours en différé.22.72%
GOLD -0.27%1830.77 Cours en différé.-3.26%
HSBC HOLDINGS PLC -0.16%439.7 Cours en différé.16.14%
LEGAL & GENERAL PLC 0.39%281.8 Cours en différé.5.30%
SILVER -0.92%27.283 Cours en différé.3.73%
STANDARD CHARTERED PLC -0.32%507.2 Cours en différé.9.04%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BARCLAYS PLC
11/05CEVA, INC.  : Barclays adopte une opinion positive
ZM
11/05ELANCO ANIMAL HEALTH INCORPORATED  : Barclays n'est plus à la vente
ZM
11/05SOCIETE GENERALE  : Barclays revalorise
AO
11/05AVIS D'ANALYSTES DU JOUR  : Orange, Total, Société Générale, Amundi, Flatexdegir..
11/05Le point sur les changements de recommandations à Paris
RE
11/05Softbank va investir jusqu'à 2,3 Mds$ dans le britannique THG
11/05EVONIK  : Opinion positive de Barclays
ZD
10/05CAC40 : ne va nulle part, grand écart Dow/Nasdaq à W-Street
CF
10/05CAC40 : cale sous 6.370, grand écart indiciel à Wall-Street
CF
10/05CRÉDIT AGRICOLE  : +4%, des analystes relèvent leurs objectifs
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BARCLAYS PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 21 204 M 29 967 M 24 694 M
Résultat net 2021 3 875 M 5 477 M 4 513 M
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 7,85x
Rendement 2021 3,40%
Capitalisation 30 560 M 43 256 M 35 590 M
Capi. / CA 2021 1,44x
Capi. / CA 2022 1,42x
Nbr Employés 83 000
Flottant 99,4%
Graphique BARCLAYS PLC
Durée : Période :
Barclays PLC : Graphique analyse technique Barclays PLC | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BARCLAYS PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Objectif de cours Moyen 211,33 GBX
Dernier Cours de Cloture 180,00 GBX
Ecart / Objectif Haut 64,4%
Ecart / Objectif Moyen 17,4%
Ecart / Objectif Bas -5,56%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
James Edward Staley Group Chief Executive Officer & Executive Director
Tushar Morzaria Group Finance Director & Executive Director
Nigel Paul Higgins Group Chairman
Mark Ashton Rigby Group Chief Operating Officer
Laura Padovani Group Chief Compliance Officer
Secteur et Concurrence