Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG

(BMW3)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Pénurie de puces: l'automobile freine en Allemagne, en France, au Brésil

30/09/2021 | 20:40
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Francfort (awp/afp) - Opel, Volkswagen et Ford ont décidé de fermer pendant plusieurs semaines des sites de production en Allemagne, étant touchés par la pénurie de puces électroniques qui paralyse les usines du monde entier.

Le groupe aux 14 marques automobiles Stellantis a annoncé jeudi la fermeture "jusqu'à début 2022" d'une usine de sa filiale Opel à Eisenach en Allemagne. "L'industrie automobile mondiale se trouve dans une situation exceptionnelle en raison de la pandémie et d'un manque de semi-conducteurs", a indiqué jeudi à l'AFP un porte-parole d'Opel.

La demande de composants est très forte dans le secteur de l'automobile pour des véhicules de plus en plus équipés en systèmes électroniques, du moteur à l'ABS en passant par les airbags et l'aide au stationnement.

Or, dans un contexte de reprise de l'activité après la levée des restrictions sanitaires dues à la pandémie de coronavirus, les constructeurs se trouvent en concurrence avec d'autres industries gourmandes en puces - ordinateurs, smartphones, objets connectés - qui captent une bonne part de ces pièces fabriquées pour leur majeure partie en Asie.

Conséquence: Volkswagen va également mettre au chômage partiel pendant les deux prochaines semaines son usine amirale de Wolfsburg, qui fabrique notamment sa compacte Golf et son SUV Tiguan.

Ford va aussi stopper la production de sa petite Fiesta dans son usine de Cologne jusqu'au 31 octobre, a indiqué la marque à l'AFP, en raison de "goulets d'étranglement" sur le marché des semi-conducteurs. "Nous travaillons d'arrache-pied pour améliorer notre situation afin de pouvoir reprendre la production au plus vite", a souligné Ford. "Cependant, nous supposons qu'il y aura des arrêts de production répétés dans un avenir prévisible".

Le constructeur BMW, qui a relevé jeudi sa prévision de rentabilité pour 2021, dit lui s'attendre à ce que les "restrictions d'approvisionnement en semi-conducteurs" aient un "impact sur la production et les livraisons aux clients au cours des prochains mois".

En France, Toyota a retardé sa rentrée de septembre et a prévu pour octobre cinq jours de pause forcée dans son usine de Valenciennes (nord-est), qui produit la petite Yaris et le SUV Yaris Cross. Au total, le géant japonais a réduit sa production mondiale de 40% en septembre par rapport à ses prévisions initiales.

Daimler et BMW en Allemagne, mais aussi General Motors en Amérique du Nord, ou encore Toyota ont aussi décidé de fermer des lignes d'assemblage pour quelques jours ou semaines - mais rarement aussi longtemps que Stellantis vient de le décider à Eisenach.

Au Brésil, le groupe franco-italo-américain va également renvoyer au chômage partiel 1.800 salariés de son usine Fiat de Betim (sud-est), qui assuraient l'horaire de nuit, à partir de lundi et pour trois mois.

Reprise incertaine

A Eisenach, dans le centre de l'Allemagne, Opel a indiqué que Stellantis prévoyait "des ajustements dans la production," dont l'interruption des chaînes d'assemblage du SUV Grandland X "à partir de la semaine prochaine".

Les employés concernés seront mis au chômage partiel et la production reprendra en début d'année prochaine "si la situation dans les chaînes d'approvisionnement le permet", a précisé le porte-parole.

Cette décision a "surpris tout le monde", a protesté le porte-parole du syndicat IG Metall à Eisenach, Uwe Laubach, dénonçant un "processus incroyable". Des consultations doivent être lancées vendredi dans l'usine.

Il n'y avait encore mardi "aucune indication" que cette mesure serait mise en oeuvre, "sans consulter les partenaires sociaux, ce qui est vraiment tordu", a souligné le syndicaliste.

"Il est extrêmement rare qu'un constructeur ferme une usine pour trois mois", juge l'expert Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center Automotive Research, basé en Allemagne. L'usine Stellantis de Sochaux, en France, qui fabrique le même modèle, "devrait profiter du fait que le chômage partiel est bien compensé en Allemagne, rendant cette fermeture plus +économique+ pour Stellantis".

Quelque 7,7 millions d'automobiles ne seront pas produites cette année dans le monde en raison du manque de composants, conséquence de la reprise après la pandémie de Covid-19 conjuguée à un boom des véhicules électriques, a estimé le cabinet Alix Partners.

Sur un total prévu de 84,6 millions de véhicules, cela représente un manque à gagner de 210 milliards d'euros pour l'industrie, selon un rapport publié la semaine passée.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG 0.20%74.85 Cours en différé.33.93%
BMW AG -0.43%90.74 Cours en différé.26.17%
DAIMLER AG 0.73%86.46 Cours en différé.48.50%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 8.26%13.96 Cours en clôture.-13.44%
FORD MOTOR COMPANY -0.75%19.81 Cours en différé.125.37%
STELLANTIS N.V. -0.88%16.528 Cours en temps réel.0.00%
STELLANTIS N.V. -0.96%16.518 Cours en différé.13.79%
TOYOTA INDUSTRIES CORPORATION 0.21%9400 Cours en clôture.14.77%
TOYOTA MOTOR CORPORATION -1.76%2068 Cours en clôture.29.95%
VOLKSWAGEN AG 0.00%Cours en clôture.0.00%
VOLKSWAGEN AG 1.40%186.98 Cours en différé.20.94%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG
08/12BMW signe un accord de fourniture de puces avec INOVA
MT
08/12La Renault Zoé perd toutes ses étoiles dans le dernier classement Euro NCAP
RE
08/12BMW : deux contrats conclus avec des fabricants de puces
CF
08/12BMW confie plusieurs millions de puces par an à INOVA et GlobalFoundries
ZR
07/12CARLOS TAVARES : Stellantis lorgne le monde de la tech avec ses voitures connectées
RE
07/12L'horizon se dégage pour les marchés mondiaux, apaisés sur Omicron
AW
07/12Ionity, soutenu par Hyundai Motor, lève 791 millions de dollars de nouveaux fonds pour ..
MT
07/12STELLANTIS N : La valeur du jour à Paris Stellantis vise 20 milliards de revenus supplémen..
AO
07/12BMW vise à doubler les ventes de VE en 2022, pour atteindre 2 millions d'unités en 2025
MT
07/12Stellantis accélère dans les véhicules connectés
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 111 Mrd 126 Mrd -
Résultat net 2021 11 085 M 12 538 M -
Tréso. nette 2021 20 230 M 22 882 M -
PER 2021 5,31x
Rendement 2021 5,74%
Capitalisation 59 155 M 67 046 M -
VE / CA 2021 0,35x
VE / CA 2022 0,29x
Nbr Employés 120 726
Flottant 57,3%
Graphique BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG
Durée : Période :
Bayerische Motoren Werke AG : Graphique analyse technique Bayerische Motoren Werke AG | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Dernier Cours de Cloture 91,13 €
Objectif de cours Moyen 109,55 €
Ecart / Objectif Moyen 20,2%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Oliver Zipse Chairman-Management Board
Nicolas Peter Chief Financial Officer
Norbert Reithofer Chairman-Supervisory Board
Susanne Klatten Independent Member-Supervisory Board
Manfred Schoch Deputy Chairman-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG33.93%67 046
TOYOTA MOTOR CORPORATION29.95%251 373
VOLKSWAGEN AG20.94%137 132
DAIMLER AG48.50%104 061
GENERAL MOTORS COMPANY45.97%88 244
FORD MOTOR COMPANY125.37%79 166