1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Canada
  4. Toronto Stock Exchange
  5. BCE Inc.
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BCE   CA05534B7604

BCE INC.

(BCE)
  Rapport
Temps Différé Toronto Stock Exchange  -  16:35 05/07/2022
63.00 CAD   -0.58%
27/06La Banque Scotia sur l'évaluation du secteur des télécommunications au Canada
MT
27/06Scotia sur la faisabilité de quatre opérateurs de réseaux nationaux
MT
27/06Le sans fil restera le principal moteur de croissance du secteur des télécommunications, selon Scotia
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

L'offre canadienne visant à bloquer la méga-affaire Rogers-Shaw est plus une chance qu'un verrou

12/05/2022 | 20:23
FILE PHOTO: The Shaw Communications logo is seen at the company's office in Calgary

Le Bureau de la concurrence du Canada a bloqué la proposition de Rogers Communications d'acheter Shaw Communications pour un montant de 20 milliards de dollars canadiens (15,4 milliards de dollars), mais les antécédents inégaux de l'organisme de réglementation en matière de litiges soulèvent la possibilité que l'accord soit conclu avec davantage de concessions.

Cette semaine, l'agence a rejeté l'accord, affirmant qu'il porterait atteinte à la concurrence dans un pays où les tarifs des services sans fil sont parmi les plus élevés au monde et où la colère suscitée par les factures élevées a incité le gouvernement libéral du Canada à promettre de réduire les prix.

Les régulateurs ont également jeté de l'eau froide sur une proposition de cession complète de l'activité sans fil de Shaw, basée à Calgary, Freedom Mobile, la qualifiant d'insuffisante pour répondre aux problèmes de concurrence. Armé de données montrant que les trois grands acteurs canadiens des télécommunications - Rogers, BCE Inc. et Telus - ont pu facturer des prix plus élevés dans les marchés où ils étaient dominants, le Bureau espère gagner sa contestation devant le Tribunal de la concurrence.

Mais une analyse des batailles réglementaires passées du Bureau de la concurrence rend cet effort quelque peu fantaisiste. Sur les plus de 1 500 fusions qu'il a examinées depuis 2009, seules huit ont fini par être contestées, dont six ont été perdues ou réglées. Les deux autres sont en instance.

"Le bureau a plus souvent échoué à gagner de telles affaires", a déclaré un avocat spécialisé dans les affaires de concurrence, qui a refusé d'être nommé en raison de la sensibilité de la situation. "Les entreprises règlent généralement l'affaire en présentant un accord de consentement, ou bien elles utilisent la défense fondée sur les gains d'efficacité pour gagner leur cause devant le tribunal."

Les accords de consentement, qui découlent d'une forme de règlement des différends, ont été conclus dans 69 des cas qui ont été portés devant le tribunal au cours des 13 dernières années.

L'agence n'a pas voulu faire de commentaires sur ses antécédents, mais elle a déclaré qu'elle négocie une solution ou conteste toute fusion jugée susceptible de nuire à la concurrence au Canada.

Les entreprises ont souvent utilisé l'article 96 de la Loi sur la concurrence fédérale pour défendre avec succès leurs accords dans l'arène juridique, en faisant valoir que les gains d'efficacité obtenus par les fusions l'emportent sur les effets anticoncurrentiels, selon les avocats. Rogers, dont l'empire comprend d'importantes participations dans les médias de masse, les communications sans fil, Internet et la télévision par câble, pourrait présenter sa défense d'efficacité au tribunal, ont déclaré deux autres avocats non associés à l'affaire.

La société basée à Toronto a déclaré qu'elle était prête à défendre la transaction devant le tribunal et qu'elle déposerait une réponse officielle à l'injonction du Bureau de la concurrence en temps opportun.

Rogers a également promis d'accélérer le développement de son réseau dans les zones rurales du Canada, d'étendre la couverture du réseau combiné et de pénétrer les marchés qui n'ont actuellement qu'un seul fournisseur.

Néanmoins, les incertitudes qui planent sur le rapprochement Rogers-Shaw ont refroidi les investisseurs, les actions de Shaw se négociant actuellement environ 16 % en dessous du prix proposé par Rogers, soit 40,50 $CAN par action.

REMÈDES POSSIBLES

De nombreux avocats et analystes affirment que l'accord trouverait un soutien une fois que la partie Rogers-Shaw aura présenté un plan qui va au-delà du simple dessaisissement de l'entreprise Freedom Mobile. "Cela revient à savoir quels remèdes de fusion les entreprises sont prêtes à présenter pour éviter un processus de litige de longue haleine", a déclaré l'avocat spécialisé dans les affaires de concurrence.

Les avocats font référence à une transaction de 2017 dans laquelle le Bureau de la concurrence a obtenu un consentement de Bell pour vendre ses six magasins de détail, 24 700 abonnés et 40 MHz de spectre à l'acteur régional Xplornet afin d'obtenir l'autorisation d'acheter Manitoba Telecom Services. Cormark Securities a déclaré dans une note cette semaine que le remède pour satisfaire les préoccupations réglementaires pourrait impliquer une vente des activités sans fil de Shaw à Quebecor, une société de médias et de télécommunications basée à Montréal qui dessert principalement la province canadienne du Québec.

Une source du gouvernement fédéral canadien a déclaré mercredi à Reuters que Quebecor est considéré comme un acheteur potentiel crédible pour Freedom Mobile.

"Les possibilités sont nombreuses et les alternatives prometteuses", a déclaré Pierre Karl Peladeau, chef de la direction de Quebecor, dans un communiqué jeudi, en faisant référence à la perspective d'acquérir les actifs sans fil de Shaw.

(1 $ = 1,3030 dollar canadien)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.32%0.66083 Cours en différé.2.27%
BCE INC. -0.41%63 Cours en différé.-3.71%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.37%1.16545 Cours en différé.-2.52%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.28%0.747507 Cours en différé.6.82%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 1.11%0.01229 Cours en différé.3.00%
QUEBECOR INC. -0.72%27.75 Cours en différé.-2.03%
ROGERS COMMUNICATIONS INC. -0.10%62.15 Cours en différé.2.41%
SHAW COMMUNICATIONS INC. -0.04%37.89 Cours en différé.-1.17%
TELUS CORPORATION 0.09%28.56 Cours en différé.-3.76%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 1.68%0.975714 Cours en différé.8.99%
Toute l'actualité sur BCE INC.
27/06La Banque Scotia sur l'évaluation du secteur des télécommunications au Canada
MT
27/06Scotia sur la faisabilité de quatre opérateurs de réseaux nationaux
MT
27/06Le sans fil restera le principal moteur de croissance du secteur des télécommunications..
MT
27/06La Banque Scotia sur le secteur canadien des télécommunications
MT
14/06BCE INC. : Détachement de dividende
FA
10/06BCE : Bell étend l'accès Internet pure fibre à London
PU
19/05Les sociétés canadiennes Telus et Globalive signent un pacte de réseau pour faire une o..
ZR
19/05L'annonce de Globalive et TELUS poussera probablement Rogers vers le QBR, selon la Banq..
MT
12/05L'offre canadienne visant à bloquer la méga-affaire Rogers-Shaw est plus une chance qu'..
ZR
09/05Rogers et Shaw s'effondrent en raison d'un obstacle antitrust à une transaction de 16 m..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BCE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 24 140 M 18 733 M 17 963 M
Résultat net 2022 3 070 M 2 383 M 2 285 M
Dette nette 2022 30 839 M 23 931 M 22 948 M
PER 2022 18,7x
Rendement 2022 5,80%
Capitalisation 57 788 M 44 844 M 43 001 M
VE / CA 2022 3,67x
VE / CA 2023 3,58x
Nbr Employés 49 781
Flottant 84,9%
Graphique BCE INC.
Durée : Période :
BCE Inc. : Graphique analyse technique BCE Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BCE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Dernier Cours de Clôture 63,37 CAD
Objectif de cours Moyen 69,12 CAD
Ecart / Objectif Moyen 9,07%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Mirko Bibic President, Chief Executive Officer & Director
Glen LeBlanc Chief Financial Officer & Executive Vice President
Gordon Melbourne Nixon Chairman
Stephen Howe Chief Technology and Information Officer
Jackie Foo Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BCE INC.-3.71%44 844
VERIZON COMMUNICATIONS-0.62%216 870
CHINA MOBILE LIMITED4.49%133 147
NIPPON TELEGRAPH AND TELEPHONE CORPORATION24.22%102 122
DEUTSCHE TELEKOM AG18.20%99 895
CHARTER COMMUNICATIONS, INC.-26.24%77 297