Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

BGC PARTNERS, INC.

(BGCP)
  Rapport
Cours en différé. Temps Différé Nasdaq - 04/08 22:00:00
5.13 USD   -3.39%
04/08BOURSE DE PARIS : Paris poursuit sa progression
AW
03/08BOURSE DE PARIS : Paris au-dessus des 6.700 points
AW
02/08BOURSE DE PARIS : Paris en forme pour commencer le mois
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Les marchés européens et l'indice S&P 500 à Wall Street au zénith

11/06/2021 | 23:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Actualise avec clôture de Wall Street, changement d'origine.

NEW YORK (awp/afp) - Les Bourses européennes et l'indice S&P 500 à Wall Street ont été portées à de nouveaux sommets vendredi par la perspective de politiques monétaires toujours accommodantes et par le reflux des rendements obligataires.

Après avoir ouvert en petite hausse, les marchés européens ont gagné en assurance au fil de la séance.

Paris (+0,83%) a ainsi terminé au-dessus du seuil des 6.600 points pour la première fois depuis le 15 septembre 2000 tandis que Londres s'est offert un plus haut en clôture depuis le 24 février 2020 (+0,65%). Francfort a gagné pour sa part 0,78%, s'adjugeant un nouveau plus haut historique en clôture, à 15.693,27 points, tandis que Milan s'est apprécié de 0,31%.

A la Bourse de New York, l'indice représentant les 500 plus grandes entreprises cotées, le S&P 500, a atteint un niveau inédit en progressant de 0,19%.

Le Dow Jones a grappillé 0,04% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,35%.

"Cette semaine a été consacrée aux chiffres de l'inflation et étant donné la réaction que tout le monde a vue sur le marché obligataire, la thèse d'une inflation transitoire l'emporte", observe Edward Moya, analyste chez Oanda.

Une augmentation trop rapide a parfois tendance à effrayer les investisseurs, qui craignent que la Banque centrale américaine (Fed) ne prenne des mesures pour la ralentir.

Or les prix à la consommation ont bondi de 5% en mai sur un an aux Etats-Unis, leur plus forte hausse depuis près de 13 ans.

Mais le marché "est pour l'heure d'accord avec la position de la Fed selon laquelle l'inflation est seulement temporaire" et qu'il n'y a donc pas de raison de durcir sa politique monétaire, remarque Quincy Krosby de Prudential Financial.

Les taux d'emprunt européens ont en effet continué de baisser vendredi en dépit de l' accélération de l'inflation américaine en mai (+5% sur un an), ressortie au plus haut depuis 13 ans.

Le taux américain à dix ans s'est aussi replié légèrement, à 1,43%.

Mais "si la décision du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) la semaine prochaine montre une Banque centrale américaine légèrement moins accommodante, un rebond des rendements du Trésor américain et du dollar pourraient se profiler", ajoute M. Moya.

De son côté, la Banque centrale européenne (BCE) a soulagé les investisseurs jeudi en maintenant ses taux inchangés et en répétant ne pas croire à un dérapage durable des prix.

Par ailleurs, les dirigeants des grandes puissances du G7 ont donné vendredi le coup d'envoi d'un sommet de trois jours ambitionnant de remettre le monde sur pied après la pandémie, notamment en distribuant un milliard de vaccins anti-Covid.

Sur le front des indicateurs, le Royaume-Uni a enregistré une croissance de 2,3% en avril, la plus rapide progression mensuelle depuis juillet 2020.

Aux Etats-Unis, la confiance des consommateurs s'est redressée en juin, portée par les perspectives de croissance économique et d'un fort recul du chômage.

Le charbon a la cote à Londres

Thungela, l'activité de charbon introduite en Bourse par la minière Anglo American, a fini en forte hausse (+25,40% à 158,00 pence) une première semaine de cotation en forme de grand huit.

Lufthansa surfe sur la reprise

La compagnie aérienne est restée recherchée à Francfort (+1,18% à 10,76 euros). L'Allemagne va lever au 1er juillet son avertissement aux voyageurs, en vigueur depuis plus d'un an, pour la plupart des pays hormis ceux qui enregistrent encore un haut niveau d'infections au Covid-19 ou une forte incidence des variants.

Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin

Les prix du pétrole ont profité des prévisions optimistes pour la demande de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui vont dans le sens de celles de l'Opep publiées la veille.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a pris 0,23% à 72,69 dollars à Londres.

A New York, le baril de WTI pour le mois de juillet a gagné 0,88% à 70,91 dollars, un pic depuis octobre 2018.

L'euro reculait de 0,50% face au billet vert, à 1,2109 dollar.

Le bitcoin gagnait 2,8% à 37.322 dollars.

bur-pan-jra-jum/oaa


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BGC PARTNERS, INC. -3.39%5.13 Cours en différé.28.25%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 1.05%9.3 Cours en différé.-14.70%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BGC PARTNERS, INC.
04/08BOURSE DE PARIS : Paris poursuit sa progression
AW
03/08BOURSE DE PARIS : Paris au-dessus des 6.700 points
AW
02/08BOURSE DE PARIS : Paris en forme pour commencer le mois
AW
30/07BOURSE DE PARIS : Paris stoïque après une déferlante de résultats
AW
28/07BOURSE DE PARIS : Paris digère sereinement les résultats avant la Fed
AW
27/07BOURSE DE PARIS : Paris en repli de 0,87%
AW
26/07BOURSE DE PARIS : Paris entravée par la chute des Bourses chinoises
AW
23/07BOURSE DE PARIS : Paris ouvre dans le vert
AW
22/07BOURSE DE PARIS : Paris au seuil des 6.500 points
AW
21/07BOURSE DE PARIS : Paris repasse au-dessus des 6.400 points
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BGC PARTNERS, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 2 029 M - 1 715 M
Résultat net 2021 141 M - 119 M
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 27,0x
Rendement 2021 -
Capitalisation 1 972 M 1 972 M 1 667 M
Capi. / CA 2021 0,97x
Capi. / CA 2022 0,96x
Nbr Employés 4 950
Flottant 71,7%
Graphique BGC PARTNERS, INC.
Durée : Période :
BGC Partners, Inc. : Graphique analyse technique BGC Partners, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BGC PARTNERS, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 2
Dernier Cours de Cloture 5,13 $
Objectif de cours Moyen 7,00 $
Ecart / Objectif Moyen 36,5%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Howard William Lutnick Chairman & Chief Executive Officer
Steven Bisgay Chief Financial Officer & Executive MD
Steven Sadoff Chief Information Officer
Sean Anthony Windeatt Chief Operating Officer
Stephen T. Curwood Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BGC PARTNERS, INC.28.25%1 972
EAST MONEY INFORMATION CO.,LTD.29.95%53 660
XP INC.14.90%25 482
GUOTAI JUNAN SECURITIES CO., LTD.-5.70%20 601
GF SECURITIES CO., LTD.4.30%18 262
ORIENT SECURITIES COMPANY LIMITED10.49%12 845