Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

BIOGEN INC.

(BIIB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Les Bourses mondiales savourent la victoire de Biden

09/11/2020 | 11:35
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les Bourses mondiales savouraient lundi la victoire du démocrate Joe Biden à l'élection présidentielle américaine, laissant de côté la dégradation de la situation sanitaire aux Etats-Unis et en Europe.

Les marchés européens fanfaronnaient depuis l'ouverture: vers 08H35 GMT, Paris montait de 1,55%, Francfort de 1,93% et Londres de 1,39%.

A la Bourse de Tokyo, l'indice vedette Nikkei, qui avait déjà bondi de près de 6% sur l'ensemble de la semaine dernière, a clôturé en hausse de 2,12%.

Les places chinoises enregistraient aussi de solides gains lundi: à Hong Kong l'indice Hang Seng a clôturé à +1,18%, l'indice composite de Shanghai a de 1,86% et celui de Shenzhen de 2,25%.

Par ailleurs, les contrats à terme étaient largement positifs pour les indices américains augurant une ouverture euphorique là aussi.

"Les Bourses espèrent plus de prévisibilité et moins de volatilité", et manifestent leur "joie, que les quatre années Trump (fassent) partie du passé", note Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets.

"Les investisseurs parient sur le fait que Joe Biden mettra à nouveau plus l'accent sur la coopération internationale", ajoute-t-il.

Même si Donald Trump refuse de reconnaître sa défaite, les marchés continuaient de progresser après avoir signé déjà la semaine dernière de fortes hausses, en dépit d'un mouvement de prises de bénéfices en toute fin de semaine.

Au départ, les investisseurs craignaient une victoire démocrate, synonyme de hausses d'impôts sur les sociétés et de taxes sur les revenus du capital mais ils parient désormais sur des mesures politiques modérées.

En effet, l'équilibre des forces entre républicains et démocrates qui se profile au Congrès devrait fortement limiter la marge de manoeuvre de M. Biden pour faire appliquer les changements fiscaux qui figurent dans son programme.

Les investisseurs s'accordent à tabler sur la mise en oeuvre d'un plan de relance aux Etats-Unis, même s'ils partent du principe qu'il sera moins ambitieux qu'espéré, et comptent surtout sur la largesse sans failles de la banque centrale américaine.

La bataille électorale américaine va désormais se porter sur le Congrès, où la majorité au Sénat se jouera lors de scrutins serrés en Géorgie en janvier.

Réalité perdue de vue ?

Pour Vincent Boy, analyste marché chez IG France, "la forte accélération des marchés est principalement due au fait que (le patron de la Fed) Jerome Powell a une nouvelle fois montré un soutien sans failles" à l'économie américaine lors du discours de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine jeudi.

Qui dit soutien monétaire dit afflux de liquidités et taux très bas, autant de conditions favorables à des investissements massifs dans les actifs financiers, et donc à la hausse des marchés.

"Malgré l'accumulation de différentes crises aux Etats-Unis, sanitaire, économique, politique ou encore géopolitique, les investisseurs ne réduisent pas leur exposition dans les actifs risqués, montrant le peu de corrélation entre les marchés financiers et la réalité", note l'expert.

Des indicateurs rassurants soutenaient aussi la bonne humeur générale. Le chômage a reculé plus fortement que prévu en octobre aux Etats-Unis et l'économie chinoise continue de montrer des signes confirmant son rétablissement, avec notamment une hausse de 11,4% en octobre sur un an de ses exportations mondiales.

Mais les Etats-Unis, comme l'Europe, font face à des records de nouvelles contaminations ces derniers jours et l'accumulation de nouvelles restrictions pour faire face à cette deuxième vague pourrait sérieusement escamoter la reprise économique.

Le marché du pétrole était au diapason de la bonne humeur sur les marchés d'actions: vers 09H20 GMT le cours du baril de brut américain WTI gagnait 2,69% à 38,14 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord avançait de 2,51% à 40,44 dollars.

Pas de réaction importante en revanche au niveau des devises: le dollar était stable face à l'euro et remontait légèrement face au yen.

Les indices phares à Paris et Francfort étaient intégralement dans le vert.

Côté valeurs, le secteur automobile se portait bien des deux côtés du Rhin: Volkswagen (+2,58%), BMW (+2,12%), Daimler (+1,92%), PSA (+3,13% à 16,99 euros) et Renault (+2,58% à 23,30 euros).

Les semi-conducteurs étaient à la fête, que ce soit Infineon (+2,07%) sur le Dax ou STMicroelectronics (+3,86%) sur le CAC 40.

afp/buc


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BIOGEN INC. -1.43%281.19 Cours en différé.16.50%
BMW AG 1.39%87.56 Cours en différé.21.22%
CAC 40 0.63%6727.52 Cours en temps réel.21.19%
CMC MARKETS PLC 2.76%279 Cours en différé.-28.64%
DAIMLER AG 0.52%83.65 Cours en différé.44.75%
DAX 0.81%15587.36 Cours en différé.13.62%
EISAI CO., LTD. 1.61%8139 Cours en clôture.10.40%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.09%1.16 Cours en différé.-5.12%
HANG SENG 1.38%25288.76 Cours en temps réel.-7.13%
HONDA MOTOR CO., LTD. 1.37%3477 Cours en clôture.20.83%
INFINEON TECHNOLOGIES AG 0.32%37.07 Cours en différé.18.09%
LONDON BRENT OIL 0.72%84.89 Cours en différé.62.65%
NIKKEI 225 1.81%29068.63 Cours en temps réel.5.92%
RENAULT 3.49%33.215 Cours en temps réel.-7.12%
S&P GSCI CORN INDEX 1.50%434.0557 Cours en différé.7.02%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 0.25%447.9336 Cours en différé.68.03%
SOFTBANK GROUP CORP. 0.61%6290 Cours en clôture.-21.94%
STMICROELECTRONICS N.V. 0.37%36.54 Cours en temps réel.20.67%
VOLKSWAGEN AG 1.33%198.66 Cours en différé.30.34%
WTI 1.09%82.468 Cours en différé.69.35%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BIOGEN INC.
28/09Eisai, partenaire de Biogen, soumet à la FDA une demande de licence de produit biologiq..
MT
23/09BIOGEN INC. : Needham & Co. réajuste son opinion à la hausse
ZM
20/09Byooviz de Biogen et Samsung Bioepis approuvé par la FDA
MT
19/09ALZHEIMER : un nouvel espoir, timide, pour traiter la maladie
AW
19/09Alzheimer, la démence la plus connue
AW
17/09L'Agence européenne des médicaments recommande la mise sur le marché de Vumerity de Bio..
MT
16/09L'étude de Biogen sur la vixotrigine dans la neuropathie à petites fibres atteint un cr..
MT
10/09L'indice S&P 500 se rapproche de la fin de la semaine, alors que le repli tardif clôt l..
MT
10/09PUMP / DUMP #28 : Les Tops & Flops de la semaine
10/09Wall Street : s'essouffle au final, mais repli sans intensité
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BIOGEN INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 10 771 M - 9 285 M
Résultat net 2021 1 954 M - 1 684 M
Dette nette 2021 1 575 M - 1 357 M
PER 2021 21,6x
Rendement 2021 -
Capitalisation 41 907 M 41 907 M 36 126 M
VE / CA 2021 4,04x
VE / CA 2022 3,64x
Nbr Employés 9 100
Flottant 84,9%
Graphique BIOGEN INC.
Durée : Période :
Biogen Inc. : Graphique analyse technique Biogen Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BIOGEN INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 31
Dernier Cours de Cloture 281,19 $
Objectif de cours Moyen 397,62 $
Ecart / Objectif Moyen 41,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Michel Vounatsos Chief Executive Officer & Director
Michael R. McDonnell Chief Financial Officer & Executive Vice President
Stelios Papadopoulos Chairman
Alfred W. Sandrock Executive Vice President-Research & Development
Mark Hernon Chief Information Officer & Senior Vice President
Secteur et Concurrence