Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Canada
  4. Toronto Stock Exchange
  5. BlackBerry Limited
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BB   CA09228F1036

BLACKBERRY LIMITED

(BB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

"Plan B" de Huawei: développer une alternative à Android, l'épineux défi

21/05/2019 | 13:17
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2

Hong Kong (awp/afp) - Avec la fin attendue des mises à jour d'Android sur ses smartphones, le géant chinois des télécoms Huawei pourrait être tenté de concrétiser son "plan B": proposer son propre système d'exploitation, concurrent de ceux de Google et d'Apple, avec l'épineux défi de convaincre développeurs et usagers.

Piégé par les rebondissements du conflit commercial sino-américain, Huawei, numéro deux mondial sur le marché des smartphones, cherche désormais la parade.

Suite aux restrictions imposées par l'administration Trump, Google --dont le système Android équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde, y compris ceux de Huawei-- a annoncé dimanche qu'il allait devoir couper les ponts avec le géant chinois avant que Washington ne lui accorde finalement lundi un délai de trois mois.

Sous pression, le mastodonte de Shenzhen (sud de la Chine) pourrait accélérer le développement de son propre système d'exploitation, sur lequel il planche déjà depuis 2012 selon des informations de presse.

Une alternative potentiellement vitale: Android a certes précisé qu'il continuerait pour l'instant à effectuer les mises à jour concernant la sécurité, mais, à terme, faute de telles actualisations, les smartphones Huawei pourraient être victimes de failles sécuritaires et d'obsolescence, ne pouvant plus utiliser les dernières versions de populaires applications telles que Gmail ou Google Maps.

pris de court

Huawei avait déjà admis travailler sur un système d'exploitation alternatif: "Nous nous y préparons. Si nous ne devions plus utiliser ces systèmes (comme Android), il faudra que nous soyons bien armés", avait expliqué Richard Yu, directeur général de la branche grand public du groupe, dans un entretien en mars au journal allemand Die Welt.

"C'est notre plan B. Mais nous préférions bien entendu travailler de façon concertée avec les écosystèmes de Google et Microsoft", soulignait-il.

Des propos prémonitoires: cette plateforme Huawei, actuellement développée sous forme bêta et baptisée "Hongmeng", "va désormais progressivement remplacer Android", a assuré lundi le journal officiel chinois Global Times, citant la presse locale.

Pour certains experts, c'était inéluctable: Huawei "savait bien qu'en tant que géant des télécoms, il devait en fin de compte contrôler les principales technologies", indique à l'AFP Wong Kam Fai, professeur de l'Université chinoise de Hong Kong.

"Ils ont déjà leur système, mais ne sont pas prêts" pour le diffuser, observe-t-il. "Cela aurait été parfait s'ils avaient encore trois ans devant eux, mais cela survient maintenant, et désormais ils doivent accélérer".

Huawei s'est néanmoins toujours montré prudent sur le sujet -- car développer un système d'exploitation avec l'écosystème entier qui l'accompagne, de façon à séduire usagers et développeurs, est éminemment complexe.

Oure l'Android de Google, le seul autre système d'exploitation suffisamment répandu est l'iOS d'Apple, disponible exclusivement sur les iPhones.

Microsoft avait tenté de lancer une version mobile de son célèbre Windows en 2010, mais n'avait réussi à la proposer que sur ses propres téléphones. Les Windows Phone n'avaient pas rencontré le succès et Microsoft a abandonné l'aventure en 2017, même si son système d'exploitation ne disparaîtra que fin 2019. Quant au système "libre de droits" Tizen mis au point par Samsung, il reste confidentiel.

"Exceptionnellement difficile"

De l'avis des experts, le défi n'est pas seulement technologique: il faut des années pour gagner la confiance des fabricants de smartphones et des développeurs d'applications, afin d'inciter ces derniers à adapter leurs programmes au nouveau système, de sorte à séduire in fine les usagers avec une offre variée.

Concevoir un système d'exploitation "de façon efficace et avec succès, c'est exceptionnellement difficile", insiste Ryan Whalen, du Centre de droit et technologie de l'université de Hong Kong.

"Regardez Nokia, BlackBerry et Microsoft: tous ont échoué dans leurs tentatives", et Huawei sera, de surcroît, plombé par "un handicap concurrentiel" car ses rivaux sur le marché du smartphone continueront d'utiliser Android, a-t-il ajouté.

Certes, Huawei peut éventuellement tabler sur les autres fabricants chinois, comme Oppo ou Xiaomi, pour l'adopter.

Mais sans l'accès à la version complète d'Android, aux populaires services de Google, sans parler des multiples applications disponibles sur la boutique Google Play, Huawei pourrait avoir du mal à convaincre des consommateurs hors de Chine de choisir ses téléphones.

Et ce alors même que le géant chinois s'est déjà imposé, notamment en Europe, grâce à ses smartphones perfectionnés - vantés notamment pour la qualité de leur appareil-photo - et lancés lors de cérémonies fastueuses.

afp/rp


© AWP 2019
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. -0.65%2702.33 Cours en différé.-6.72%
APPLE INC. -2.10%166.23 Cours en différé.-6.39%
BLACKBERRY LIMITED -2.28%11.14 Cours en différé.-3.55%
DINGLONG CULTURE CO., LTD. 1.42%4.29 Cours en clôture.-1.38%
MICROSOFT CORPORATION 0.22%303.33 Cours en différé.-9.81%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. -0.91%76300 Cours en clôture.-2.55%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. 0.00%Cours en clôture.0.00%
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 2 ans arrow option
Les sanctions yankees contre le Venezuela, et l'Iran vont permettre à la Chine communiste de remplacer très avantageusement pour les peuples Vénézuélien et Iranien, l'impérialisme Yankee. ET certainement que le Mexiques gros producter de Pétrole va choisir aussi la Chine communiste.
La Chine communiste via la nouvelle route due la Soie, installe de multiples infrastructures dans les pays où elle coopère: Ports, aéroports, lignes de TGV, centrale nucléaire, centrale solaire ou éolienne, et enfin et surtout : raffinerie de Pétrole que n'ont ni le Venezuela, l'Iran et le Mexique car les compagnies mafieuses US se contentent de sucer leur pétrole Brut pour ensuite réexporter du pétrole raffiné en produits: essence, Fuel, diesel, diesel marin, kérosène, produits chimiques, etc.....
Ce plouc de Trump va accélérer l’effondrement de l’impérialisme yankee, et accélérer l’avènement de la Chine communiste comme première puissance économique mondiale.
Quant à Huawei, l’équipementier télécom Chinois, N° 1 mondial, va enfin couper tout lien avec Cisco, et les GAFAM, US comme les fabricants US de composants : Huawei et la Chine communiste fabriqueront tout en Chine communiste grâce à ses énormes capacités de R&D, et ses dizaines de millions d’ingénieurs.
Bravo à Trump : ce fou à lier est un délice ! S’il n’existait pas il faudrait l’inventer.
  
  
jpbull35 - Il y a 2 ans arrow option
... yavait pas un truc pour mobile à base de linux ??? c'est ouvert en plus on pourra pas dire qu'ils font de l'espionite !
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur BLACKBERRY LIMITED
07/01SOCIAL BUZZ : Wallstreetbets Les actions suivent le marché dans un panorama mitigé ; l'acq..
MT
07/01BUZZ SOCIAL : les actions de Wallstreetbets montent avant la cloche du vendredi ; GameStop..
MT
05/01BlackBerry et PATEO annoncent une collaboration stratégique pour fournir une solution i..
CI
05/01BlackBerry Limited présente la nouvelle fonctionnalité de BlackBerry® Jarvis®.
CI
05/01BlackBerry présente BlackBerry IVY sur du matériel de qualité automobile au CES 2022 av..
CI
05/01SOCIAL BUZZ : Wallstreetbets Les actions sont en baisse mercredi avant le marché.
MT
04/01BUZZ SOCIAL : les actions de Wallstreetbets pointent à la hausse alors que Tesla et Apple ..
MT
2021SOCIAL BUZZ : Wallstreetbets Stocks mixtes Premaket lundi
MT
2021BUZZ SOCIAL : Wallstreetbets Les actions sont généralement en hausse avant les vacances de..
MT
2021SOCIAL BUZZ : Wallstreetbets Stocks mixtes ; Tesla, Alibaba font des mouvements brusques
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BLACKBERRY LIMITED
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 718 M - 632 M
Résultat net 2022 -196 M - -172 M
Dette nette 2022 378 M - 333 M
PER 2022 -25,9x
Rendement 2022 -
Capitalisation 5 116 M 5 118 M 4 508 M
VE / CA 2022 7,65x
VE / CA 2023 6,60x
Nbr Employés 3 497
Flottant -
Graphique BLACKBERRY LIMITED
Durée : Période :
BlackBerry Limited : Graphique analyse technique BlackBerry Limited | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BLACKBERRY LIMITED
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ALLEGER
Nombre d'Analystes 10
Dernier Cours de Cloture 8,90 $
Objectif de cours Moyen 6,05 $
Ecart / Objectif Moyen -32,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
John S. Chen Executive Chairman & Chief Executive Officer
Steve Rai Chief Financial Officer
Charles Eagan Chief Technology Officer
Christopher Hummel Chief Information Officer
Randall Cook Secretary, Chief Legal, Compliance & Risk Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BLACKBERRY LIMITED-3.55%5 118
MICROSOFT CORPORATION-9.81%2 277 396
SEA LIMITED-24.98%94 310
ATLASSIAN CORPORATION PLC-23.04%74 173
DASSAULT SYSTÈMES SE-12.45%68 390
SYNOPSYS INC.-15.29%47 894