Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

BLACKROCK, INC.

(BLK)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

BlackRock, Inc. : Leader mondial de la gestion d'actifs

01/10/2020 | 08:36
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

Avec $7 300 milliards d'actifs sous gestion, BlackRock est le plus grand groupe d'investissement au monde, devant Vanguard ($5 200 milliards d'actifs sous gestion), UBS ($3 500 milliards) et Fidelity ($3 000 milliards).

Plus tôt cette année, PNC Financial Services a cédé sa participation de 22.4% — valorisée à $17 milliards — mettant ainsi fin à une relation de 25 ans entre la banque et le gérant d'actifs. Les puissants fonds souverains de Norvège, de Singapour et d'Arabie Saoudite ont alors saisi l'occasion d'entrer au capital.

zb_graphique_de_cours

Faut-il suivre la "smart money" dans l'aventure BlackRock ? Le groupe américain et ses pairs spécialisés dans la gestion passive contrôlent environ $16 000 milliards d'actifs, sur un marché total — actions et produits à taux fixes confondus — dont le volume est estimé à $200 000 milliards. Ceci laisse a priori un vaste potentiel de croissance.

On notera que les flux vers les produits ETF et comparables ne se sont pas taris cette année, preuve que la "bulle de l'indexing", si vraiment elle existe, n'a pas encore éclaté. Chez BlackRock, les actifs sous gestion ont même augmenté de 13%. Dans un contexte économique traumatisé par six mois de pandémie, cette performance impressionne. 

Sur la séquence longue, BlackRock a multiplié ses actifs sous gestion par vingt ces quinze dernières années. Le groupe et ses pairs continuent de capturer de parts de marché — parmi les "big three", c'est Vanguard qui progresse le plus vite — tandis que les nouveaux entrants, comme JPMorgan, connaissent d'excellents départs. 

Des opportunités de croissance sont étudiées dans les produits à taux fixes et les services technologiques — la plate-forme Aladdin, par exemple, est montée en puissance cette année. Le private equity reste un autre vecteur de croissance bien identifié : l'activité conserve de fortes marges, ce qui permettrait de compenser la compression continue des commissions sur les produits actions.

BlackRock génère plus de la moitié de ses revenus et profits sur ses produits de gestion passive — une exposition construite au fil des années, mais qui doit beaucoup à la formidable acquisition de iShares en 2009, en plein dans l'oeil du cyclone de la grande crise financière. L'avantage de ces produits est évident : ils coûtent moins cher aux clients et délivrent de meilleures performances que les traditionnels produits de gestion active.

Pourquoi chercher l'aiguille dans une botte de foin lorsqu'on peut acheter la botte de foin ? Aux Etats-Unis, sur les marchés actions, la moitié des actifs financiers sont investis dans ces produits de gestion passive, contre 20% il y a dix ans. La tendance s'étend progressivement aux marchés de crédit — aussi bien en high-grade qu'en high-yield — avec une part de marché de 25%.

Les sceptiques pointeront du doigt les marges en diminution continue  — conséquence inévitable d'une concurrence à couteaux tirés — et par extension les économies d'échelles de moins en moins convaincantes. Il est vrai que BlackRock a vu ses commissions diminuer significativement — sans doute de l'ordre de 20% — ces cinq dernières années, mais les acquisitions successives masquent pour l'instant cette dynamique.

Dans un autre registre, plus conjoncturel celui-ci, le succès des produits indiciels doit beaucoup aux politiques monétaires dites "accommodantes" des banques centrales. Sur des marchés où ces dernières suppriment les processus naturels de volatilité et de "price discovery", ils incarnent bien sûr des supports d'investissement idéaux.

Une interruption ou un renversement desdites politiques pourrait changer la donne, et ramener la gestion active — plus entreprenante et sélective — sur le devant de la scène. Il sera difficile de justifier la valorisation actuelle de BlackRock — grosso modo x20 les profits — si un pic est ainsi atteint en terme de marges, de flux entrants et de conjoncture.

Crédible, ce scénario du pire — celui d'un business de commodité arrivé en haut de cycle — n'a pour l'instant pas prise. Partout dans le monde, BlackRock et ses pairs restent les indétrônables best-sellers de la gestion d'actifs. En parallèle, les grands noms de la gestion active — Invesco, Franklin Templeton, Pimco, T. Rowe Price et Capital Group, pour citer les plus connus — continuent de souffrir. 

Les profits de BlackRock fluctueront forcément en fonction de la conjoncture et du mix d'actifs sous gestion, mais pour les analystes qui suivent le groupe — dont le consensus est sondé en temps réel par Zonebourse — cette tendance longue est partie pour durer.

Ces derniers estiment en effet injuste que le pionnier de la gestion indicielle devenu numéro un mondial de la gestion d'actifs s'échange à des multiples de profits égaux ou inférieurs à la moyenne du marché, alors même que sa position compétitive et ses perspectives de croissance mériteraient plutôt une prime. 

Cet avis est partagé par l'équipe de Zonebourse, qui ajoute l'action à son portefeuille U.S. à la faveur des récentes révisions des analystes.

S'il est vrai que les corrections de marché représentent traditionnellement les meilleurs moments pour investir dans un gérant d'actif, le cas BlackRock est un peu différent, car de telles circonstances lui offriraient sans doute une opportunité de consolidation idéale — par exemple pour renouveler une opération aussi lucrative que le rachat de iShares en 2009.


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BLACKROCK, INC. 1.99%910.235 Cours en différé.20.27%
S&P GSCI CORN INDEX 1.74%435.0877 Cours en différé.6.25%
Réagir à cet article
--- - Il y a 1 an arrow option
"Pourquoi chercher l'aiguille dans une botte de foin lorsqu'on peut acheter la botte de foin ?" Celui qui a compris ça, gagnera enfin de l'argent en bourse de manière constante.
3
1
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur BLACKROCK, INC.
11:53Investir dans la stabilité
11:48SK s'associe à Monolith pour produire de l'hydrogène propre et du noir de carbone
MT
14/10North Peak Resources en hausse de 15,4 % après la signature d'une lettre d'intention po..
MT
14/10BLACKROCK : actifs sous gestion en léger recul
14/10PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du jeudi 14 octobre 2021
14/10BOURSE DE PARIS : LVMH, SAP et BlackRock ont fait le job
13/10Les actions américaines terminent généralement en hausse, les valeurs technologiques me..
MT
13/10Wall Street reste dans le vert malgré l'inflation et la Fed
AW
13/10MISE À JOUR DE LA CLÔTURE : Les actions américaines terminent généralement en hausse après..
MT
13/10Les valeurs financières en difficulté mercredi, entraînant les marchés plus larges
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BLACKROCK, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 19 419 M - 16 747 M
Résultat net 2021 5 793 M - 4 996 M
Tréso. nette 2021 2 399 M - 2 069 M
PER 2021 23,7x
Rendement 2021 1,82%
Capitalisation 136 Mrd 136 Mrd 117 Mrd
VE / CA 2021 6,87x
VE / CA 2022 6,31x
Nbr Employés 16 900
Flottant 87,5%
Prochain événement sur BLACKROCK, INC.
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 13
Dernier Cours de Cloture 892,51 $
Objectif de cours Moyen 966,58 $
Ecart / Objectif Moyen 8,30%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Laurence Douglas Fink Chairman & Chief Executive Officer
Robert Steven Kapito President & Non-Independent Director
Gary S. Shedlin Chief Financial Officer & Senior Managing Director
Derek N. Stein Global Head-Business Operations & Technology
Robert L. Goldstein Chief Operating Officer & Senior Managing Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BLACKROCK, INC.20.27%135 836
BROOKFIELD ASSET MANAGEMENT INC.34.19%91 264
UBS GROUP AG26.54%59 393
BANK OF NEW YORK MELLON CORPORATION (THE)30.28%48 830
T. ROWE PRICE GROUP, INC.26.39%44 800
STATE STREET CORPORATION26.01%33 532