Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. BNP Paribas
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BNP   FR0000131104

BNP PARIBAS

(BNP)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

La Banque d'Angleterre devrait temporiser face à une inflation record

23/09/2021 | 12:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - La Banque d'Angleterre (BoE) devrait maintenir sa politique monétaire inchangée jeudi, estiment les observateurs, malgré une hausse de l'inflation à des niveaux inobservés depuis une dizaine d'années au Royaume-Uni.

L'institution monétaire dévoilera les conclusions de sa réunion de politique monétaire à 13h heure de Paris, sans conférence de presse ou actualisation de ses prévisions d'inflation et de croissance.

Depuis sa dernière réunion sept semaines plus tôt, le Royaume-Uni a enregistré une inflation de 3,2% sur un an en août, un sommet depuis 2012 et bien au-delà de l'objectif de la BoE, à 2%.

Et l'hiver ne s'annonce pas clément : les prix du gaz au Royaume-Uni ont atteint des niveaux records sur le marché, une situation qui devrait se répercuter sur le consommateur.

Alors que la Banque d'Angleterre avait adopté au début de la crise sanitaire un taux directeur historiquement bas (0,1%) et un programme de rachats d'actifs géant (895 milliards de livres), un durcissement pourrait paraître logique.

"Certains économistes tablent désormais sur une première hausse du taux directeur au premier trimestre 2022", commente Ruth Gregory, analyste chez Capital Economics, qui juge pourtant que la BoE attendra 2023.

"Une hausse des taux dans les prochains mois serait contre-productive", plaide-t-elle : "Andrew Bailey ne voudra pas entrer dans l'Histoire comme le gouverneur ayant laissé l'inflation renaître, mais il ne voudra pas non plus laisser le souvenir d'avoir replongé le pays en récession en remontant les taux trop tôt !".

Emploi sous perfusion

Les membres du comité monétaire devraient affirmer que les conditions nécessaires à une hausse des taux sont atteintes, mais pas suffisantes, la même formulation qu'ils avaient adoptée en août.

À travers le monde, les autres banques centrales font face au même dilemme, entre inflation et crainte d'étouffer la reprise.

La Fed américaine a annoncé mercredi soir qu'elle pourrait "bientôt" commencer à réduire son soutien monétaire à l'économie ; la Banque centrale suisse n'a pas touché à sa politique monétaire ; et celle de Norvège a été jeudi la première des grandes banques centrales à relever ses taux, à 0,25%.

Quelles conditions pour que la BoE suive son exemple? Selon les analystes de Deutsche Bank, il faudrait que le PIB britannique renoue avec son niveau d'avant la crise, que les risques sanitaires disparaissent complètement et que l'emploi reste stable.

Le programme gouvernemental qui a maintenu l'emploi sous perfusion doit s'arrêter fin septembre.

"La manière dont le marché du travail réagira à la fin du programme est cruciale pour définir le calendrier de hausse des taux", soulignent les analystes de BNP Paribas, tablant sur une première hausse des taux en mai.

Les observateurs attendent par ailleurs de voir comment le nouveau chef économiste de la BoE, Huw Pill, se positionnera.

Son prédécesseur Andy Haldane se démarquait par ses inquiétudes sur l'inflation, jugeant qu'elle risquait de s'installer durablement, et d'après les analystes de BNP Paribas, M. Pill devrait rester sur cette lignée.

En août, en l'absence du chef économiste, un seul des huit membres présents du comité monétaire s'était opposé au maintien du programme de rachats d'actifs, et aucun n'avait voté contre le maintien du taux à 0,1%.

afp/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BNP PARIBAS 0.87%58.21 Cours en temps réel.33.88%
DEUTSCHE BANK AG 0.24%11.646 Cours en différé.29.82%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BNP PARIBAS
14:56Agenda AOF / Sociétés France - Semaine du lundi 25 octobre 2021
AO
09:34GETLINK : émission obligataire 'verte' additionnelle
CF
09:12Getlink va émettre 815 millions de dollars d'obligations vertes à échéance 2025
MT
09:02BOURSE DE PARIS : Du pain sur la planche
08:51Prudential demande aux banques d'organiser les appels des investisseurs de titres à rev..
MT
08:45PRESSE : Stellantis veut rationaliser ses partenariats bancaires
DJ
08:20EN DIRECT DES MARCHES : Stellantis, Eramet, Icade, Erytech, Tesla, HSBC, Unicredit, Sabade..
06:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
22/10OFS Capital lance une offre publique d'obligations de 50 millions de dollars
MT
21/10GLOBAL WITNESS : HSBC est le plus grand financier de la déforestation au Royaume-Uni avec ..
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BNP PARIBAS
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 46 064 M 53 500 M -
Résultat net 2021 8 471 M 9 839 M -
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 8,93x
Rendement 2021 6,18%
Capitalisation 72 709 M 84 437 M -
Capi. / CA 2021 1,58x
Capi. / CA 2022 1,56x
Nbr Employés 193 319
Flottant 86,9%
Graphique BNP PARIBAS
Durée : Période :
BNP Paribas : Graphique analyse technique BNP Paribas | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BNP PARIBAS
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 23
Dernier Cours de Cloture 58,21 €
Objectif de cours Moyen 63,25 €
Ecart / Objectif Moyen 8,66%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Laurent Bonnafé Chief Executive Officer & Director
Jean Lemierre Chairman
Bernard Gavgani Chief Information Officer
Yann Gérardin Chief Operating Officer
Nathalie Hartmann Head-Compliance
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BNP PARIBAS33.88%83 848
JPMORGAN CHASE & CO.35.19%507 661
BANK OF AMERICA CORPORATION56.94%392 036
INDUSTRIAL AND COMMERCIAL BANK OF CHINA LIMITED-13.92%248 308
CHINA MERCHANTS BANK CO., LTD.24.21%214 863
WELLS FARGO & COMPANY67.86%202 484