Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Bolloré SE
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BOL   FR0000039299

BOLLORÉ SE

(BOL)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Relaxe requise au procès de plusieurs médias et ONG, poursuivis par la Socfin

26/01/2018 | 20:47
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

ajoute date du délibéré au dernier paragraphe

PARIS (awp/afp) - Le parquet de Paris a requis vendredi la relaxe des médias et ONG poursuivis en diffamation par la Socfin, une holding propriétaire de plantations en Afrique et en Asie et dont le groupe Bolloré est actionnaire.

La 17e chambre correctionnelle juge depuis jeudi les ONG ReAct et Sherpa ainsi que Le Point, Mediapart et L'Obs, qui avaient fait état en avril 2015 d'"accaparements" de terres aux riverains par ces plantations de palmiers à huile et d'hévéas, attaqués par cette holding luxembourgeoise, dont le groupe Bolloré est actionnaire à hauteur de 39%.

Sa filiale Socapalm, qui opère au Cameroun, attaque pour sa part les deux ONG.

La procureure a estimé que les prévenus pouvaient tous être relaxés au titre de la "bonne foi", même si la plupart des propos litigieux étaient diffamatoires.

En avril 2015, des paysans africains et asiatiques réunis en "Alliance internationale des riverains des plantations Socfin Bolloré" avaient lancé des actions de protestation contre ce qu'ils appelaient l'"accaparement" de leurs terres par la Socfin, décrivant une expansion "continue" de ces plantations depuis 2008. Les médias et ONG s'en étaient fait l'écho.

Pour la représentante de l'accusation, si les prévenus n'ont pas apporté la preuve de la "vérité" des revendications des paysans, ils disposaient d'une base suffisante pour les relayer. En l'espèce, plusieurs rapports d'ONG dans les pays concernés, l'existence, s'agissant du Cameroun, d'une tentative de médiation en 2013 entre le groupe Bolloré et Sherpa sous l'égide du "Point de contact français" de l'OCDE, ou ces manifestations survenues en avril 2015.

"La Socapalm et Bolloré sont des puissances économiques qui doivent accepter la critique, ou de voir leurs actions remises en cause", a estimé la magistrate.

La défense de la Socfin comme celle de la Socapalm ont estimé que les prévenus n'avaient pas apporté les preuves suffisantes pour étayer ces accusations d'"accaparements", tout en se défendant d'avoir voulu les museler.

"Qu'on arrête de dire que ce procès est un procès bâillon", a plaidé Me Dominique de Leusse, conseil des deux sociétés. "Ce qui n'est pas acceptable, c'est de dire que 6.000 personnes ont été privées de 40.000 hectares (au Cameroun, ndlr) sur lesquelles elles avaient des droits, sans nous dire de quels droits il pouvait s'agir ni où se trouvent ces 40.000 hectares".

"L'accaparement de terres, en particulier au Cameroun", est un procédé "totalement étranger au groupe", a réagi la Socfin dans un communiqué, expliquant que la Socapalm n'est pas propriétaire des terres cultivées, louées au gouvernement.

Les prévenus l'entendent autrement. Ce procès "n'a pas d'autre but que de créer un climat d'intimidation", avait ainsi lancé jeudi l'avocat William Bourdon, président de l'association Sherpa. "On nous fait le procès de faire état de ce qui bouillonne dans la société", avait estimé Edwy Plenel, patron de Mediapart.

Dans une tribune publiée mercredi, des journalistes et ONG avaient dénoncé les poursuites systématiques dont ils font l'objet quand ils s'intéressent aux activités du groupe Bolloré, notamment en Afrique.

Jugement le 29 mars.

jmo/alh/psb


© AWP 2018
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BOLLORÉ SE -1.11%4.812 Cours en temps réel.-2.20%
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX -1.39%553.67 Cours en différé.3.09%
S&P AFRICA 40 INDEX -1.22%181.54 Cours en différé.3.59%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BOLLORÉ SE
18/01Vivendi investit dans le groupe de communication numérique Progressif Media
ZR
14/01MÉDIAS : 60 départs de journalistes à Prisma après le rachat par Vivendi
AW
05/01Balyo signe un partenariat en Asie avec Bolloré Logistics
AO
05/01EN DIRECT DES MARCHES : Amundi, Publicis, ADP, Atos, Korian, Toyota, Samsung, BMW, Sony...
2021Les investisseurs de Telecom Italia sont en pourparlers pour la restructuration du grou..
ZR
2021Maersk rachète la société de logistique LF Logistics pour $3,6 mds
RE
2021Maersk acquiert la société hongkongaise LF Logistics pour 3,6 milliards de dollars
DJ
2021Les bourses européennes terminent en hausse sur fond de données économiques récentes, a..
MT
2021Les marchés rebondissent, l'oeil sur Omicron
AW
2021Rebond des Bourses européennes après deux séances dans le rouge
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BOLLORÉ SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 21 274 M 24 131 M -
Résultat net 2021 362 M 410 M -
Dette nette 2021 5 192 M 5 889 M -
PER 2021 46,7x
Rendement 2021 1,25%
Capitalisation 14 109 M 16 002 M -
VE / CA 2021 0,91x
VE / CA 2022 0,86x
Nbr Employés -
Flottant -
Graphique BOLLORÉ SE
Durée : Période :
Bolloré SE : Graphique analyse technique Bolloré SE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BOLLORÉ SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 4
Dernier Cours de Cloture 4,81 €
Objectif de cours Moyen 6,14 €
Ecart / Objectif Moyen 27,5%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Cyrille Bolloré Chairman & Chief Executive Officer
Cédric de Bailliencourt dit Courcol Vice Chairman & Chief Financial Officer
François Thomazeau Independent Director
Alexandre François Picciotto Independent Director
Dominique Hériard-Dubreuil Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BOLLORÉ SE-2.20%16 002
WARNER MUSIC GROUP CORP.-9.33%20 155
VIVENDI SE-2.90%13 734
ENDEAVOR GROUP HOLDINGS, INC.-14.88%7 844
BEIJING ENLIGHT MEDIA CO., LTD.-12.30%5 216
SHANGHAI ORIENTAL PEARL GROUP CO., LTD.-2.86%4 869