bp annonce la signature d'un accord valable 10 ans avec Clean Planet Energy, une société basée au Royaume-Uni qui construit des installations visant à convertir les déchets plastiques difficiles à recycler en matières premières pétrochimiques circulaires et également en diesel à très faible teneur en soufre (ULSD).

Dans le cadre du nouvel accord, bp recevra la production de la première installation de Clean Planet Energy, actuellement en construction à Teesside, dans le nord-est de l'Angleterre, un site conçu pour transformer quelque 20 000 tonnes par an de déchets plastiques en naphta et ULSD.

Par la suite, le partenariat pourra être élargi à d'autres usines, au-delà de Teesside.

' Cet accord à long terme avec Clean Planet Energy pour l'enlèvement de naphta aidera bp à débloquer de nouvelles sources de valeur grâce à la circularité, tout en aidant à détourner les déchets plastiques des décharges, de l'incinération et de l'environnement', résume Sven Boss-Walker, SVP Raffinage & Négoce de produits chez bp.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.