1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Belgique
  4. Euronext Bruxelles
  5. Bpost SA/NV
  6. Actualités
  7. Synthèse
    BPOST   BE0974268972

BPOST SA/NV

(BPOST)
  Rapport
Temps réel Euronext Bruxelles  -  17:35 15/08/2022
6.400 EUR   +1.03%
09/08BPOST : Jefferies rehausse son objectif de cours
CF
09/08BOURSE DE PARIS : Wall Street, la récession joyeuse ?
ZB
09/08AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Sanofi, L'Oréal, Edenred, Zur Rose, Rothschild, Elior, Linde, PostNL...
ZB
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Fallait pas l'inviter : Bpost

17/02/2022 | 15:28

Nouvel épisode de notre rubrique "Fallait pas l'inviter", qui identifie des entreprises qui traversent une passe compliquée en bourse. Sait-on jamais, elles pourraient s'en remettre ! Aujourd'hui, direction la Belgique avec l'opérateur postal historique, Bpost, qui enchaîne les galères depuis plusieurs années et qui n'en a peut-être pas fini avec cette mauvaise passe.

Bpost, la poste belge, est probablement l'entreprise de logistique la moins bien valorisée du monde, si l'on excepte les acteurs du transport maritime. Le dossier se paie 5,7 fois les résultats attendus cette année et ses multiples d'Ebitda sont au plancher. Tous secteurs confondus, la moyenne européenne serait à 15,4 fois. Et le secteur que le marché "paie" le moins cher, l'automobile, est à 7,5 fois. Il faut dire que le parcours boursier de l'entreprise est gratiné :

  • -21% depuis le 1er janvier
  • -37% sur un an
  • -26% sur trois ans
  • -74% sur cinq ans

Le bilan est d'autant plus pénible quand on compare le parcours de l'action avec celui des autres acteurs européens. Même le voisin PostNL, qui n'est pas flambant, fait nettement mieux. Sur la période "Covid" qui a pas mal bénéficié aux logisticiens, le graphique qui suit est sans appel

Sans commentaire
Sans commentaire

Mais pourquoi tant de haine ? Pour commencer un peu d'histoire. Le capital de la Poste belge a été ouvert en 2005 au profit de la poste danoise et de son actionnaire et bailleur de fonds, CVC. Les autres prétendants, notamment La Poste française et la Deutsche Post allemande, avaient décliné. L'Etat belge a toujours conservé la majorité du capital, actuellement 51%. Techniquement, il n'y a pas eu de privatisation dans le sens où la puissance publique a gardé le contrôle. D'ailleurs, les investisseurs n'aiment généralement pas côtoyer un actionnaire public majoritaire, ce qui a probablement ajouté à la désaffection dont pâtit le titre. Mais ce n'était pas le cas au début !

Une valeur jadis prisée des gérants

L'ère CVC a en effet coïncidé avec d'importants bouleversements et une ascension des marges saluée par les investisseurs. Jusqu'à 20,5% de marge d'exploitation en 2016, en dépit d'un chiffre d'affaires désespérément plat. Il faut dire que La Poste belge, rebaptisée entretemps Bpost, a dû, comme ses homologues dans d'autres pays, composer avec la numérisation des échanges et la chute de sa vache à lait traditionnelle, le bon vieux courrier timbré. Et comme ses homologues, Bpost a bénéficié du développement du commerce en ligne pour compenser la décrue constante de ses activités historiques.

L'Amérique, c'est pas le Pérou

Dans le contexte pandémique, la branche "Mail & Retail", qui intègre les activités traditionnelles, a reculé pour ne plus représenter que 42% des revenus, tandis que le colisage et les activités liées au commerce en ligne ("Parcels & Logistics") progressaient d'environ 25%. Dans ce domaine, l'entreprise belge est plus grosse aux Etats-Unis (qui génèrent 32% des revenus du groupe) que dans le reste du monde (26%) grâce à l'acquisition en 2016/2017 du logisticien Radial. Environ 60% de l'activité reste toutefois réalisée en Belgique, quand on cumule les deux spécialités. En revanche côté résultats, "Mail & Retail" génère encore 60% de l'Ebit et l'Amérique du Nord est bien moins rentable que l'Europe en dépit de revenus supérieurs : c'est le signe que la mue de l'entreprise n'est pas achevée, ou pas de façon optimale.

Marges Bpost 2
Compte de résultats de Bpost (Source Zonebourse avec S&P Capital IQ)

Car malgré un marché de la logistique en plein boom, Bpost a manqué pas mal de rendez-vous avec ses actionnaires. Depuis le record de 2016, les résultats n'ont cessé de se dégrader. La marge d'exploitation devrait avoisiner 7% en 2022 selon les projections actuelles, contre 20,5%, je me répète, en 2016. En cause en premier lieu, la difficile intégration de Radial. Puis des résultats en dents de scie et une valse des dirigeants peu propice à une gestion sereine. La multiplication des déconvenues a lassé les investisseurs, qui attendent toujours le point bas du compte de résultats.

Les espoirs placés dans le redressement de la rentabilité de Radial et dans l'énième plan d'économies ne suffisent plus à rassurer. Il faut du concret au marché, qui n'a même pas daigné s'intéresser à cette valeur au PER déprimé, ou alors pas longtemps, lors du grand saut récent vers la "value". Les analystes s'inquiètent d'ailleurs de nouveaux trous d'air potentiels cette année, comme l'inflation des coûts (énergie) et des salaires, la réduction de l'accélération liée au covid ou la féroce concurrence entre logisticiens sur plusieurs marchés (Amazon a fait son entrée en Belgique fin 2021).

"Fallait pas l'inviter" identifie des entreprises qui traversent une passe compliquée en bourse. Sait-on jamais, elles pourraient s'en remettre ! Les derniers articles de la rubrique :

En bonus, les performances récentes des dossiers de la liste

Fallait pas
Performances des actions précitées (depuis le 1er janvier en colonne 1) / Source Screener Zonebourse

© Zonebourse.com 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 3.26%1.57 Cours en temps réel.-19.58%
BPOST SA/NV 1.03%6.4 Cours en temps réel.-16.56%
CLASS III MILK FUTURES (DC) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.00%20.16 Cours en clôture.9.39%
CLASS IV MILK?FUTURES (GDK) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.20%24.6 Cours en clôture.23.80%
DANONE 1.86%53.68 Cours en temps réel.-1.67%
DEUTSCHE POST AG 0.81%40.335 Cours en différé.-28.66%
DRY WHEY?FUTURES (DY) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.00%51.75 Cours en clôture.-19.01%
HENKEL AG & CO. KGAA 0.52%65.12 Cours en différé.-8.46%
HOLCIM LTD 0.59%45.89 Cours en différé.-1.91%
JDE PEET'S N.V. 0.70%31.58 Cours en temps réel.16.53%
NEOEN 3.10%43.57 Cours en temps réel.14.18%
NONFAT DRY MILK FUTURES (GNF) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.55%165.55 Cours en clôture.7.12%
PELOTON INTERACTIVE, INC. 0.00%13.53 Cours en différé.-62.16%
POSTNL N.V. -1.39%2.347 Cours en temps réel.-38.67%
S&P GSCI CLASS III MILK (USD) 2.11%157.8588 Cours en temps réel.-1.74%
TEAMVIEWER AG -1.58%10.89 Cours en différé.-7.87%
THE SWATCH GROUP AG -1.53%245.1 Cours en différé.-10.79%
VALLOUREC -0.95%9.36 Cours en temps réel.6.36%
Toute l'actualité sur BPOST SA/NV
09/08BPOST : Jefferies rehausse son objectif de cours
CF
09/08BOURSE DE PARIS : Wall Street, la récession joyeuse ?
ZB
09/08AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Sanofi, L'Oréal, Edenred, Zur Rose, Rothschild, Elior, Linde, P..
ZB
05/08BPOST : le titre monte après un deuxième trimestre réussi
CF
05/08POINT SUR LES FORTES VARIATIONS DU J : la poste en folie, Rothschild trop transparent
ZB
04/08Bpost NV/SA annonce ses résultats pour le deuxième trimestre et les six mois clôturés l..
CI
04/08BPOST / : Rapport financier
PU
04/08La société belge Bpost subit une baisse de ses bénéfices mais voit moins de risques.
ZR
04/08BPOST SA/NV : Rapport Semestriel
CO
19/07La Commission européenne approuve le plan de compensation belge pour Bpost
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BPOST SA/NV
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 4 308 M 4 387 M -
Résultat net 2022 176 M 179 M -
Dette nette 2022 546 M 556 M -
PER 2022 7,30x
Rendement 2022 5,47%
Capitalisation 1 280 M 1 303 M -
VE / CA 2022 0,42x
VE / CA 2023 0,40x
Nbr Employés 37 953
Flottant 49,0%
Graphique BPOST SA/NV
Durée : Période :
bpost SA/NV : Graphique analyse technique bpost SA/NV | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BPOST SA/NV
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 9
Dernier Cours de Clôture 6,40 €
Objectif de cours Moyen 7,41 €
Ecart / Objectif Moyen 15,7%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Dirk P. Tirez CEO, Secretary, Director & Chief Legal Officer
Audrey Hanard Chairman
Nico Cools Head-Information & Communication Technology
Ray Stewart Independent Director
Michael Adrian Stone Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
BPOST SA/NV-16.56%1 299
UNITED PARCEL SERVICE INC-4.41%177 981
FEDEX CORPORATION-10.81%59 955
DEUTSCHE POST AG-29.24%49 822
EXPEDITORS INTERNATIONAL OF WASHINGTON INC.-20.20%17 531
SG HOLDINGS CO.,LTD.-13.48%11 079