PARIS, 4 juin (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en baisse mardi en matinée dans le sillage de la plupart des places en Asie où les investisseurs ont opté pour des prises de bénéfice après les récents gains dans l'attente de nouveaux indicateurs de conjoncture aux Etats-Unis.

À Paris, le CAC 40 perd 0,62% à 7.948,49 points vers 07h30 GMT. À Londres, le FTSE 100 abandonne 0,35% et à Francfort, le Dax cède 0,43%.

L'indice EuroStoxx 50 recule de 0,62%, le FTSEurofirst 300 de 0,37% et le Stoxx 600 de 0,45%. Le principal indice paneuropéen est affecté par un nouveau repli du pétrole à la suite des annonces dimanche de l'Opep+, le secteur de l'énergie chutant de 2,04%.

Les contrats à terme à Wall Street préfigurent une baisse 0,17% pour le Dow Jones , de 0,25% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,36% pour le Nasdaq au lendemain d'une séance en ordre dispersé, marquée par des données décevantes du l'activité manufacturière aux Etats-Unis en mai.

Pour la séance du jour, les investisseurs attendent de nouvelles données de conjoncture comme le rapport Jolts sur les offres d'emplois aux Etats-Unis ainsi que le taux de chômage en Allemagne.

Le marché du travail américain est surveillé avant la publication vendredi du rapport mensuel officiel sur l'emploi aux Etats-Unis.

"Nous nous attendons à un léger ralentissement de la demande de main-d'œuvre sur le marché américain", anticipe Raisah Rasid, stratège du marché chez JPMorgan Asset Management, ajoutant que cela pourrait renforcer l'espoir d'une baisse des taux de la Fed en septembre.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est pratiquement stable, à 4,3904%, et celui du Bund allemand de même échéance s'affiche en repli de près de quatre points de base, à 2,547%, alors que la BCE devrait baisser jeudi ses taux directeurs de 25 points de base.

En Asie-Pacifique, l'indice japonais Nikkei a fini en baisse de 0,22% à 38.837,46 points, tandis que l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)

perdait 0,4%.

Les indices indiens NIFTY 50 (-6,38%) et S&P BSE Sensex (-5,94%) sont également dans le rouge, après avoir touché un creux de quatre ans. Les premières tendances du dépouillement des votes pour les législatives indiquent que l'alliance dirigée par le BJP du Premier ministre Narendra Modi Modi ne parviendra probablement pas au raz-de-marée prévu par les sondages de sortie des urnes.

Dans l'actualité des entreprises, Ap Moeller-Maersk

monte de 0,95% après avoir relevé sa prévision de bénéfice pour l'ensemble de l'année pour la deuxième fois en un mois.

British American Tobacco décline de 1,76%, le groupe anticipant une légère baisse de son chiffre d'affaires semestriel.

Deutsche Telekom abandonne 2,25% alors que la banque publique allemand KfW a annoncé lundi une vente de 2,7 milliards d'euros de sa participation dans l'opérateur télécoms. (Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)