1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Canada
  4. Toronto Stock Exchange
  5. Cameco Corporation
  6. Actualités
  7. Synthèse
    CCO   CA13321L1085

CAMECO CORPORATION

(CCO)
  Rapport
Temps Différé Toronto Stock Exchange  -  27/05 22:00:00
32.11 CAD   +1.77%
27/05DBRS confirme les notes de Cameco
MT
20/05Cameco augmente sa participation dans Cigar Lake
BU
19/05CAMECO CORPORATION (TSX : CCO) et Orano Canada Inc. ont terminé l'acquisition d'une participation minoritaire supplémentaire de 7,875 % dans la mine de Cigar Lake auprès d'Idemitsu Canada Resources Ltd.
CI
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Cameco annonce ses résultats du troisième trimestre et l'exécution continue de sa stratégie de soutien à la transition mondiale vers un air pur

30/10/2021 | 14:28

SASKATOON, Saskatchewan, 30 oct. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Cameco (TSX : CCO ; NYSE : CCJ) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et opérationnels consolidés pour le troisième trimestre clos le 30 septembre 2021 conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS).

« Nos résultats du troisième trimestre ont été conformes aux prévisions et reflètent la poursuite de l'exécution de notre stratégie et les décisions proactives de suspendre la production afin de protéger la santé et la sécurité de nos travailleurs, de leurs familles et de leurs communautés », a déclaré Tim Gitzel, président-directeur général de Cameco. « Avec McArthur River et Key Lake en entretien et maintenance, nous ne nous trouvons pas au taux d'exploitation de premier niveau usuel de notre entreprise. Cependant, nous sommes positionnés pour capturer une valeur à long terme : répondre au besoin croissant en uranium pour générer de l'électricité sûre, propre, fiable et abordable.

« La récente augmentation du prix au comptant de l'uranium, environ 46 % depuis la fin du mois de juin, démontre la réduction de l'approvisionnement primaire non engagé alors que la demande inattendue de la part des jeunes sociétés d'uranium et des finances a conduit à une augmentation des liquidités et à une meilleure découverte des prix, un développement bienvenu. En conséquence, nous commençons à observer une participation des services publics dans l'activité contractuelle sur le marché alors que leur objectif devient d'obtenir des matériaux pour leurs besoins non couverts, ce qui a entraîné également une augmentation de près de 28 % du prix à long terme depuis la fin du mois de juin. L'augmentation des prix de l'uranium est positive pour nous. Au fil du temps, l'exposition du marché dans notre portefeuille contractuel tirera profit de la hausse des prix et nous superposerons de nouveaux contrats avec des mécanismes de tarification qui soutiendront le fonctionnement à long terme de notre capacité de production. C'est pourquoi nous restons attachés à notre stratégie. Nous avons amené notre production bien en dessous de nos engagements de vente et continuerons d'aligner nos décisions de production sur les fondamentaux du marché. Nous continuerons de faire preuve d'une patience stratégique en ce qui concerne les contrats, et nous continuerons à gérer notre bilan avec prudence.

« Grâce aux mesures délibérées que nous avons prises, nous disposons de la force financière nécessaire pour soutenir notre stratégie et nous permettre de gérer nous-mêmes les risques. Une fois encore, nous avons terminé le trimestre avec une dette nette négative, nous avions enregistré environ 1,4 milliard de dollars de trésorerie par rapport à notre dette à long terme de 1 milliard de dollars.

« Notre stratégie nous a bien positionnés pour tirer parti des fondamentaux positifs à long terme de l'énergie nucléaire. À l'échelle mondiale, nous constatons une augmentation de la demande pour les utilisations à la fois traditionnelles et non traditionnelles de l'énergie nucléaire, alors que l'accent de plus en plus fort sur l'électrification continue de s'ancrer, tout en éliminant progressivement les sources d'énergie à forte émission de carbone.

Notre vision pour fournir de l'énergie à un monde d'air pur reconnaît que nous avons un rôle important à jouer pour permettre les vastes réductions des émissions de gaz à effet de serre nécessaires pour atteindre les objectifs fixés par les pays et les entreprises du monde entier afin d'obtenir une économie résiliente avec zéro émission de carbone nette. Nous disposons d'actifs opérationnels et inactifs de premier niveau qui sont sous licence, autorisés, de longue durée et dont la capacité d'expansion est avérée. Ces actifs de premier niveau sont soutenus par des actifs de niveau 2 inactifs et par ce qui est, selon nous, le meilleur portefeuille d'exploration tirant parti de l'infrastructure existante. Nous sommes verticalement intégrés dans l'ensemble du cycle du combustible nucléaire. Nous avons enclenché une valeur significative pour le segment des services de combustible de notre entreprise dans la récente transition des prix sur le marché de la conversion et nous explorons des opportunités d'étendre notre portée dans le cycle du combustible nucléaire et dans les utilisations commerciales innovantes et non traditionnelles de l'énergie nucléaire au Canada et dans le monde entier.

Nous sommes optimistes quant au rôle de Cameco dans la capture de la valeur à long terme sur l'ensemble de la chaîne du combustible et dans le soutien de la transition vers une économie zéro carbone nette. Nous pensons avoir la bonne stratégie pour réaliser notre vision et nous le ferons d'une manière qui reflète nos valeurs. Depuis plus de 30 ans, nous livrons nos produits de manière responsable. La durabilité est au cœur de ce que nous faisons. Dans toutes nos décisions, nous nous engageons à répondre aux risques et opportunités environnementaux, sociaux et de gouvernance qui, selon nous, rendront notre entreprise durable à long terme. »

  • Perte nette de 72 millions de dollars au troisième trimestre ; perte nette ajustée de 54 millions de dollars au troisième trimestre : les résultats sont stimulés par les variations trimestrielles normales dans les livraisons contractuelles et l'exploitation continue de notre stratégie. Le bénéfice net ajusté est une mesure non conforme aux IFRS, voir ci-dessous.  
  • Perspectives actualisées :  en raison de certaines contraintes d'approvisionnement rencontrées, nous avons réduit nos prévisions pour la production de services de combustible pour l'année. Nous avons actualisé nos perspectives consolidées pour 2021, y compris pour notre segment de services de combustible. Voir les prévisions pour 2021 dans notre rapport de gestion du troisième trimestre.
  • Les contrats se poursuivent :  depuis le début de l'année, nous avons placé plus de 20 millions de livres d'U3O8 dans le cadre de contrats à long terme. Les contrats sont entrepris conformément au cadre décrit dans la section Strategy in action (stratégie en action) de notre rapport de gestion du troisième trimestre et ne sont pas liés à une clôture d'exercice ou à une fin de trimestre.
  • Dividende :Un dividende annuel de 0,08 $ par action ordinaire a été déclaré, payable le 15 décembre 2021 aux actionnaires inscrits le 30 novembre 2021. La décision prise par notre conseil d'administration de déclarer un dividende annuel est basée sur nos flux de trésorerie, notre situation financière, notre stratégie et d'autres facteurs pertinents, notamment un alignement approprié sur la nature cyclique de nos bénéfices.
  • Litige fiscal : nous avons déposé un avis d'appel auprès de la Cour canadienne de l'impôt (Cour de l'impôt). Nous lui demandons d'ordonner l'annulation de l'ajustement des prix de transfert de l'Agence du revenu du Canada (ARC) et le remboursement des 777 millions de dollars en trésorerie et lettres de crédit que nous avons payés ou garantis pour les exercices de 2007 à 2013, avec les coûts, et conformément à la loi telle que déterminée par les décisions sans équivoque reçues pour les exercices 2003, 2005 et 2006. Nous contestons les réévaluations de l'ARC pour ces années au motif que la Cour de l'impôt rejetterait toute tentative de l'ARC d'utiliser les mêmes positions et arguments ou des positions et arguments similaires pour les années suivantes faisant l'objet d'un litige. Voir Tax Dispute (Litige fiscal) dans notre rapport de gestion du troisième trimestre.
  • Bilan solide : au 30 septembre 2021, nous disposions de 1,4 milliard de dollars en trésorerie et en investissements à court terme et de 1,0 milliard de dollars en dette à long terme. En outre, nous disposons d'une facilité de crédit non utilisée d'1 milliard de dollars. Au cours du trimestre, nous avons prolongé la date d'échéance de notre facilité de crédit jusqu'au 1er octobre 2025. Nous prévoyons que nos soldes de trésorerie et nos flux de trésorerie d'exploitation répondront à nos besoins en capital au cours de l'année 2021, c'est pourquoi nous ne prévoyons pas d'utiliser notre facilité de crédit cette année.
  • Environnement, Social et Gouvernance (ESG) :  en octobre, nous avons publié notre 16e rapport annuel ESG. Le rapport ESG 2020 adopte les indicateurs de performance ESG pertinents publiés par le Sustainability Accounting Standards Board et traite certaines des recommandations de la Task Force on Climate-Related Financial Disclosures (l'équipe spéciale sur les divulgations financières liées au climat). Nous prévoyons de continuer à faire progresser nos rapports ESG.
  • Innovation dans le domaine de l'énergie propre :  Nous avons annoncé la signature de plusieurs mémorandums d'accord visant à explorer les domaines de coopération afin de faire progresser la commercialisation et le déploiement de petits réacteurs modulaires au Canada et dans le monde entier.
Consolidated financial results
        
  THREE MONTHS NINE MONTHS 
CONSOLIDATED HIGHLIGHTSENDED SEPTEMBER 30 ENDED SEPTEMBER 30 
($ MILLIONS EXCEPT WHERE INDICATED)2021 2020 CHANGE 2021 2020 CHANGE 
Revenue361 379 (5)%1,010 1,250 (19)%
Gross loss(26)(24)(8)%(54)(2)>(100)%
Net losses attributable to equity holders(72)(61)(18)%(114)(133)14%
 $ per common share (basic)(0.18)(0.15)(21)%(0.29)(0.34)15%
 $ per common share (diluted)(0.18)(0.15)(21)%(0.29)(0.34)15%
Adjusted net losses (non-IFRS, see below)(54)(78)31%(121)(114)(6)%
 $ per common share (adjusted and diluted)(0.14)(0.20)30%(0.30)(0.29)(3)%
Cash provided by (used in) operations (after working capital changes)
203
 

(66
)>100 399
 

(200
)>100
%

Les informations financières présentées pour les trois mois et les neuf mois clos les 30 septembre 2020 et 30 septembre 2021 ne sont pas auditées.

BÉNÉFICE NET

Le tableau ci-dessous montre ce qui a contribué à l'évolution du bénéfice net et du bénéfice net ajusté (mesure non conforme aux IFRS, voir ci-après) au troisième trimestre et aux neuf premiers mois de 2021, par rapport à la même période en 2020.

CHANGES IN EARNINGSTHREE MONTHS ENDEDNINE MONTHS ENDED
($ MILLIONS)SEPTEMBER 30SEPTEMBER 30
 IFRS ADJUSTED IFRS ADJUSTED 
Net losses – 2020(61)(78)(133)(114)
Change in gross profit by segment    
(We calculate gross profit by deducting from revenue the cost of products and services sold, and depreciation and amortization (D&A))
UraniumHigher sales volume- - 12 12 
 Lower realized prices ($US)(14)(14)(3)(3)
 Foreign exchange impact on realized prices(17)(17)(60)(60)
 Lower (higher) costs35 35 (5)(5)
 Change – uranium4 4 (56)(56)
Fuel servicesHigher (lower) sales volume1 1 (2)(2)
 Higher (lower) realized prices ($Cdn)(2)(2)12 12 
 Higher costs(1)(1)(2)(2)
 Change – fuel services(2)(2)8 8 
Lower (higher) administration expenditures(10)(10)10 10 
Lower (higher) exploration expenditures(1)(1)2 2 
Change in reclamation provisions9 - 42 - 
Higher earnings from equity-accounted investee8 8 15 15 
Change in gains or losses on derivatives(37)20 12 22 
Change in foreign exchange gains or losses23 23 (20)(20)
Canadian Emergency Wage Subsidy in 2021- - 21 21 
Change in income tax recovery or expense(3)(16)(4)2 
Other(2)(2)(11)(11)
Net losses – 2021(72)(54)(114)(121)

Bénéfice net ajusté (mesure non conforme aux IFRS)

Le bénéfice net ajusté (BNA) est une mesure qui n’a pas de signification normalisée ni de base de calcul cohérente en vertu des IFRS (mesure non conforme aux IFRS). Nous utilisons cette mesure comme un moyen utile de comparer nos résultats financiers d'une période à l'autre. Nous pensons que, outre les mesures conventionnelles préparées conformément aux normes IFRS, certains investisseurs utilisent ces informations pour évaluer notre performance. Le bénéfice net ajusté correspond à notre bénéfice net attribuable aux actionnaires, ajusté pour refléter la performance financière sous-jacente de la période considérée. La mesure du bénéfice ajusté reflète l'adéquation des bénéfices nets de notre programme de couverture avec les entrées de devises au cours de la période de déclaration applicable, et a également été ajustée pour tenir compte des provisions pour remise en état de nos activités à Rabbit Lake et aux États-Unis, qui avaient subi une perte de valeur et des impôts sur les ajustements.

Le bénéfice net ajusté constitue une information supplémentaire non standard et ne doit pas être considéré isolément ni se substituer à une information financière établie conformément aux normes comptables. D'autres sociétés peuvent calculer cette mesure différemment, de sorte que vous ne pourrez peut-être pas effectuer de comparaison directe avec des mesures similaires présentées par d'autres sociétés.

Le tableau ci-dessous présente un rapprochement entre le bénéfice net ajusté et le bénéfice net du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2021 et le compare aux mêmes périodes de 2020.

  THREE MONTHSNINE MONTHS
  ENDED SEPTEMBER 30ENDED SEPTEMBER 30
($ MILLIONS)2021 2020 2021 2020 
Net losses attributable to equity holders(72)(61)(114)(133)
Adjustments    
 Adjustments on derivatives26 (31)8 (2)
 Reclamation provision adjustments(2)7 (18)24 
 Income taxes on adjustments(6)7 3 (3)
Adjusted net losses(54)(78)(121)(114)

Chaque trimestre, nous devons mettre à jour les provisions pour remise en état de toutes les opérations en fonction des nouvelles estimations des flux de trésorerie, des taux d'actualisation et des taux d'inflation. Cela se traduit normalement par un ajustement de l'actif de l'obligation liée à la mise hors service d'immobilisations en plus du solde de la provision. Lorsque les actifs d’une opération ont été radiés en raison d’une perte de valeur, comme c’est le cas pour nos activités de Rabbit Lake et des ISR aux États-Unis, l’ajustement est comptabilisé directement dans le compte de bénéfice en « autres charges (produits) d’exploitation ». Voir la note 8 de nos états financiers intermédiaires pour plus d'informations. Ce montant a été exclu de notre mesure du bénéfice net ajusté.

Faits saillants segmentés sélectionnés

   THREE MONTHS NINE MONTHS 
   ENDED SEPTEMBER 30 ENDED SEPTEMBER 30 
HIGHLIGHTS2021 2020 CHANGE 2021 2020 CHANGE 
UraniumProduction volume (million lbs) 2.0 0.2 >100%3.3 2.3 43%
 Sales volume (million lbs) 6.7 6.7 - 17.9 22.1 (19)%
 Average realized price($US/lb)32.20 33.77 (5)%32.68 32.79 - 
  ($Cdn/lb)40.20 44.85 (10)%40.95 44.45 (8)%
 Revenue ($ millions) 270 302 (11)%732 980 (25)%
 Gross loss ($ millions) (30)(34)12%(119)(62)(92)%
Fuel servicesProduction volume (million kgU) 1.4 2.0 (30)%9.0 8.4 7%
 Sales volume (million kgU) 3.0 2.8 7%8.7 9.2 (5)%
 Average realized price($Cdn/kgU)26.42 26.95 (2)%30.24 28.66 6%
 Revenue ($ millions) 80 77 4%264 263 - 
 Gross profit ($ millions) 10 12 (17)%73 65 12%

Rapport de gestion et états financiers

Le rapport de gestion du troisième trimestre et les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités fournissent une explication détaillée de nos résultats d'exploitation pour le trimestre et les neuf mois clos le 30 septembre 2021, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ce communiqué de presse doit être lu en parallèle avec ces documents, ainsi que nos états financiers consolidés audités et les notes pour l’exercice clos le 31 décembre 2020, le premier trimestre, le deuxième trimestre et le rapport de gestion annuel, ainsi que notre plus récente notice annuelle, tous disponibles sur notre site Web à l'adresse cameco.com, sur SEDAR à l'adresse sedar.com et sur EDGAR à l'adresse sec.gov/edgar.shtml. 

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des déclarations et des informations concernant nos attentes pour l'avenir, que nous appelons des informations prospectives. Les informations prospectives sont basées sur nos points de vue actuels, qui peuvent changer de manière significative, et les résultats et événements réels peuvent différer considérablement de nos attentes actuelles.

Voici quelques exemples d'informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse : notre objectif de positionnement pour capturer de la valeur à long terme en répondant au besoin croissant en uranium ; nos opinions concernant la réduction des niveaux d'approvisionnement primaire non engagé ; notre conviction que les services publics se tournent vers l'obtention de matériaux pour répondre à leurs besoins non couverts ; notre espoir qu'au fil du temps l'exposition du marché dans notre portefeuille bénéficiera de la hausse des prix, et que les nouveaux contrats contiendront des mécanismes de tarification qui nous sont favorables ; notre objectif de continuer à aligner les décisions de production sur les fondamentaux du marché et de gérer de manière appropriée nos contrats et notre bilan ; nos opinions concernant notre solidité financière et notre capacité à gérer nous-mêmes les risques ; notre foi dans les fondamentaux positifs à long terme, et une demande croissante, pour l'énergie nucléaire et que nous sommes bien placés pour en tirer parti ; notre point de vue sur l'importance de notre rôle dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre ; la fiabilité et la capacité d'expansion de nos actifs de premier niveau et la qualité de notre portefeuille d'exploration ; nos efforts pour renforcer notre portée dans le cycle du combustible nucléaire et les utilisations novatrices de l'énergie nucléaire ; notre optimisme concernant notre capacité et le succès de notre stratégie visant à capturer de la valeur à long terme sur l'ensemble de la chaîne du combustible et à soutenir une transition vers une économie zéro émission nette de carbone ; notre engagement à traiter les risques et opportunités gouvernementaux, sociaux et de gouvernance, et nos attentes de faire progresser nos rapports ESG ; et nos efforts pour explorer les domaines de coopération avec d'autres parties afin de faire progresser la commercialisation de petits réacteurs modulaires.

Les risques matériels qui pourraient conduire à des résultats différents comprennent : changements inattendus dans la demande, les contrats à long terme, les prix et l'approvisionnement en uranium ; les évolutions de la demande d'énergie nucléaire et d'uranium en raison de l'évolution des opinions et des objectifs sociétaux en matière d'énergie nucléaire, d'électrification et de réduction des émissions de gaz à effet de serre ; le risque que nous ne réussissions pas autant que nous le prévoyons à répondre aux besoins croissants en uranium ; nos attentes concernant les fondamentaux et la demande d'énergie nucléaire, les niveaux d'approvisionnement primaire non engagé, l'orientation changeante des services publics et notre capacité à en tirer parti peuvent s'avérer incorrectes ; notre portefeuille peut ne pas réaliser les avantages attendus de la hausse des prix de l'uranium et nous ne réussirons peut-être pas dans notre stratégie contractuelle ; nous n'avons peut-être pas le degré attendu de solidité financière et de capacité à gérer nous-mêmes les risques ; notre portefeuille d'exploration et d'actifs de premier plan peut ne pas avoir les niveaux de fiabilité ou la capacité d'expansion attendus ; nous ne réussirons peut-être pas à élargir notre portée dans le cycle du combustible nucléaire, ou dans la poursuite d'utilisations novatrices de l'énergie nucléaire, ou à capturer la valeur d'une transition vers une économie à zéro émission nette de carbone ; nous pourrions être confrontés à des défis inattendus pour faire face à des risques et opportunités environnementaux, sociaux et de gouvernance ; le risque d'accident majeur dans une centrale nucléaire, ou les modifications apportées aux réglementations ou politiques gouvernementales ; le risque de litiges, de réclamations ou de recours arbitraux contre nous qui ont un résultat défavorable ; nos estimations et prévisions peuvent s'avérer incorrectes ; nos efforts visant à explorer les domaines de coopération avec d'autres parties pour faire progresser la commercialisation de petits réacteurs modulaires pourraient s'avérer infructueux ; et notre appel des réévaluations émises par l'ARC pour les exercices fiscaux 2007-2013 peut être retardé, ou ne pas réussir à inverser l'ajustement des prix de transfert de l'ARC.

Pour présenter les informations prospectives, nous avons formulé des hypothèses importantes qui peuvent s'avérer incorrectes à propos des éléments suivants : demande, contrats à long terme, prix, fondamentaux et approvisionnement en uranium ; points de vue et objectifs sociétaux concernant l'énergie nucléaire, l'électrification et la réduction des émissions de gaz à effet de serre ; le besoin croissant en uranium et notre capacité à y répondre ; les niveaux d'approvisionnement non engagé ; la force de notre portefeuille d'actifs et de notre stratégie contractuelle, et notre solidité financière ; notre capacité à nous étendre à d'autres domaines du cycle du combustible nucléaire et à rechercher des utilisations novatrices de l'énergie nucléaire ; notre capacité à gérer avec succès les risques et les opportunités liés aux ESG ; l'absence de tout accident nucléaire significatif, ou les modifications apportées à la réglementation ou à la politique ; que nous ne soyons soumis à aucun litige ou réclamation d'arbitrage significatif à notre encontre ayant un résultat défavorable ; les conditions du marché et les autres facteurs sur lesquels nous avons fondé nos plans et prévisions futurs ; notre capacité à travailler avec d'autres parties pour faire progresser la commercialisation de petits réacteurs modulaires ; et notre capacité à faire appel avec succès des réévaluations émises par l'ARC pour les exercices fiscaux 2007-2013.

Les informations prospectives sont conçues pour vous aider à comprendre le point de vue actuel de la direction sur nos perspectives à court et à long terme et peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Nous ne mettrons pas nécessairement ces informations à jour à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l'imposent.

Conférence téléphonique

Nous vous invitons à participer à notre téléconférence du troisième trimestre, le vendredi 29 octobre 2021 à 8h00, heure de l'Est.

L'appel sera ouvert à tous les investisseurs et aux médias. Pour y prendre part, veuillez composer le 1-800-319-4610 (Canada et États-Unis) ou le 1-604-638-5340. Un opérateur transférera votre appel. Les diapositives et une diffusion Web en direct de la téléconférence seront disponibles à partir d'un lien sur cameco.com. Consultez le lien sur notre page d'accueil le jour de l'appel.

Une version enregistrée des échanges sera disponible :

  • sur notre site Web, cameco.com, peu après l'appel
  • en rediffusion jusqu'à minuit, heure de l'Est, le 29 novembre 2021, en appelant le 1-800-319-6413 (Canada et États-Unis) ou le 1-604-638-9010 (code d'accès 7673)

Date de publication du quatrième trimestre 2021 et du rapport annuel

Nous prévoyons d’annoncer nos résultats financiers et opérationnels consolidés du quatrième trimestre 2021 et de l’année avant l’ouverture des marchés le 9 février 2022. Les dates d'annonce peuvent changer.

Profil

Cameco est l'un des plus grands fournisseurs mondiaux de combustible d'uranium nécessaire pour dynamiser un monde d'air pur. Notre position concurrentielle se base sur notre participation majoritaire dans les réserves à la plus haute teneur dans le monde et sur nos opérations à faible coût. Les services publics du monde entier comptent sur nos produits de combustible nucléaire pour générer de l'énergie grâce à des réacteurs nucléaires sûrs, fiables et sans carbone. Nos actions sont négociées aux Bourses de Toronto et de New York. Notre siège est basé à Saskatoon dans l'État de Saskatchewan.

Tels qu'ils sont utilisés dans le présent communiqué de presse, les termes nous, notre, la société et Cameco désignent Cameco Corporation et ses filiales, sauf indication contraire.

Contact pour les investisseurs :
Rachelle Girard
306-956-6403
rachelle_girard@cameco.com 

Contact pour les médias :
Jeff Hryhoriw
306-385-5221
jeff_hryhoriw@cameco.com 


Primary Logo


© GlobeNewswire 2021
Toute l'actualité sur CAMECO CORPORATION
27/05DBRS confirme les notes de Cameco
MT
20/05Cameco augmente sa participation dans Cigar Lake
BU
19/05CAMECO CORPORATION (TSX : CCO) et Orano Canada Inc. ont terminé l'acquisition d'une partic..
CI
11/05Cameco augmente sa participation dans la mine de Cigar Lake
BU
11/05Cameco annonce l'élection de ses administrateurs
BU
06/05CAMECO CORPORATION : RBC Capital Markets favorable sur le dossier
ZM
06/05CAMECO CORPORATION : RBC Capital Markets favorable sur le dossier
ZM
06/05CAMECO PUBLIE SES RÉSULTATS DU PREMI : la Société commence à récolter les fruits de ses dé..
BU
05/05CAMECO CORPORATION : Scotiabank réitère son opinion positive sur le titre
ZM
05/05Cameco réalise des bénéfices ajustés au 1er trimestre, dépasse les estimations des anal..
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CAMECO CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 1 840 M 1 444 M 1 347 M
Résultat net 2022 30,0 M 23,5 M 22,0 M
Tréso. nette 2022 300 M 236 M 220 M
PER 2022 131x
Rendement 2022 0,34%
Capitalisation 12 793 M 10 037 M 9 368 M
VE / CA 2022 6,79x
VE / CA 2023 5,38x
Nbr Employés 1 885
Flottant 99,9%
Graphique CAMECO CORPORATION
Durée : Période :
Cameco Corporation : Graphique analyse technique Cameco Corporation | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CAMECO CORPORATION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 12
Dernier Cours de Clôture 32,11 CAD
Objectif de cours Moyen 44,83 CAD
Ecart / Objectif Moyen 39,6%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Timothy S. Gitzel President, CEO & Non-Independent Director
Grant E. Isaac Chief Financial Officer & Senior Vice President
Ian Donald Bruce Non-Executive Chairman
Scott Bishop Director-Development & Technical Services
Brian Reilly Chief Operating Officer & Senior Vice President
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
CAMECO CORPORATION14.39%10 037
JSC NATIONAL ATOMIC COMPANY KAZATOMPROM-29.66%7 086
PALADIN ENERGY LTD-15.34%1 587
ENERGY FUELS INC.-12.53%1 045
DENISON MINES CORP.-9.20%1 014
YELLOW CAKE PLC11.06%872