Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Toronto Stock Exchange  >  Canadian Imperial Bank of Commerce    CM   CA1360691010

CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE

(CM)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Can. Imperial Bank : Le projet transformationnel du cours inférieur du fleuve Churchill créera à long terme des avantages économiques et pour l'environnement : Jim Prentice de la Banque CIBC

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
27/04/2012 | 20:07

Terre-Neuve, le Québec et l'Ontario doivent se concerter et élaborer un projet à long terme

SAINT-JEAN, le 27 avril 2012 /CNW/ - Banque CIBC (CM aux Bourses de Torontoet de New York) - Le projet hydroélectrique du cours inférieur du fleuve Churchill transformera le développement industriel de la province et se traduira par des avantages économiques et pour l'environnement appréciables à long terme, a déclaré l'honorable Jim Prentice, C.P., C.R., vice-président de la Banque CIBC.

Conférencier invité au déjeuner d'aujourd'hui de la Newfoundland and Labrador Oil and Gas Industries Association, M. Prentice a manifesté son soutien pour la construction des projets de MuskratFalls et de l'île aux Mouettes. Il a déclaré à l'auditoire qu'il appuie « le genre de développement qui engendre une grande prospérité de longue durée et durable également du point de vue de l'environnement. »

« À mon avis, l'aménagement du cours inférieur du Churchill, c'est tout ça et encore plus. C'est un projet transformationnel pour le CanadaAtlantique qui mènera cette région à un nouveau niveau de développement industriel. Il aidera aussi à rapprocher notre pays de son but de devenir une superpuissance en matière d'énergie propre - objectif enviable pour des raisons d'ordre aussi bien environnemental qu'économique. »

M. Prentice a fait remarquer que le rapport publié récemment par la Régie des services publics sur le projet du cours inférieur du Churchill a « brouillé les pistes » au lieu de fournir des éclaircissements aux habitants de Terre-Neuve-et-Labrador. Il appuie la conduite de la première ministre Dunderdale, y compris sa décision de débattre la question à une nouvelle reprise à la législature.

« L'histoire sera le juge des actions de nos politiciens fédéraux et provinciaux lorsque viendra le moment de prendre la difficile décision de procéder avec les investissements dans le projet du cours inférieur du Churchill. Voilà comment il faudrait - ou plutôt on doit - procéder avec des projets ambitieux qui auront des effets à long terme sur l'économie provinciale. La décision définitive appartient à ceux que nous élisons. »

Lorsqu'il est question de prendre des décisions au sujet de la construction de mégaprojets énergétiques, il croit que les élus doivent voir au-delà d'aujourd'hui et essayer de prédire ce que sera le monde dans cinq, 10 ou même 25 ans. Le danger, c'est de supposer que les choses resteront à jamais comme elles le sont actuellement.

« Il faut faire preuve d'un peu de prévision - de vision. Lorsque le projet du cours inférieur du Churchill sera terminé, son investissement ne sera pas jugé pendant sa construction, mais plutôt pendant toute son existence. Les avantages à long terme de cet investissement vaudront bien le risque financier actuel. »

« Hibernia, la centrale sur le cours supérieur du fleuve Churchill, la Baie-James, les sables bitumineux : aucun de ces projets n'était considéré comme gagné d'avance. Chacun de ces importants investissements dans l'infrastructure a été effectué parce que des gens intelligents ont eu la vision de tourner leurs regards vers l'avenir - et la prévoyance d'envisager le monde tel qu'il serait. Chacun de ces projets a soulevé beaucoup de controverses, chacun d'entre eux a eu ses adversaires, et chacun d'entre eux a, au bout du compte, rapporté de la valeur et contribué à la croissance économique. »

Selon M. Prentice, le projet créera non seulement des emplois équivalant à 16 000 années-personnes dans la province, mais il présentera aussi des possibilités considérables à l'exportation vers les États-Unis et le reste du Canadalorsque les projets de MuskratFalls et de l'île aux Mouettes seront terminés. Il a donné en exemple les États de la Nouvelle-Angleterre où 55 pour cent de l'électricité provient de combustibles fossiles et seulement 13 pour cent de l'énergie hydroélectrique et renouvelable - et dont le réseau de transmission d'électricité a aussi grandement besoin de modernisation.

« Voici donc l'occasion pour le Canadaet les États-Unis de collaborer pour faire en sorte que nous réalisions le plein potentiel de croissance du marché américain pour de l'énergie hydroélectrique propre du Canada. La quantité d'électricité disponible à l'exportation augmentera de manière spectaculaire. Elle correspondrait à enlever 3,2 millions d'automobiles de la circulation. »

« Tournons-nous vers l'ouest - vers l'Ontario, une province qui s'efforce énergiquement de se libérer du charbon, une province qui aura besoin de nouvelles sources d'électricité pendant que sa population continue de croître. »

Afin de pouvoir concrétiser ces avantages économiques et pour l'environnement, il invite l'Ontario, le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador à se concerter pour élaborer un projet à long terme pour fournir de l'énergie propre, renouvelable et à des prix abordables aux marchés où la demande est élevée.

« Je ne suis ni québécois ni terre-neuvien. Cependant, j'ai lu suffisamment et j'ai été politicien fédéral pendant assez longtemps pour comprendre l'histoire des susceptibilités mutuelles au sujet des projets des cours supérieur et inférieur du fleuve Churchill. Nous sommes cependant aux prises avec un scénario régional capable de changer la donne en matière d'énergie pour le 21e siècle - un projet qui pourrait rassembler trois provinces à la recherche de la prospérité économique et des progrès au chapitre environnemental. Ce n'est pas le moment de mettre son intérêt personnel en avant. »

« La construction d'une province ou d'une nation n'est jamais une tâche aisée. Elle exige de l'engagement et du courage. Elle exige de la persévérance et de l'ingénuité en périodes d'épreuves. Elle exige du leadership et de la détermination en périodes de difficultés. Le Canadase trouve actuellement au seuil d'une nouvelle période de croissance et de développement - une période de prospérité qui pourrait durer pendant que nous exploitons nos ressources, diversifions nos marchés, reconstruisons notre assise manufacturière et nous réorientons vers de nouvelles possibilités d'affaires. Nous ne devons jamais oublier que la construction de notre pays se poursuit constamment. Nous ne devons jamais oublier que ce travail continu de construction du Canadaest la tâche qui nous a été confiée. »

Vous trouverez une copie du discours de M. Prentice ici.

M. Prentice est entré au service de la Banque CIBC le 1er janvier 2011 etil est responsable de resserrer les clients de la Banque CIBC avec des entreprises clientes de partout au Canadaet de l'étranger, et de diriger des initiatives stratégiques qui rehaussent la position de la Banque CIBC sur le marché. Il a intégré la Banque à la suite d'une brillante carrière comme avocat, député et après avoir été l'un des ministres les plus influents, ayant été à diverses occasions ministre de l'Industrie, ministre de l'Environnement et ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien.

La Banque CIBC est une institution financière nord-américaine de premier plan qui compte près de 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Elle offre une gamme complète de produits et de services par l'intermédiaire de son réseau de services bancaires électroniques complets et de ses centres bancaires et bureaux situés partout au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Vous trouverez d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre Centre de presse, sur le site Web de l'entreprise à www.cibc.com.

Bas de vignette du PDF : "Speech-Fr.pdf". Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2012/04/27/20120427_C9826_DOC_FR_12800.pdf

Renseignements :

Kevin Dove, 416-980-8835, kevin.dove@cibc.ca.

distribué par
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE
25/09CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : Détachement de dividende
FA
24/08CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : publication des résultats trimestriels
26/06CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : Détachement de dividende
FA
25/05CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : publication des résultats semestriels
26/03CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : Détachement de dividende
FA
21/02CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : publication des résultats trimestriels
2019CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : Détachement de dividende
FA
2019CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : Détachement de dividende
FA
2019CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : Détachement de dividende
FA
2019CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE : publication des résultats semestriels
Plus d'actualités
Données financières
CA 2020 18 934 M 14 241 M 12 114 M
Résultat net 2020 3 826 M 2 877 M 2 447 M
Dette nette 2020 - - -
PER 2020 11,8x
Rendement 2020 5,70%
Capitalisation 44 390 M 33 317 M 28 400 M
Capi. / CA 2020 2,34x
Capi. / CA 2021 2,34x
Nbr Employés 43 952
Flottant 79,6%
Graphique CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE
Durée : Période :
Canadian Imperial Bank of Commerce : Graphique analyse technique Canadian Imperial Bank of Commerce | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 15
Objectif de cours Moyen 106,48 CAD
Dernier Cours de Cloture 99,53 CAD
Ecart / Objectif Haut 20,6%
Ecart / Objectif Moyen 6,98%
Ecart / Objectif Bas -24,6%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Victor Dodig President, Chief Executive Officer & Director
John Paul Manley Chairman
Hratch Panossian Chief Financial Officer & Senior Executive VP
Christina Kramer Senior EVP-Technology, Infrastructure & Innovation
Brent Stanley Belzberg Independent Director
Secteur et Concurrence