29 novembre (Reuters) - Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky a pressé la direction de Casino de vendre des hypermarchés et supermarchés dans le cadre de l'accord de "lock-up" signé en octobre, a rapporté mercredi le Financial Times, citant trois personnes au fait des discussions.

Selon le journal, Daniel Kretinsky, l'un des principaux créanciers du groupe, aurait fait part au président-directeur général du groupe Jean-Charles Naouri de ses réserves sur la possibilité de conserver les magasins il y a plusieurs mois.

Casino n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Intermarché (groupement Les Mousquetaires), Carrefour , Système U et Auchan figurent parmi les groupes ayant présenté des marques d'intérêt en vue de l'acquisition de magasins du parc de Casino, selon le Financial Times.

Les groupes allemands Lidl et Aldi prépareraient également des offres, indique le journal.

Le Financial Times précise que les discussions avec Lidl et Intermarché seraient à un stade avancé.

Casino a confirmé lundi avoir reçu des marques d'intérêts préliminaires en vue de l'acquisition de magasins du périmètre hypermarché et supermarché. (Reportage Shivani Tanna; version française Camille Raynaud)