Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Brésil
  4. Bolsa de Valores de Sao Paulo
  5. Centrais Eletricas Brasileiras S.A.
  6. Actualités
  7. Synthèse
    ELET6   BRELETACNPB7

CENTRAIS ELETRICAS BRASILEIRAS S.A.

(ELET6)
  Rapport
Temps Différé Bolsa de Valores de Sao Paulo  -  22:07 02/12/2022
47.19 BRL   -1.85%
10/11Transcript : Centrais Elétricas Brasileiras S.A. - Eletrobrás, Q3 2022 Earnings Call, Nov 10, 2022
CI
10/11La société brésilienne Eletrobras affiche une perte nette au troisième trimestre et une baisse de ses revenus.
ZR
09/11Centrais Elétricas Brasileiras S.A. - Eletrobrás annonce ses résultats pour le troisième trimestre et les neuf mois terminés le 30 septembre 2022
CI
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Dans un contexte d'élections tendues au Brésil, Petrobras devient la coqueluche du marché.

22/09/2022 | 18:49
La compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras a passé une grande partie de l'année 2022 dans la tourmente, passant par quatre directeurs généraux alors que le président Jair Bolsonaro martelait la compagnie pour faire baisser les prix du carburant.

Face à cela et au retour probable d'un gouvernement de gauche lors des élections du mois prochain, certains investisseurs se sont mis sur la touche. Mais sur sept gestionnaires de fonds locaux qui se sont entretenus avec Reuters ces dernières semaines, cinq ont déclaré qu'ils restaient sur leurs positions, voire qu'ils les renforçaient, à l'approche de l'élection tendue.

Leur optimisme prudent montre combien d'investisseurs se réconcilient avec le candidat principal, l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, même lorsqu'il s'agit d'entreprises publiques dont les bénéfices ont parfois souffert sous son Parti des travailleurs (PT).

Cette tendance haussière s'explique en partie par le fait que Lula ne risque pas de répéter les excès politiques de son mandat de 2003 à 2010 et de celui de son successeur trié sur le volet de 2011 à 2016, lorsque la compagnie pétrolière d'État est devenue synonyme de mauvaise gestion et de corruption.

Mais cela reflète également la frustration de certains investisseurs à l'égard du gouvernement de droite de Bolsonaro, qui a pris le pouvoir en 2019 en promettant des politiques orthodoxes et une éventuelle privatisation, mais qui a adopté une approche pratique agressive de la gestion de la société et de la tarification du carburant.

Ces politiques ont pesé sur la valorisation de l'entreprise depuis son arrivée au pouvoir et, par conséquent, certains investisseurs ne voient guère de différence avec l'approche plus ouvertement interventionniste de Lula.

"Il n'y a pas eu de discussion sérieuse concernant la privatisation de Petrobras. Lula va faire pression sur les prix du carburant, mais Bolsonaro a fait de même", a déclaré James Gulbrandsen, responsable des investissements pour l'Amérique latine chez NCH Capital à Rio de Janeiro.

"Quelle est la différence ? Je n'en vois pas une grande".

Malgré le flux de nouvelles chaotiques de cette année, Petrobras a jusqu'à présent donné raison aux bulls sur le marché local. Ses actions préférentielles à Sao Paulo sont en hausse de 63 % depuis le début de l'année, battant toutes les majors pétrolières mondiales et surpassant de loin l'indice de référence des actions brésiliennes Bovespa, qui est en hausse d'environ 7 %.

Malgré cela, plusieurs investisseurs estiment que l'action a encore de la marge.

"Les actions Petrobras sont vraiment bon marché", a déclaré un gestionnaire de fonds de Sao Paulo avec environ 20 milliards de reais (3,9 milliards de dollars) sous gestion. Comme beaucoup d'autres personnes interrogées pour cet article, il a requis l'anonymat pour parler franchement de l'entreprise d'État dans un contexte d'élections houleuses.

"Il est raisonnable de s'attendre à quelques changements (si Lula gagne). Mais on ne s'attend pas à une régression vers les politiques du (dernier) gouvernement du PT. Et même dans ce cas, cette régression est plus que tarifée".

LES OURS SE RETIENNENT

Alors que de nombreux investisseurs restent relativement optimistes, certains jouent la carte de l'attentisme.

Sous les gouvernements PT de Lula et de sa successeure Dilma Rousseff, Petrobras a fortement subventionné les Brésiliens à la pompe, subissant des milliards de dollars de pertes en raison de politiques que Lula a laissé entendre qu'il pourrait reprendre.

Bien que M. Bolsonaro ait à plusieurs reprises licencié des PDG lorsque les prix des carburants ont augmenté, la société a au moins officiellement fonctionné dans le cadre d'une politique de prix apolitique pendant son mandat, dans laquelle Petrobras suit les marchés mondiaux de l'énergie avec ses prix domestiques des carburants.

"La valorisation attrayante fait qu'une position dans l'entreprise en vaut la peine. Pourtant, cela ne justifie pas d'augmenter notre participation dans l'entreprise, étant donné les risques liés à l'élection, qui sont extrêmement élevés", a déclaré un gestionnaire de fonds.

"Parmi les facteurs inquiétants, il y a les signes de Lula concernant la manière dont il va modifier la politique de prix de l'entreprise."

Dans une note de juin aux clients, les analystes de Bradesco BBI Vincente Falanga et Gustavo Sadka ont maintenu que les risques liés à Petrobras "restent orientés à la hausse."

Mais dans une nouvelle note cette semaine, les mêmes analystes ont déclaré qu'ils croyaient maintenant qu'une Petrobras sous Lula pourrait se lancer dans des acquisitions coûteuses d'anciennes entreprises d'État comme la compagnie d'électricité Eletrobras et le distributeur de carburant Vibra Energia.

"Contrairement à nos scénarios précédents", ont-ils écrit, de telles démarches "seraient préjudiciables aux actionnaires".

(1 $ = 5,18 reais) (Reportage de Gram Slattery à Rio de Janeiro et Paula Laier à Sao Paulo ; édition de Brad Haynes et Marguerita Choy)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CENTRAIS ELETRICAS BRASILEIRAS S.A. -1.85%47.19 Cours en différé.42.47%
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) 0.50%5.494 Cours en différé.-13.81%
PETROBRAS 1.25%25.91 Cours en différé.-9.00%
VIBRA ENERGIA S.A. 0.93%16.34 Cours en différé.-24.02%
Toute l'actualité sur CENTRAIS ELETRICAS BRASILEIRAS S.A.
10/11Transcript : Centrais Elétricas Brasileiras S.A. - Eletrobrás, Q3 2022 Earnin..
CI
10/11La société brésilienne Eletrobras affiche une perte nette au troisième trimestre et une..
ZR
09/11Centrais Elétricas Brasileiras S.A. - Eletrobrás annonce ses résultats pour le troisièm..
CI
03/10La forte progression de Bolsonaro lors du vote au Brésil pourrait stimuler les marchés,..
ZR
03/10La forte progression de Bolsonaro lors du vote au Brésil pourrait stimuler les marchés,..
ZR
29/09Le PDG d'Eletrobras ne devrait pas changer sa politique de dividendes à court terme.
ZR
23/09Centrais Elétricas Brasileiras S.A. - Eletrobrás : ..
ZM
22/09Dans un contexte d'élections tendues au Brésil, Petrobras devient la coqueluche du marc..
ZR
19/09Centrais Elétricas Brasileiras S.A. - Eletrobrás nomme M. Wilson Ferreira Júnior au pos..
CI
06/09Centrais Elétricas Brasileiras S/A élit Carlos Augusto Leone Piani au conseil d'adminis..
CI
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CENTRAIS ELETRICAS BRASILEIRAS S.A.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 33 007 M 6 315 M 6 023 M
Résultat net 2022 4 116 M 788 M 751 M
Dette nette 2022 34 468 M 6 595 M 6 289 M
PER 2022 29,4x
Rendement 2022 2,34%
Capitalisation 130 Mrd 24 823 M 23 674 M
VE / CA 2022 4,97x
VE / CA 2023 4,53x
Nbr Employés 12 126
Flottant 67,0%
Graphique CENTRAIS ELETRICAS BRASILEIRAS S.A.
Durée : Période :
Centrais Eletricas Brasileiras S.A. : Graphique analyse technique Centrais Eletricas Brasileiras S.A. | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CENTRAIS ELETRICAS BRASILEIRAS S.A.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 9
Dernier Cours de Clôture 47,19 BRL
Objectif de cours Moyen 66,17 BRL
Ecart / Objectif Moyen 40,2%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Wilson Pinto Ferreira Chief Executive Officer
Elvira Baracuhy Cavalcanti Presta Chief Financial & Investor Relations Officer
Ivan de Souza Monteiro Chairman
Camila Gualda Sampaio Araujo Chief Compliance Officer
Luiz Augusto Pereira de Andrade Figueira Chief Administrative & Sustainability Officer