CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION

(386)
  Rapport
Temps Différé Hong Kong Stock Exchange  -  10:08 05/07/2022
3.530 HKD   -0.28%
10:47Sinopec affirme que la réserve de gaz de schiste dans le bassin du Sichuan dépasse 1 trillion de mètres cubes
MT
28/06La société chinoise Sinopec produit le premier carburant biojet dans une raffinerie de l'est de la Chine
ZR
21/06Les entreprises d'État chinoises vont dépenser plus de 1,49 trillion de dollars dans les "nouvelles infrastructures".
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole russe à bas prix

20/05/2022 | 09:37
FILE PHOTO: Oil tankers are seen at a terminal of Sinopec Yaogang oil depot in Nantong

La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole en provenance de Russie à des prix avantageux, selon les données d'expédition et les négociants en pétrole qui ont parlé à Reuters, comblant ainsi le vide laissé par les acheteurs occidentaux qui se sont retirés des affaires avec la Russie après son invasion de l'Ukraine en février.

La décision du plus grand importateur de pétrole au monde intervient un mois après la réduction initiale des approvisionnements russes, par crainte de paraître soutenir ouvertement Moscou et d'exposer potentiellement ses géants pétroliers d'État à des sanctions.

Les importations chinoises de pétrole russe par voie maritime atteindront un niveau quasi record de 1,1 million de barils par jour (bpj) en mai, contre 750 000 bpj au premier trimestre et 800 000 bpj en 2021, selon une estimation de Vortexa Analytics.

Unipec, la branche commerciale du premier raffineur d'Asie, Sinopec Corp, est à la tête des achats, avec Zhenhua Oil, une unité du conglomérat de défense chinois Norinco, selon des données de navigation, un rapport de courtier maritime vu par Reuters et cinq négociants. Livna Shipping Ltd, une société enregistrée à Hong Kong, est également apparue récemment comme l'un des principaux expéditeurs de pétrole russe en Chine, selon les traders.

Sinopec s'est refusé à tout commentaire. Zhenhua et Livna n'ont pas répondu aux demandes de commentaires.

Ces entreprises comblent le vide laissé par les acheteurs occidentaux après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, que cette dernière appelle une "opération militaire spéciale".

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et certains autres grands acheteurs de pétrole ont interdit les importations de pétrole russe peu après l'invasion. L'Union européenne est en train de finaliser une nouvelle série de sanctions, y compris l'interdiction d'acheter du pétrole russe. De nombreux raffineurs européens ont déjà cessé de s'approvisionner en Russie par crainte de se heurter aux sanctions ou de s'attirer une publicité négative.

Vitol et Trafigura, deux des plus grands négociants de matières premières au monde, ont progressivement supprimé leurs achats auprès de Rosneft, le plus grand producteur de pétrole russe, avant l'entrée en vigueur, le 15 mai, d'une règle européenne interdisant les achats sauf s'ils sont "strictement nécessaires" pour répondre aux besoins énergétiques de l'UE.

"La situation a commencé à prendre une tournure drastique après le retrait de Vitol et de Trafigura qui a créé un vide, qui ne pouvait être comblé que par des entreprises capables d'apporter de la valeur et ayant la confiance de leurs homologues russes", a déclaré à Reuters un négociant chinois qui a demandé à ne pas être nommé.

Le faible prix du pétrole russe - les différentiels au comptant sont d'environ 29 dollars de moins par baril qu'avant l'invasion, selon les traders - est une aubaine pour les raffineurs chinois qui doivent faire face à des marges réduites dans une économie en ralentissement. Le prix est bien inférieur aux barils concurrents en provenance du Moyen-Orient, d'Afrique, d'Europe et des États-Unis.

La Chine reçoit séparément quelque 800 000 bpj de pétrole russe via des oléoducs dans le cadre d'accords gouvernementaux. Cela porterait les importations de mai à près de 2 millions de bpj, soit 15 % de la demande globale de la Chine. Pour la Russie, les ventes de pétrole contribuent à amortir le coup porté à son économie par les sanctions.

ACHETEURS D'ETAT

Les entreprises publiques chinoises, menées par Sinopec et Zhenhua, devraient acheter deux tiers du mélange ESPO (oléoduc Sibérie orientale-océan Pacifique), le produit phare de la Russie pour l'exportation en mai, contre un tiers avant l'invasion de l'Ukraine, ont déclaré à Reuters des négociants qui suivent de près les flux. La Russie a exporté environ 24 millions de barils en mai, soit 6 % de plus qu'en avril.

À elle seule, Sinopec est susceptible d'acheter au moins 10 cargaisons d'ESPO en mai, doublant ainsi son volume avant l'invasion, certaines des transactions atteignant une décote record de 20 dollars le baril par rapport au brut de référence de Dubaï sur la base FOB Kozmino, ont déclaré trois des traders.

Sinopec, Zhenhua et Livna transportent davantage de pétrole à partir des ports russes de la mer Baltique au nord-ouest de l'Europe et de son centre d'exportation d'Extrême-Orient, Kozmino.

Zhenhua, le plus petit négociant de pétrole chinois appartenant à l'État, a affrété des navires pour transporter du pétrole russe, selon les données de transport maritime et les négociants ayant connaissance de la question. North Petroleum International Co, une unité de Zhenhua, a chargé deux cargaisons d'ESPO début mai, et deux autres cargaisons d'Urals à partir du port de la mer Baltique Ust-Luga fin avril et mi-mai, selon les données de Refinitiv et Vortexa, un rapport de courtiers maritimes et de négociants.

Norinco, l'un des plus grands entrepreneurs de la défense au monde, s'est lancé dans le pétrole il y a plus de deux décennies, en obtenant une concession pour produire du pétrole en Irak dans les années 1990. Son véhicule commercial Zhenhua s'est récemment étendu à l'investissement et au commerce de terminaux gaziers.

Zhenhua a acheté une partie de son approvisionnement en pétrole russe par l'intermédiaire de Paramount Energy, basé en Suisse, un négociant spécialisé dans la commercialisation du pétrole des producteurs indépendants russes et kazakhs à des utilisateurs finaux essentiellement privés, ont déclaré deux négociants connaissant la question.

Commercialisant régulièrement de l'ESPO aux raffineurs indépendants chinois depuis 2016, Paramount Energy a développé ses activités en Chine en augmentant ses ventes à Zhenhua après avoir ouvert un bureau à Pékin en 2020, ont déclaré les cadres du négoce.

En réponse aux questions de Reuters, Paramount Energy n'a pas abordé les transactions effectuées après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Elle a déclaré "avoir des clients en Chine pour des cargaisons de brut ESPO livrées dans le cadre de contrats à long terme établis bien avant le 24 février", date de l'invasion. "Ce brut est fourni exclusivement par des producteurs de pétrole indépendants et des sociétés non étatiques, comme c'est depuis longtemps notre politique."

Livna, qui n'était pas auparavant un acteur majeur dans l'acheminement du pétrole russe vers l'Asie, a chargé depuis fin avril plus de 7 millions de barils de brut russe de l'Oural et de l'ESPO à destination de la Chine, selon les données de suivi des navires de Vortexa et Refinitiv.

Auparavant expéditeur régulier de l'Oural russe de qualité export en Europe, Livna a commencé à envoyer du pétrole russe dans la province de Shandong, la plaque tournante des raffineurs indépendants de Chine, au début de 2020, selon les données d'expédition.

Jusqu'à présent en mai, Livna a chargé huit cargaisons, soit près de 6 millions de barils de pétrole ESPO, à destination de la Chine, contre une ou deux cargaisons chaque mois plus tôt dans l'année, selon les données d'expédition. Livna a également chargé au moins deux cargaisons d'Oural depuis les ports baltes en mai pour livraison en Chine, ont déclaré des traders à Reuters.

Le retrait des négociants occidentaux a également attiré un nouvel acteur, Shandong Port International Trade Group, un négociant soutenu par le gouvernement provincial, dans le secteur, ont déclaré des négociants à Reuters.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION -0.28%3.53 Cours en différé.-2.48%
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION 0.49%4.1 Cours en clôture.-3.07%
HUBEI ZHENHUA CHEMICAL CO.,LTD. 3.97%13.62 Cours en clôture.23.37%
LONDON BRENT OIL -1.55%111.69 Cours en différé.46.07%
ROSNEFT OIL COMPANY PJSC -0.95%371.6 Cours en clôture.-38.06%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX -0.51%410.8577 Cours en temps réel.50.89%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 8.44%61.013 Cours en différé.-28.01%
WTI -2.20%107.914 Cours en différé.43.54%
Toute l'actualité sur CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION
10:47Sinopec affirme que la réserve de gaz de schiste dans le bassin du Sichuan dépasse 1 tr..
MT
28/06La société chinoise Sinopec produit le premier carburant biojet dans une raffinerie de ..
ZR
21/06Les entreprises d'État chinoises vont dépenser plus de 1,49 trillion de dollars dans le..
MT
20/06L'incendie de l'usine de Sinopec à Shanghai fait un mort et un blessé
MT
06/06Sinopec Fuel Oil Singapore vise une augmentation de 50 % des ventes de soutes - cadre s..
ZR
06/06Sinopec nomme un vétéran de l'industrie comme nouveau président
MT
06/06La croissance des bénéfices et des revenus des entreprises d'État centrales chinoises r..
MT
03/06PetroChina Parent va transférer la moitié de sa production vers l'énergie propre d'ici ..
MT
02/06Un consortium égyptien serait prêt à racheter Lekela
CI
31/05CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATI : Détachement de dividende final
FA
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 3 188 Mrd 476 Mrd 456 Mrd
Résultat net 2022 70 912 M 10 583 M 10 148 M
Dette nette 2022 43 677 M 6 519 M 6 251 M
PER 2022 5,17x
Rendement 2022 12,7%
Capitalisation 469 Mrd 69 985 M 67 108 M
VE / CA 2022 0,16x
VE / CA 2023 0,17x
Nbr Employés 385 691
Flottant 31,4%
Graphique CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION
Durée : Période :
China Petroleum & Chemical Corporation : Graphique analyse technique China Petroleum & Chemical Corporation | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Dernier Cours de Clôture 3,02 CNY
Objectif de cours Moyen 3,83 CNY
Ecart / Objectif Moyen 26,6%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Bao Cai Yu President & Executive Director
Dong Hua Shou Chief Financial Officer
Yong Sheng Ma Chairman
Shao Feng Zhang Chairman-Supervisory Board
Hong Bin Cai Independent Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
CHINA PETROLEUM & CHEMICAL CORPORATION-2.48%69 985
EXXON MOBIL CORPORATION43.08%368 866
CHEVRON CORPORATION24.85%287 865
RELIANCE INDUSTRIES LTD1.92%194 248
BP PLC21.47%92 696
SUNCOR ENERGY INC.45.34%50 015