Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

CHRISTIAN DIOR SE

(CDI)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Christian Dior : Bonne résistance de Christian Dior au premier semestre 2020

27/07/2020 | 19:27
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Bonne résistance de Christian Dior au premier semestre 2020

Paris, le 27 juillet 2020

Le groupe Christian Dior réalise au premier semestre 2020 des ventes de 18,4 milliards d’euros, en recul de 27 %. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en baisse de 28 % par rapport à la même période de 2019. Le Groupe témoigne d’une bonne capacité de résistance dans un environnement économique fortement perturbé par la grave crise sanitaire ayant entraîné l’arrêt des voyages internationaux et la fermeture de ses boutiques et de ses sites de production dans la plupart des pays durant plusieurs mois. La priorité du groupe Christian Dior a été et demeure la sécurité de ses collaborateurs et de ses clients. Les équipes du Groupe ont témoigné d’un engagement fort pour faire face à cette situation sans précédent alors que des efforts d’adaptation à la conjoncture actuelle sont activement menés afin de contrôler les coûts et d’accroître la sélectivité des investissements.

Au second trimestre, les ventes sont en recul de 38 % à périmètre et devises comparables par rapport à la même période de 2019. Même si des signes encourageants de reprise sont observés en juin pour plusieurs activités du Groupe, les ventes sont en baisse sensible aux Etats-Unis et en Europe sur le trimestre. L’Asie connaît pour sa part une amélioration notoire des tendances, avec en particulier un fort rebond en Chine.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2020 s’établit à 1 669 millions d’euros et fait ressortir une marge opérationnelle courante de 9 %. Les rentabilités de Louis Vuitton, Christian Dior Couture et Moët Hennessy se maintiennent à un niveau élevé. Le résultat net, part du Groupe s’élève pour sa part à 202 millions d’euros.

Le premier semestre 2020 a été marqué par :

  • Une bonne résistance, en particulier des plus grandes marques, dans un environnement économique perturbé par la crise sanitaire,
  • La priorité absolue donnée à la santé et à la sécurité de nos employés et de nos clients,
  • Un soutien direct à la lutte contre l’épidémie,
  • Un impact de la crise sur l’évolution des ventes partout dans le monde, avec cependant une forte reprise au second trimestre en Chine,
  • Une accélération sensible des ventes en ligne, compensant en partie seulement l’effet sur les ventes de la fermeture des boutiques du Groupe sur plusieurs mois,
  • Un déstockage des détaillants pour les Parfums & Cosmétiques et les Montres,
  • L’arrêt total des voyages internationaux, pénalisant fortement les activités de « travel retail » et hôtelières.

Chiffres clés



En millions d'euros
1er semestre 20191er semestre 2020% variation
Ventes25 08218 393- 27 %
Résultat opérationnel courant5 2911 669- 68 %
Résultat net, part du Groupe1 317202- 85 %
Capacité d’autofinancement7 394 4 417- 40 %
Variation de la trésorerie issue des opérations d’exploitation4 268840- 80 %
Dette financière nette3 4358 319-
Capitaux propres37 89034 860-8 %

Par groupe d’activités, l’évolution des ventes est la suivante :

En millions d'euros1er semestre 20191er semestre 2020% variation
  Publiée  Organique*
Vins et Spiritueux2 4861 985- 20 %- 23 %
Mode et Maroquinerie10 4257 989- 23 % - 24 %
Parfums et Cosmétiques3 2362 304- 29 %- 29 %
Montres et Joaillerie2 1351 319- 38 %- 39 %
Distribution sélective 7 0984 844- 32 %- 33 %
Autres activités et éliminations(298)(48)--
Total 25 08218 393- 27 %- 28 %

* A structure et taux de change comparables. L’effet de change pour le Groupe est de +1 % et l’effet périmètre est quasi-nul.

Par groupe d’activités, le résultat opérationnel courant a évolué comme suit :

En millions d’euros1er semestre  20191er semestre
2020
% variation
Vins et Spiritueux 772551- 29 %
Mode et Maroquinerie3 2481 769- 46 %
Parfums et Cosmétiques387(30)-
Montres et Joaillerie357(17)-
Distribution sélective714(308)-
Autres activités et éliminations(187)(296)-
Total 5 2911 669 - 68 %

Vins et Spiritueux : bonne résistance aux Etats-Unis et reprise encourageante en Chine

L’activité Vins et Spiritueux voit ses ventes reculer de 23 % à périmètre et devises comparables au premier semestre 2020. Le résultat opérationnel courant est en baisse de 29%. Même si une amélioration récente est observée, la baisse des volumes est sensible au second trimestre, notamment pour l’activité Champagne. Après un début d’année soutenu par une anticipation des commandes de la part des distributeurs, les Etats-Unis font preuve d’une bonne résistance au second trimestre grâce au cognac Hennessy qui connaît un fort rebond en juin dans ce marché, tout comme en Chine. Le premier semestre voit l’intégration pour la première fois de Château d’Esclans et Château du Galoupet, acquisitions de 2019 qui renforcent la position de Moët Hennessy sur le marché porteur des vins rosés haut de gamme.

Mode et Maroquinerie : résistance remarquable de Louis Vuitton et de Christian Dior

Le groupe d’activités Mode et Maroquinerie enregistre une baisse de 24 % de ses ventes à périmètre et devises comparables au premier semestre 2020 dans un environnement marqué par la fermeture des boutiques dans plusieurs régions du monde. Une très forte reprise des ventes est enregistrée en Chine au second trimestre tandis qu’une amélioration progressive est observée depuis mai en Europe et aux Etats-Unis. La grande rigueur de gestion des marques a permis de limiter la baisse du résultat opérationnel courant à 46 %. Louis Vuitton illustre plus que jamais sa force créative à travers ses nombreuses nouveautés. La Maison renforce son lien avec ses clients grâce à plusieurs initiatives digitales, et maintient sa rentabilité à un niveau exceptionnel. Christian Dior, qui fait preuve d’une résilience remarquable, vient d’inaugurer une nouvelle boutique rue Saint-Honoré à Paris. De nouvelles collections sont dévoilées en ligne à travers un portrait croisé avec un artiste ghanéen ayant inspiré la collection Homme Printemps-Eté 2021, et un défilé Croisière 2021 à huis clos à Lecce en Italie, mettant à l’honneur le savoir-faire ancestral des artisans et artistes locaux. Les autres marques de mode poursuivent leur renforcement créatif pour profiter du retour progressif à la normale mais ont souffert davantage de la situation.

Parfums et Cosmétiques : poursuite des innovations et avancées rapides des ventes en ligne

L’activité Parfums et Cosmétiques enregistre une baisse de 29 % de ses ventes à périmètre et devises comparables au premier semestre 2020. Le résultat opérationnel courant s’élève à
(30) millions d’euros. Les grandes marques font preuve d’une bonne résistance et d’une grande réactivité dans un secteur marqué par la baisse du maquillage, par la réduction du niveau de stocks chez les détaillants et par une forte progression des circuits de distribution parallèles à laquelle nos marques n’ont pas voulu participer. Les ventes en ligne connaissent une progression soutenue. Parfums Christian Dior maintient une forte dynamique d’innovation avec les lancements très prometteurs de Miss Dior Rose N’Roses et de la nouvelle version de Dior Homme ainsi que le succès du soin anti-âge Capture Totale. Guerlain poursuit le développement rapide de son soin grâce à Abeille Royale, qui célèbre ses 10 ans, et Orchidée Impériale. Les lignes emblématiques de Parfums Givenchy résistent bien. La marque de soin Fresh bénéficie d’une forte dynamique en Chine.

Montres et Joaillerie : rebond de la Chine et développement de l’e-commerce

L'activité Montres et Joaillerie voit ses ventes baisser de 39 % à périmètre et devises comparables au premier semestre 2020. Le résultat opérationnel courant s’établit à (17) millions d’euros. Confronté dès janvier à la chute du marché chinois, puis à la fermeture des autres marchés à partir de mi-mars, Bvlgari tire parti rapidement de la reprise en Chine au second trimestre. Après le lancement de la collection B.Zero1 Rock, la Maison dévoile une nouvelle ligne de haute joaillerie Barocko à travers une expérience de réalité augmentée. A l’issue d’un an de rénovation, Chaumet inaugure son adresse historique de la place Vendôme à Paris et renforce sa présence en Chine. Après un bon début d’année, TAG Heuer et Hublot ont été pénalisés par la baisse des commandes de la part des détaillants. La nouvelle montre connectée TAG Heuer, qui constitue une des innovations majeures du semestre, connaît un grand succès.

Distribution sélective : gains de parts de marché de Sephora et fort impact de l’arrêt des voyages internationaux sur DFS

Dans la Distribution sélective, les ventes sont en recul de 33 % à périmètre et devises comparables au premier semestre 2020. Le résultat opérationnel courant s’élève à (308) millions d’euros. Sephora a démontré une bonne capacité de résistance durant la crise sanitaire entraînant la fermeture de la quasi-totalité de ses boutiques dans le monde pendant près de deux mois. Sephora gagne des parts de marché dans ses principaux pays, illustrant son inventivité et l’efficacité de sa stratégie omnicanale. Les ventes en ligne enregistrent une très forte progression sur la période. DFS connait un recul significatif de son activité dans la plupart des destinations sous l’effet de l’arrêt des voyages internationaux. Une série de mesures de réduction des coûts a été entreprise. Sa stratégie digitale a renforcé la relation avec ses clients, notamment en Chine.

Perspectives 2020

Dans un contexte très perturbé, le Groupe maintiendra une stratégie centrée sur la préservation de la valeur de ses marques, en s’appuyant sur l’exceptionnelle qualité de ses produits et la réactivité des équipes. Dans les circonstances actuelles, le Groupe renforcera encore sa politique de maîtrise des coûts et de sélectivité des investissements. L’impact de l’épidémie sur les ventes et les résultats annuels ne peut être précisément évalué à ce stade, sans connaître le calendrier de retour à la normale dans les différentes zones d’implantation du Groupe. Après un second trimestre très affecté par la crise, on peut espérer que la reprise se matérialise graduellement au second semestre.
Notre politique exigeante de qualité pour toutes nos réalisations, le dynamisme et la créativité incomparable de nos équipes nous permettront de renforcer encore en 2020 l’avance du groupe Christian Dior sur le marché mondial du luxe.

La date de clôture du projet d’acquisition de Tiffany & Co dépend de l’obtention des dernières autorisations réglementaires.

Le projet de fusion-absorption par la société Christian Dior de sa filiale, Financière Jean Goujon, a été adopté sous réserve de la réalisation de conditions usuelles.

La décision de paiement d’un acompte sur le dividende sera débattue par le Conseil d’administration en octobre et annoncée, le cas échéant, à ce moment-là.

Ce communiqué est disponible sur le site web www.dior-finance.com.

Procédures de revue limitée effectuées, rapport afférant émis à l'issue du Conseil d'Administration.

ANNEXE

Les comptes consolidés résumés du premier semestre 2020 sont inclus dans la version PDF du communiqué.

Groupe Christian Dior – Répartition des ventes par groupe d’activités et par trimestre

Ventes 2020 (en millions d’euros)

Année 2020Vins et SpiritueuxMode et MaroquinerieParfums et CosmétiquesMontres et JoaillerieDistribution sélectiveAutres activités
et éliminations
Total
Premier trimestre 1 1754 6431 382 7922 626(22)10 596
Deuxième trimestre8103 3469225272 218(26)7 797
Premier semestre1 9857 9892 3041 3194 844(48)18 393

Ventes 2020 (croissance organique par rapport à la même période de 2019)

Année 2020Vins et SpiritueuxMode et MaroquinerieParfums et CosmétiquesMontres et JoaillerieDistribution sélectiveAutres activités
et éliminations
Total
Premier trimestre -14%-10%-19%-26%-26%--17%
Deuxième trimestre-33%-37%-40%-52%-38%--38%
Premier semestre-23%-24%-29%-39%-33%--28%

Ventes 2019 (en millions d’euros)

Année 2019Vins et SpiritueuxMode et MaroquinerieParfums et CosmétiquesMontres et JoaillerieDistribution sélectiveAutres activités
et éliminations
Total
Premier trimestre 1 3495 1111 6871 0463 510(165)12 538
Deuxième trimestre1 1375 3141 5491 0893 588(133)12 544
Premier semestre2 48610 4253 2362 1357 098(298)25 082

Pièce jointe

share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CHRISTIAN DIOR SE
25/01Ricardo.ch a écoulé près de 7 millions d'articles en 2021
AW
24/01Agenda AOF / Sociétés France - Semaine du lundi 24 janvier 2022
AO
21/01Un SPAC soutenu par Tikehau Capital entre à la Bourse de Singapour
RE
20/01SINGAPOUR FAIT UNE INCURSION AUDACIE : une société soutenue par Temasek est cotée jeudi.
ZR
20/01Singapour s'aventure dans l'arène des SPAC, l'entité soutenue par Temasek est prête à e..
ZR
17/01LVMH conclut un programme de rachat d'actions de 343 millions de dollars
MT
17/01Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Lundi 17 janvier 2022
AO
16/01Les Echos à l'équilibre en 2021, une première depuis 2008
AW
16/01A Paris, la Semaine de la mode opte pour les défilés malgré Omicron
AW
10/01ARNAUD LAGARDÈRE : Le Sénat s'apprête à auditionner les actionnaires et dirigeants des pri..
DJ
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CHRISTIAN DIOR SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 44 651 M 50 463 M -
Résultat net 2020 1 933 M 2 185 M -
Dette nette 2020 16 777 M 18 961 M -
PER 2020 42,5x
Rendement 2020 1,32%
Capitalisation 116 Mrd 131 Mrd -
VE / CA 2019 1,89x
VE / CA 2020 2,21x
Nbr Employés 130 313
Flottant -
Graphique CHRISTIAN DIOR SE
Durée : Période :
Christian Dior SE : Graphique analyse technique Christian Dior SE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CHRISTIAN DIOR SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Sidney Toledano Group Managing Director, COO & Director
Bernard Arnault Chairman & Chief Executive Officer
Renaud Donnedieu de Vabres Independent Director
Christian de Labriffe Independent Director
Ségolène Frère Gallienne Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
CHRISTIAN DIOR SE-11.99%130 754
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE-8.25%377 768
LULULEMON ATHLETICA INC.-21.11%41 584
V.F. CORPORATION-9.16%26 709
LI NING COMPANY LIMITED-6.68%26 653
MONCLER S.P.A.-13.18%16 951