(Actualisation : commentaires du directeur financier)

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'exploitant de maisons de retraite et de cliniques Clariane (ex-Korian) a annoncé mercredi prévoir un ralentissement de sa croissance organique en 2024, après un exercice 2023 conforme à ses objectifs. Le groupe a également annoncé la cession de ses activités au Royaume-Uni pour 243 millions d'euros dans le cadre de son plan de refinancement.

Au cours de l'exercice écoulé, Clariane a accusé une perte nette part du groupe (hors IFRS 16) de 63 millions d'euros, contre un bénéfice de 52 millions d'euros en 2022.

Le groupe est tombé dans le rouge en 2023 en raison notamment de dépréciations d'actifs en cours de cession aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

"Nous avons acheté certains établissements en haut de cycle, et depuis le marché s'est nettement retourné, ce qui justifie ces dépréciations de l'ordre de 60 millions d'euros", a commenté le directeur financier de Clariane, Philippe Garin, lors d'une conférence avec des journalistes.

Les comptes du groupe ont également été pénalisés par une hausse de ses frais financiers, des coûts de restructuration et une augmentation des amortissements et provisions.

"Sans ces charges exceptionnelles, le résultat net aurait été à l'équilibre", a souligné le directeur financier.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de Clariane, avant impact de la norme comptable IFRS 16, a progressé de 1,1% l'an dernier, à 614 millions d'euros, soit 12,2% du chiffre d'affaires contre 13,4% l'année précédente.

L'Ebitdar (Ebitda retraité des loyers) a crû de 3,3%, à 1,13 milliard d'euros.

De son côté, le chiffre d'affaires a atteint 5,05 milliards d'euros l'an dernier, en hausse de 11,4% par rapport à 2022. La croissance organique s'est établie à 8,4%.

Les analystes interrogés par FactSet tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 4,99 milliards d'euros.

En octobre dernier, Clariane avait confirmé sa prévision d'une croissance organique de son chiffre d'affaires de plus de 8% et d'un Ebitdar stable en valeur par rapport à 2022.

Perspectives prudentes

Pour l'exercice en cours, le groupe prévoit une croissance organique supérieure à 5% et une stabilité de l'Ebitdar.

"Ces prévisions peuvent paraître prudentes, mais nous ne connaissons pas encore suffisamment bien l'évolution des tarifications cette année. Dans ce cadre, nous préférons réserver par la suite de bonnes nouvelles aux marchés, que le contraire", a précisé Philippe Garin.

Comme annoncé en octobre dernier, le levier financier s'est établi à 3,8 fois au 31 décembre 2023.

Clariane a par ailleurs maintenu son objectif de ramener ce ratio de levier à un niveau sensiblement inférieur à 3 fois d'ici à la fin 2025 grâce au plan de refinancement mis en place avec le groupe Crédit Agricole, son premier actionnaire à hauteur de 24,75%.

Dans le cadre de ce plan, Clariane a annoncé dans un communiqué distinct la cession de son activité au Royaume-Uni, qui représente une douzaine d'établissements, pour 243 millions d'euros.

"A date, nous avons cédé pour 268 millions d'euros d'actifs, soit environ un quart du total du plan de cessions de 1 milliard d'euros qui doit s'achever fin 2025", s'est félicité le directeur financier, avant d'ajouter "que cela [était] de bon augure pour la suite du plan de cessions avec deux nouvelles transactions en vue".

Par ailleurs, Clariane a confirmé que l'augmentation de capital de 300 millions d'euros prévue dans le plan de refinancement serait mise en ouvre au cours de l'été.

Le groupe a enfin indiqué qu'il ne verserait pas de dividende au titre de l'exercice 2023.

-Pierre-Jean Lepagnot, Agefi-Dow Jones +33 (0)1 41 27 47 95; pjlepagnot@agefi.fr ed: LBO

COMMUNIQUES FINANCIERS DE KORIAN:

http://www.korian.com/Investisseurs/information-financiere/

Agefi-Dow Jones The financial newswire


(END) Dow Jones Newswires

February 28, 2024 12:55 ET (17:55 GMT)