Commerce Resources Corp. a annoncé que le programme de forage d'été a commencé au gisement de terres rares et de spath fluor d'Ashram, situé dans le nord du Québec, avec un collier de premier trou attendu fin juillet/début août. Le programme est géré par Dahrouge Geological Consulting Ltd. d'Edmonton, AB, (siège social) et les opérations de forage sont effectuées par Forage Fusion Drilling Ltd. de Hawkesbury, ON.

Un total de 2 200 m de forage carotté de taille NQ sur 7 à 10 trous est prévu, concentré sur le gisement d'Ashram. Les trous viseront une délimitation plus poussée du gisement, qui reste ouvert au nord et au sud, ainsi qu'une augmentation de la confiance dans les ressources des catégories inférées/indicatives aux catégories indiquées/mesurées dans les zones où les teneurs en néodyme-praséodyme (" NdPr ") sont les plus élevées. Selon l'emplacement dans le gisement, la distribution de NdPr - c'est-à-dire le pourcentage d'oxyde de Nd+Pr par rapport à l'oxyde de terre rare (" REO ") total - varie généralement de 21-24+%, la monazite étant le support dominant des éléments de terre rare (" REE ").

La société a terminé le relog des carottes de forage et la mise à jour du modèle géologique du gisement (Figure 1), ce qui guidera le programme de forage pour atteindre ses objectifs. Plus précisément, une partie du programme de forage ciblera l'extrémité sud du gisement, qui reste ouverte, et permettra de renforcer la confiance dans la modélisation géologique de cette zone. Depuis l'estimation des ressources minérales de 2012, qui a soutenu une évaluation économique préliminaire, quatre-vingt-dix-huit (98) trous de forage supplémentaires, totalisant 12 436 m, ont été réalisés sur le gisement et ses environs, et alimenteront une mise à jour des ressources minérales à l'appui de la préfaisabilité.

Le gisement d'Ashram est caractérisé par un seul corps minéralisé en ETR et en spath fluor de taille considérable, s'étendant sur au moins 600 m le long de la direction, 300 m en largeur et 600 m en profondeur. Le minéral d'ETR dominant est la monazite, ce qui entraîne une distribution relativement élevée de NdPr (généralement 21-24 %) et a permis de produire des concentrés de monazite à haute teneur (>40 % d'ETR) avec un taux de récupération élevé. En plus du programme de forage, la société continue de faire avancer les autres composantes du projet qui restent à réaliser dans le cadre de l'étude de préfaisabilité (PFS) en cours.

Au cours des dernières semaines, la société a avancé dans la mise en place de l'infrastructure et s'approche des phases finales du développement du schéma de flux pour la PFS, qui passera ensuite à une période de conception finale avec estimation des coûts de la PFS. La société a l'obligation de mener à bien ses programmes sur le terrain tout en respectant toutes les restrictions fédérales, provinciales et régionales en place en raison de la pandémie de COVID-19. L'exploration minière a été reconnue comme un service essentiel au Canada et dans la province de Québec.

À propos du gisement d'Ashram : Le gisement d'Ashram est l'un des plus grands gisements d'ETR (et de spath fluor) au monde. Il consiste en un corps minéralisé unique, dominé par la monazite, qui affleure à la surface, et présente une empreinte d'environ 600 m dans le sens de la longueur, plus de 300 m en largeur et 600 m en profondeur, restant ouvert dans plusieurs directions. Le gisement abrite une ressource mesurée de 1,6 million de tonnes (Mt) à 1,77 % d'oxyde de terres rares (OTR) et 3,8 % de F, une ressource indiquée de 27,7 Mt à 1,90 % d'OTR et 2,9 % de F, et une ressource inférée de 219,8 Mt à 1,88 % d'OTR et 2,2 % de F, à une teneur de coupure de 1,25 % d'OTR (date d'entrée en vigueur le 5 juillet 2012). Obligation, les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales car leur viabilité économique n'est pas démontrée.

Il n'y a aucune certitude que la totalité ou une partie des ressources minérales sera convertie en réserves minérales. Divulgation NI 43-101 : Darren L. Smith, M.Sc., P.Geo. de Dahrouge Geological Consulting Ltd, titulaire d'un permis de l'Ordre des Géologues du Québec et " personne qualifiée " selon la définition de l'Instrument National 43-101 - Standards of Disclosure for Mineral Projects, a supervisé la préparation des informations techniques contenues dans ce communiqué de presse.