Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA

(CFR)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Richemont rebondit et dépasse les niveaux d'avant la pandémie

16/07/2021 | 17:33
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Genève (awp) - Le groupe de luxe Richemont a enregistré au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022 un bond du chiffre d'affaires, après une année 2020 très affectée par la pandémie. La performance des principales divisions, en particulier celle des maisons joaillières, a permis au genevois de dépasser les niveaux d'avant la crise sanitaire.

D'avril à juin 2021, les recettes du propriétaire de Cartier se sont inscrites à 4,4 milliards d'euros (4,8 milliards de francs suisses), un bond de 129% à taux de change constant et en comparaison annuelle. La hausse est de 121% au taux courant. La joaillerie a progressé de 142% à 2,5 milliards et l'horlogerie 143% à 849 millions. La distribution en ligne a gonflé de 86% à 637 millions d'euros, hors effets de change.

Les résultats sont supérieurs aux prévisions des analystes interrogés par AWP, qui attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 4,1 milliards d'euros. "Démarrage spectaculaire", résume l'analyste Jean-Philippe Bertschy de Vontobel.

Par rapport au premier trimestre 2019, soit avant la pandémie, les ventes ont augmenté de 18% et de 22% hors effets de change. Cette amélioration a été observée dans la plupart des divisions et des régions, mais en particulier dans les maisons joaillières, aux Amériques, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique menée par la Chine.

L'Europe et le Japon sont les deux régions qui restent sous les niveaux d'avant la pandémie, notamment en raison du nombre restreint de touristes et des restrictions sanitaires liées au Covid-19 au pays du Soleil-levant.

Richemont, comme nombre de sociétés du luxe, a été secoué par la pandémie de coronavirus. Le propriétaire de Piaget a dû fermer ses boutiques au plus fort de la crise et a souffert du quasi-arrêt du tourisme, un secteur primordial pour la branche.

Amélioration de la bonne gouvernance

Richemont a aussi annoncé des changements au niveau de sa direction générale et du conseil d'administration. Cyrille Vigneron, directeur général de Cartier, et Nicolas Bos, patron de Van Cleef & Arpels, ne feront plus partie de la direction générale ("Senior Executive Committee") et ne se représenteront plus au conseil d'administration lors de l'assemblée générale du 8 septembre.

Trois autres directeurs de division se retirent aussi de de la direction générale.

Cette dernière, qui veut désormais se concentrer notamment sur la stratégie du groupe, sera uniquement constituée de Johann Rupert, le président, Jérôme Lambert, le directeur général du groupe, ainsi que de Burkhart Grund, le directeur des finances. Ces dirigeants se représentent également au conseil d'administration.

Les modifications au niveau du conseil d'administration représentent une avancée au niveau de la bonne gouvernance de l'entreprise, selon Morgan Stanley. "Nous jugeons ces changements positifs. Nous avions auparavant fait remarquer que Richemont avait le plus grand nombre de directeurs exécutifs au sein de son conseil d'administration dans le secteur du luxe", écrivent les analystes de la banque.

Après un démarrage dans le vert, le titre Richemont a rapidement perdu ses gains et terminé la séance en baisse de 0,9% à 111,15 francs suisses, alors que l'indice vedette SMI a fini en progression de 0,42%.

lk/ck/al


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA
15/10Le groupe OTB rejoint la plateforme Blockchain dirigée par LVMH, Prada et Richemont
MT
15/10Bourse Zurich: le SMI se reprend à l'approche de la mi-journée
AW
15/10Le groupe de mode italien OTB rejoint la plateforme blockchain dirigée par LVMH
ZR
15/10Bourse Zurich: ouverture en légère hausse dans le sillage de Wall Street
AW
14/10Bourse Zurich: nettement dans le vert, le SMI largement au-dessus des 11'800
AW
13/10Bourse Zurich: dans le vert, le SMI de retour au-dessus des 11'800 points
AW
13/10Bourse Zurich: ouverture morose dans l'attente de l'inflation
AW
13/10Bourse Zurich: vers une ouverture morose dans l'attente de données
AW
11/10Bourse Zurich: Roche s'essouffle, les indices s'enfoncent
AW
07/10Bourse Zurich: bouffée d'optimisme, le SMI repasse les 11'700 points
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 16 658 M 19 324 M -
Résultat net 2022 2 085 M 2 418 M -
Tréso. nette 2022 319 M 370 M -
PER 2022 28,1x
Rendement 2022 2,07%
Capitalisation 58 609 M 67 986 M -
VE / CA 2022 3,50x
VE / CA 2023 3,19x
Nbr Employés 34 760
Flottant 88,9%
Graphique COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA
Durée : Période :
Compagnie Financière Richemont SA : Graphique analyse technique Compagnie Financière Richemont SA | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Dernier Cours de Cloture 102,59 €
Objectif de cours Moyen 115,00 €
Ecart / Objectif Moyen 12,1%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jérôme Lambert Group Chief Executive Officer & Executive Director
Burkhart Grund Group Chief Finance Officer & Executive Director
Johann Peter Rupert Executive Chairman
Ruggero Magnoni Independent Non-Executive Director
Guillaume Pictet Independent Non-Executive Director