Les récentes turbulences des marchés financiers provoquées par l'incertitude politique n'ont pas eu d'impact sur la liquidité et le capital des banques françaises, a déclaré lundi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Les valeurs bancaires et les obligations françaises ont subi de lourdes pertes après que le président Emmanuel Macron a convoqué des élections législatives anticipées, dans lesquelles les sondages indiquent que le Rassemblement national, parti d'extrême droite, arrivera en tête.

"Les banques françaises sont très solides en termes de liquidités et de capitaux, et ces atouts n'ont en aucun cas été affectés par les récents mouvements des bourses dus à l'incertitude politique", a-t-il ajouté lors d'un discours sur la supervision bancaire européenne. (Reportage de Leigh Thomas ; Rédaction de Sudip Kar-Gupta)