Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

CRÉDIT AGRICOLE S.A.

(ACA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
deretour dans CRÉDIT AGRICOLE S.A. - Il y a 10 ans arrow option
QUE faut-il penser de ACA ??
  • 5
  • 1
  •   
clairviel et 1 autre membre participe à cette discussion
deretour - Il y a 10 ans arrow option
Sur le portefeuille boursier conseillé par le JDF (cela m'arrive de l'acheter parfois )

Date 18/12/2010


Valeurs conseillées dans le PEA Sécurité : Crédit Agricole
C'est donc une valeurs fiable au même titre que France Télécom .

Valeurs conseillées dans le PEA Dynamique : Crédit Agricole
au même titre que Maurel , Arcelor , Eurotunel !!!!!!


Que faut-il comprendre ????

Et vous ?? Comment et où la classez-vous ??????


Bonne Journée
  
  
deretour - Il y a 10 ans arrow option
De plus
ACA ne figure pas dans le portefeuilles des actions offrant un rendement élevé .


Le rendement élevé seulement de 8,4% cette semaine là . Le cours 10.09

Moi je traduis : Bien que le rendement soit de 8,4% , nous préférons ne pas l'ajouter
à la liste des valeurs . Pourquoi ? Car elle risque de baisser . Vous perdrez alors en
capital (ou plus peut-être) le dividende que vous aurez gagné !!

fallait-t-il que je raisonne ainsi ? Etant perturbé par ce manque de cohérence ,
par le fait aussi que j'avais des actions ACA l'année passée qui ne bougeaient pas
beaucoup ........... j'ai préféré acheter le Certificat Bonus Cappé .

Celui-ci m'offrait une certitude . Le 2560Z . Celle de pouvoir gagner 13.50 à l'échéance
si ...... si l'action ne touchait pas la borne basse 8.50 . Soit un coefficient multiplicateur
de 131 (l'ayant acheté 10.27) à l'échéance du 23.06.2011 .

Et tant pis pour le dividende ........ de 0.85

J'ai donc perdu 1% + 8.4% = 9.4% ....... mais je peux gagner 31% et même plus en
travaillant le Certif .
  
  
Dukon74 - Il y a 10 ans arrow option
Mouais...
  
  
clairviel - Il y a 10 ans arrow option
écartée
Avec 457 milliards d’€ de dépôts (+5% s/2009), plus de 20 milliards de PNB (en hausse de 12%), le groupe CREDIT AGRICOLE Société Anonyme (CASA) est un poids lourd parmi les banque européennes même si sa rentabilité est assez basse.
Plombée par ses filiales grecques ( EMPORIKI) et italiennes (SAN PAOLO) mais aussi par ses audaces dans l’aventure des Subprimes, le résultat net est de l’ordre de 2,9%, à peine mieux qu’en 2008 et 2009 (2,6 %) et bien loin des 17 % de 2006 ou même 12, 2 % de 2007, début de la crise. Cela cache il est vrai un triplement du résultat brut d’exploitation en 2010, totalement absorbé par les déboires italo-grecs de la banque verte.
Pourtant il y a eu une énorme révolution de palais dans ce conglomérat semi-mutualiste et toute une nouvelle équipe à pris les rênes en 2010 : sans doute lui faut il un peu de temps pour traduire ses talents en chiffres ? On souhaitera en passant bienvenue au nouveau DG, JP.CHIFFLET, désormais l’autodidacte le mieux payé de France ( 1,8 millions d’€/an) et son équipe, environ 1M€ d’€ chacun, en hausse de 20 % ce qui, on le suppose, doit être à la hauteur des objectifs ambitieux de création de valeur pour les clients, les salariés et les actionnaires. Passons un voile pudique sur les indemnités de départ des anciens dirigeants qui ont « spontanément » renoncés à la partie variable de leurs rémunérations, ce qui vu leurs résultats ne me parait pas être un effort injustifié.
Ce changement de calife se présentait comme un recentrage salvateur : Crédit Agricole se donne la posture d’une banque redevenue classique, bâtie sur ses agences de détail et désormais dédaigneuse des activités sulfureuses des vilaines banques spéculatives. La réalité est un différente : son résultat 2010 provient essentiellement des lignes métiers spécialisées (filiales de crédit à la consommation, leasing et factoring) pour 44 % et de la banque de finance et d’investissement pour 32% et la banque de détail ne produit que 22% du résultat net. Certaines réalités sont incontournables : le recentrage patientera.
On notera aussi que si la progression du résultat d’exploitation est significative, elle est d’autant plus méritoire qu’ elle s’est faite a effectif quasi constant et cela malgré une grosse croissance des recrutements … en Asie et Océanie !
Allons bon : après s’être retiré d’Uruguay, du Sénégal , du Gabon, de Côte d’Ivoire ( là pour le coup c’était bien vu) et autres exotiques, la CASA vise-t-elle une résidence secondaire à Tahiti ou en Chine ? Pour une nouvelle croissance débridée ?
Suspendons cette coûteuse hypothèse. On pourrait aussi ergoter sur le joli ratio de solvabilité à 12,8 %, dont 8,4 % de tier one qu’il faut interpréter après prise en compte de certaines « avances en comptes courants d’actionnaires » ( comptés en fonds propres !) mais ne soyons pas plus royalistes que les reines : CASA est notée Aa1 chez MOODY’S, AA- chez Standard & Poors, idem chez Fitch, donc ce groupe bancaire et financier reste extrêmement solvable.
Non ce qui me semble d’abord faible chez CAsa c’est la fragilité de ses marques. A part le vaisseau amiral « CREDIT AGRICOLE » (nom peu évocateur dans bien des pays, les américains prononcent « Cri d’Aye aigrecul »…), les déclinaisons sont au mieux du second choix : CACEIS, AMUNDI, PACIFIA en assurances, on est loin des réputations notoires. Oh il y a quelques pépites assez bien identifiées en France telles que SOFINCO-FINAREF, et dans le monde agro l’IDIA du regretté Guy NEBOT. Mais leur image est un peu écornée par leur rentabilité « trop » élevée ! A 20 % /an mini de ROA, le client grince des dents, on peut le comprendre….
D’autres marques sont pourtant très connues dans le monde mais sous-exploitées : INDOSUEZ par exemple, de réputation internationale mais que le management veut rattacher à BGPI, un peu comme si DIOR devenait une sous marque de BULGARI. Quant à LCL, ce ne sera jamais plus le Crédit Lyonnais ! Crédit du Maroc reste aussi une jolie marque mais progresse moins vite que ses compétiteurs locaux.
Autre faiblesse : les choix stratégiques (diversification-recentrage) subissent trop les effets de flux et reflux : on achète cher quant ça décolle dans une région du monde quelconque, on se retire piteusement quant ça décroche, ces effets de balanciers manquent de lisibilité et coutent cher en badwill. A force d’élaguer, le tronc manque de feuillage parfois. L’agriculteur lyonnais en charge des grands choix ira-t-il jusqu’à gérer sa banque depuis la place du Grillet à Tournon pour finir de couper les branches fragilisées?
Le cours actuel , autour de 12,20 €/action correspond à peu près à 10 fois les bénéfices attendus pour 2011, mais aussi à un PtoB (cours s/valeur mathématique) de 21,7 € ( 52 milliards de capitaux propres part du groupe / 2,4 milliards d’actions). Donc à priori le cours offre 40 % de rabais sur la valeur intrinsèque! Super placement, non ?
Non car l’histoire enseigne le présent : si vous aviez investi 100 € en 2001, lors de la privatisation, et en supposant que vous ayez réinvesti l’intégralité des dividendes durant 10 ans, votre portefeuille CAsa baisse de 0,8% et vaut actuellement 99,2 € alors que l’inflation pour la même période à représentée 18,50 % donc vous avez perdu 118,5 – 99,2 = 19,3% en euro constant. Sans compter ce que cette somme aurait pu vous rapporter placée ailleurs, et bien sûr sans compter la fiscalité du patrimoine des revenus intermédiaires...
A l’horizon : de nouvelles contraintes bancaires mondiales qui n’amélioreront pas la valorisation du titre, une concurrence internationale qu’on croit exacerbée et qui n’en est qu’à ses prémices, des risques opérationnels qui iront croissants, des procès à risques, bref CASA est le parfait exemple à ce jour que la profession bancaire reste à réinventer. Pour ma part : VALEUR ECARTEE. 26.03.2011.
  
  
deretour - Il y a 10 ans arrow option
Merci pour la réponse
Réponse d'une grande précision . J'ai préféré cette fois le Certificat Bonus Cappé 2560Z
à l'action et j'ai trés bien fait .

Bonsoir à tous deretour
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Données financières
CA 2021 21 427 M 25 690 M -
Résultat net 2021 4 205 M 5 042 M -
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 9,14x
Rendement 2021 6,02%
Capitalisation 37 882 M 45 906 M -
Capi. / CA 2021 1,77x
Capi. / CA 2022 1,70x
Nbr Employés 72 520
Flottant 44,9%
Graphique CRÉDIT AGRICOLE S.A.
Durée : Période :
Crédit Agricole S.A. : Graphique analyse technique Crédit Agricole S.A. | Zone bourse
Graphique plein écran
Membres actifs sur Crédit Agricole S.A.