Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

CREDIT SUISSE GROUP AG

(CSGN)
  Rapport
Temps réel estimé Cboe Europe  -  14:58 01/12/2022
2.703 CHF   -4.22%
14:11Le Credit Suisse veut réduire de moitié l'intensité des émissions de ses investissements d'ici 2030
ZR
13:33Credit Suisse-Les sorties de fonds se sont inversées en partie - président
RE
13:08Le Credit Suisse lance une nouvelle obligation couverte - mémo
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Bourses: pessimisme en Europe, Credit Suisse pèse et le pétrole bondit

03/10/2022 | 10:14

Paris (awp/afp) - Après un trimestre morose pour les actifs financiers, les marchés boursiers, déjà aux prises avec l'inflation et les craintes de récession induites par le resserrement des politiques monétaires, faisaient face lundi aux défis de Credit Suisse et aux remous au Royaume-Uni.

En Europe, Paris lâchait 1,45% et Francfort 1,30%. Londres cédait 0,86% vers 09h45 alors que le ministre des Finances a annoncé faire marche arrière sur la baisse d'impôt sur le revenu pour les plus riches, dévoilée il y a une dizaine de jours, plongeant les marchés financiers dans la tourmente. A la Bourse suisse, le SMI lâchait lui 1,54% vers 10h10.

Au Japon, l'indice vedette Nikkei s'est apprécié de 1,07% la chute du yen ayant soutenu les valeurs exportatrices nippones. La place de Hong Kong perdait 1% à 07H35 GMT. Shanghai était fermée en raison d'un jour férié.

Wall Street a terminé à son plus bas niveau de l'année en clôture vendredi, réagissant mal à un indicateur d'inflation plus élevé que prévu qui devrait inciter la banque centrale américaine à rester ferme sur la remontée durable de ses taux.

Dans un note, Natixis Research CIB énumère une "liste à rallonge de risques en hausse: un cycle de resserrement monétaire ultra agressif, des chiffres d'inflation qui entretiennent l'inquiétude, des indicateurs macroéconomiques qui dessinent une récession toute proche, une Chine qui peine à rebondir, un risque géopolitique qui continue de s'accroître, un risque politique réel en Italie". "Cerise sur le gâteau, la défiance sur le budget britannique, a fait ressurgir le risque de crédibilité budgétaire", poursuivent ces experts.

Les marchés financiers ont bouclé un mois de septembre en berne, tourmentés par les répercussions de la guerre en Ukraine sur les prix de l'énergie et de l'alimentation puis secoués par les turbulences au Royaume-Uni. L'inflation dans la zone euro a encore bondi en septembre pour atteindre 10% sur un an, un nouveau record alimenté par la flambée des prix de l'énergie et de l'alimentation.

"Difficile de voir dans ces conditions un fléchissement de la Banque centale européenne dans sa marche rapide vers des conditions monétaires plus restrictives", note Sebastian Paris Horvitz, chez LBPAM. Même penchant du côté de la banque centrale américaine, où la vice-présidente, Lael Brainard, a averti vendredi qu'il faudrait du temps pour observer le plein effet des mesures de lutte contre l'inflation et que les taux devraient continuer à monter, d'autant plus que des pressions inflationnistes supplémentaires ne sont pas à exclure.

Nul doute que les chiffres de l'emploi américain attendus vendredi, très surveillés par la Fed, seront analysés de près par les investisseurs. Avant cela, ils suivront les indicateurs manufacturiers avancés aux Etats-Unis et en Europe.

"Les indicateurs d'activité PMI pour le mois de septembre des deux côtés de la Manche devraient confirmer le risque d'entrée en récession de la zone euro et du Royaume-Uni au troisième trimestre", estime Christopher Dembik, directeur de la recherche macroéconomie chez Saxo Bank. "A l'inverse, l'indice ISM manufacturier pour les Etats-Unis couvrant la même période devrait envoyer un message diamétralement opposé", anticipe l'expert.

Le pétrole bondit

Les prix du pétrole bondissaient de plus de 3%, poussés par la possibilité d'une baisse de la production - d'environ un million de barils par mois - de la part de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) qui se réunira mercredi à Vienne. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain avançait de 3,48% à 82,26 dollars. Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, prenait 3,56% à 88,20 dollars vers 09h35.

Remous chez Credit Suisse

L'action Credit Suisse chutait de près de 10% dans les premiers échanges alors que les rumeurs fusent à nouveau dans l'attente d'un point sur sa stratégie le 27 octobre. Dans son édition de dimanche, le Financial Times a rapporté que des responsables de la banque étaient en contact ce week-end avec des investisseurs et certains gros clients pour les "rassurer" sur "la liquidité et la situation de capital" en "réponse à des craintes sur sa santé financière". Lundi le titre enfonçait un nouveau point bas à 3,58 francs suisses suisses.

afp/vj


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.44%0.68272 Cours en différé.-7.95%
BRENT OIL 2.31%88.56 Cours en différé.9.01%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 1.30%1.22374 Cours en différé.-11.71%
CAC 40 0.28%6759.57 Cours en temps réel.-5.79%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) 0.01%0.74571 Cours en différé.-6.96%
CREDIT SUISSE GROUP AG -4.04%2.709 Cours en différé.-66.40%
DAX 0.95%14536.43 Cours en différé.-9.37%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.79%1.05115 Cours en différé.-9.20%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) 0.16%0.012312 Cours en différé.-8.77%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 1.20%0.63912 Cours en différé.-9.37%
NIKKEI 225 0.92%28226.08 Cours en temps réel.-2.86%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 2.39%450.8384 Cours en temps réel.3.98%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX 1.71%319.4677 Cours en temps réel.9.15%
SMI 1.33%11277.1 Cours en différé.-13.58%
SPI 1.36%14391.95 Cours en différé.-13.65%
SWITZERLAND SWISS LEADER 1.55%1727.02 Cours en différé.-17.81%
WTI 2.15%82.273 Cours en différé.4.48%
Toute l'actualité sur CREDIT SUISSE GROUP AG
14:11Le Credit Suisse veut réduire de moitié l'intensité des émissions de ses investissement..
ZR
13:33Credit Suisse-Les sorties de fonds se sont inversées en partie - président
RE
13:08Le Credit Suisse lance une nouvelle obligation couverte - mémo
ZR
13:04Les sorties de fonds au Credit Suisse se sont partiellement inversées - président du co..
ZR
11:46RIO TINTO : Credit Suisse optimiste sur le dossier
ZD
11:37Les actions du Credit Suisse se rapprochent du prix proposé dans le cadre d'un appel de..
ZR
11:31Bourse Zurich: le SMI se maintient dans le vert à l'approche de la mi-journée
AW
10:07CREDIT SUISSE GROUP AG : JP Morgan conserve son opinion neutre
ZD
09:58L'indice des directeurs d'achat se maintient en zone de croissance
AW
09:43Bourse Zurich: ouverture en hausse dans le sillage de Wall Street
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CREDIT SUISSE GROUP AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 15 608 M 16 429 M 15 931 M
Résultat net 2022 -3 990 M -4 200 M -4 072 M
Dette nette 2022 - - -
PER 2022 -1,61x
Rendement 2022 1,32%
Capitalisation 8 688 M 9 145 M 8 868 M
Capi. / CA 2022 0,56x
Capi. / CA 2023 0,50x
Nbr Employés 51 680
Flottant 99,0%
Graphique CREDIT SUISSE GROUP AG
Durée : Période :
Credit Suisse Group AG : Graphique analyse technique Credit Suisse Group AG | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CREDIT SUISSE GROUP AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 15
Dernier Cours de Clôture 2,82 CHF
Objectif de cours Moyen 5,09 CHF
Ecart / Objectif Moyen 80,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Ulrich Körner Group Chief Executive Officer
Dixit Joshi Chief Financial Officer
Axel P. Lehmann Chairman
Joanne Hannaford Chief Technology Officer
Francesca Jane McDonagh Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence