Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

CREDIT SUISSE GROUP AG

(CSGN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Les caisses de pension face au casse-tête des placements durables

30/11/2021 | 11:50
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Les caisses de pension suisses accordent de plus en plus d'intérêt aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour placer leur fortune, selon une étude de Credit Suisse. Toutefois, elles sont confrontées à un manque de transparence des données et à la difficulté de comparer les critères ESG, précise la banque mardi.

"L'intégration des critères ESG par les caisses de pension fait son chemin en Suisse, mais un potentiel de rattrapage est présent", relève Sara Carnazzi-Weber, responsable analyse politico-économique au Credit Suisse. En comparaison internationale, la Suisse est en effet loin d'arriver en tête, précédée par les pays nordiques notamment, qui ont une "longue tradition" dans les placements durables.

Désormais, 28% des caisses de pension investissent de manière durable plus de 60% de leurs actifs sous gestion, contre seulement 10,8% il y a trois ans, selon l'enquête menée par Credit Suisse. De l'avis des auteurs de l'étude, cette part devrait être proche de la moitié d'ici trois ans.

A noter toutefois, environ 12% des caisses de pension interrogées ne prévoyaient pas de placements durables dans leur stratégie d'investissement au moment de l'enquête. Pour elles et celles où une telle introduction n'était pas non plus discutée, "l'étude estime que la part des actifs gérés selon les critères ESG sera encore de 0% dans trois ans", note la banque. La plupart du temps, les caisses de moyenne et de grande tailles sont plus avancées dans le déploiement d'une stratégie d'investissement prenant en compte les critères ESG.

Celles qui réalisent des placements durables le font en premier lieu en Suisse, en Europe et en Amérique du Nord. Certaines se tournent également vers les pays émergents, incluant la Chine, afin d'exploiter "de nouvelles sources de rendement" et de réduire le risque d'investissement. Mais "le manque de transparence des notations ESG et le risque d'écoblanchiment sont perçus comme de véritables défis" lorsque les caisses de pension optent pour des placements durables dans les pays émergents.

Nombreux défis à relever

Parmi les raisons motivant les placements durables, les caisses de pension évoquent en premier lieu la conviction, suivi par les risques de réputation et les évolutions de la réglementation. Le potentiel de rendement n'arrive qu'en septième position, après la pression des clients et des bénéficiaires ainsi que celle du public.

Les répercussions "peu claires" des investissements ESG sur la performance, leurs coûts, mais aussi le manque de ressources sont par contre cités comme obstacles à réaliser des placements durables. Une grande majorité fait ainsi appel aux services de conseillers externes pour s'engager sur cette voie.

Au niveau de la performance, les indices MSCI ESG génèrent des rendements excédentaires, selon l'analyse de Credit Suisse comparant les réussites boursières des indices correspondants, et ceux-ci "sont plus élevés dans les pays émergents que dans les pays industrialisés". "Les caractéristiques ESG semblent ainsi pouvoir être associées à une meilleure protection des entreprises en temps de crise et en cas d'ondes de choc négatives" conclut la grande banque.

ol/al/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CREDIT SUISSE GROUP AG
28/01Credit Suisse veut mieux tenir compte des risques pour les bonus
AW
28/01Le Credit Suisse va modifier ses bonus après une année 2021 difficile
MT
28/01Christel Heydemann prendra ses fonctions de DG d'Orange le 4 avril
DJ
28/01Bourse Zurich: le SMI creuse ses pertes à l'approche de la mi-journée
AW
28/01Christel Heydemann sera la future directrice générale d'Orange
DJ
28/01Bourse Zurich: ouverture en repli
AW
28/01Principales informations avant-Bourse
AW
28/01Greentown China dépose une demande d'inscription à la bourse d'obligations à 2,3 % à éc..
MT
28/01Le sentiment d'exportation de la Suisse au premier semestre revient près de ses précéde..
MT
28/01StanChart nomme le responsable du développement durable du Credit Suisse au même poste
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CREDIT SUISSE GROUP AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 22 859 M 24 541 M 22 011 M
Résultat net 2021 -258 M -277 M -249 M
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 -50,7x
Rendement 2021 1,42%
Capitalisation 20 486 M 22 025 M 19 726 M
Capi. / CA 2021 0,90x
Capi. / CA 2022 0,95x
Nbr Employés 49 950
Flottant -
Graphique CREDIT SUISSE GROUP AG
Durée : Période :
Credit Suisse Group AG : Graphique analyse technique Credit Suisse Group AG | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CREDIT SUISSE GROUP AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 21
Dernier Cours de Cloture 8,56 CHF
Objectif de cours Moyen 10,43 CHF
Ecart / Objectif Moyen 21,7%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Thomas Gottstein Chief Executive Officer
David Richard Mathers Chief Financial & Information Officer
Axel P. Lehmann Chairman
Joanne Hannaford Chief Operating & Technology Officer
Thomas Grotzer Global Head-Compliance
Secteur et Concurrence