Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

DASSAULT SYSTÈMES SE

(DSY1)
  Rapport
SynthèseGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Bourse de Paris : Paris fait le yoyo en séance mais termine à l'équilibre

24/11/2021 | 18:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a terminé proche de l'équilibre mercredi (-0,03%), au terme d'une séance volatile durant laquelle de nombreux indicateurs, des tensions autour du Covid-19 en Europe et la politique de la Réserve fédérale américaine ont occupé les investisseurs.

L'indice vedette CAC 40 s'est effrité de 2,39 points à 7.042,23 points. La veille, il avait terminé en baisse de 0,85%.

La cote Parisienne a commencé la séance en net rebond, atteignant 7.090 points, avant de retomber sous les 6.990 points en milieu d'après midi, puis de repartir de l'avant.

La remontée du CAC montre que les seuils supports fonctionnent toujours bien, et que les baisses en séance permettent avant tout aux investisseurs de se repositionner sur le marché.

"Il n'y a pas vraiment d'alternative aux actions : les taux réels", c'est-à-dire une fois l'inflation soustraite, "sur le marché obligataire sont extrêmement bas", explique à l'AFP Gilles Guibout, responsable actions européennes chez Axa IM.

La volatilité a été exacerbée par une avalanche de statistiques, avant un jour férié aux États-Unis jeudi, où les échanges devraient être moins nourris aussi en Europe.

Parmi elles, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis sont tombées mi-novembre à leur plus bas niveau en plus d'un demi-siècle, confirmant la reprise robuste du marché du travail américain.

Une trop bonne nouvelle ? La Réserve fédérale américaine (Fed) avait indiqué qu'elle allait se fonder notamment sur le marché de l'emploi pour déterminer le rythme de la réduction de son soutien aux marchés financiers. Cette statistique conforte les anticipations des marchés sur une hausse des taux directeurs plus précoce qu'autrefois envisagé.

D'autant plus que l'institution est sous la pression de l'inflation : les prix à la consommation américain ont bondi de 5% sur un an, leur plus forte hausse depuis 1990, selon l'indice PCE du département du Commerce, qui confirme la publication d'une autre mesure de l'inflation plus tôt dans le mois.

"Les banques centrales ont dans leur mandat le contrôle de l'inflation, mais elles visent aussi la stabilité des marchés. Dès qu'ils baissent trop fortement, elles rappellent leur attitude accommodante", nuance M. Guibout.

Dans les autres statistiques, les commandes de biens durables aux États-Unis ont baissé de 0,5% en octobre, alors que les analystes prévoyaient une légère hausse.

Les investisseurs ne peuvent pas se tourner vers l'Europe pour des bonnes nouvelles : la hausse des contaminations au Covid-19 et les mesures sanitaires restrictives pour tenter de la contenir pèsent sur les perspectives.

En Allemagne, le moral des entrepreneurs a baissé en novembre pour la cinquième fois d'affilée.

Les dernières minutes de la Fed, c'est-à-dire le compte rendu des échanges de la dernière réunion du comité monétaire, sont attendues dans la soirée.

La tech encore délaissée

Les valeurs du secteur des technologies continuaient de perdre du terrain mercredi, après un repli amorcé lundi.

À Paris, Dassault Systèmes était en baisse de 2,14% à 52,11 euros et Capgemini de 0,97% à 203,40 euros.

L'automobile cale

Les constructeurs automobiles ont terminé la séance en nette baisse, de Renault (-1,55% à 32,11 euros), à Stellantis (-1,22% à 16,79 euros) en passant par les équipementiers Faurecia (-2,72% à 44,28 euros) et Valéo (-1,71% à 27,67 euros).

Stéphane Richard dans la tourmente, pas Orange

Le titre Orange a baissé de 0,12% à 9,93 euros, alors que le conseil d'administration est prévu en fin de journée pour trancher sur l'avenir du PDG d'Orange Stéphane Richard, condamné par la cour d'appel de Paris à un an d'emprisonnement avec sursis dans l'affaire de l'arbitrage de 2008 entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

fs/mgi/b


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -0.24%7155.65 Cours en temps réel.0.28%
CAPGEMINI SE 0.58%206.6 Cours en temps réel.-4.69%
DASSAULT SYSTÈMES SE 1.52%45.755 Cours en clôture.-13.93%
FAURECIA SE -2.37%42.04 Cours en temps réel.3.01%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 8.26%13.96 Cours en clôture.-13.44%
RENAULT -2.05%33.21 Cours en temps réel.11.11%
STELLANTIS N.V. -1.81%18.644 Cours en différé.13.81%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur DASSAULT SYSTÈMES SE
19/01BOURSE DE PARIS : Paris proche de l'équilibre, inquiète de la remontée des taux obligatair..
AW
18/01L'Europe finit en baisse, prudence avant la Fed
RE
11/01BOURSE DE PARIS : Paris rebondit de 0,95% à 7.183,38 points
AW
11/01BOURSE DE PARIS : Paris repart de l'avant
AW
10/01ANALYSE : Les cabinets de conseil français
06/01L'Europe pénalisée par les "minutes" de la Fed et des indicateurs mitigés
RE
06/01BOURSE DE PARIS : Paris termine en forte baisse de 1,72%, à cause de la Fed
AW
06/01La perspective d'un durcissement monétaire aux USA inquiète
RE
06/01Point marchés-La perspective d'un durcissement monétaire aux USA inquiète
RE
04/01BOURSE DE PARIS : Début d'année en fanfare
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur DASSAULT SYSTÈMES SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 4 848 M 5 496 M -
Résultat net 2021 794 M 900 M -
Dette nette 2021 1 001 M 1 135 M -
PER 2021 76,4x
Rendement 2021 0,35%
Capitalisation 60 259 M 68 390 M -
VE / CA 2021 12,6x
VE / CA 2022 11,2x
Nbr Employés 20 000
Flottant -
Graphique DASSAULT SYSTÈMES SE
Durée : Période :
Dassault Systèmes SE : Graphique analyse technique Dassault Systèmes SE | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 22
Dernier Cours de Cloture 45,80 €
Objectif de cours Moyen 50,53 €
Ecart / Objectif Moyen 10,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Bernard Charlès Vice Chairman & Chief Executive Officer
Dominique Florack President
Pascal Daloz Director, Chief Operating & Financial Officer
Charles Edelstenne Managing Director
Laurence Barthès Executive VP, Chief People & Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
DASSAULT SYSTÈMES SE-13.93%68 390
MICROSOFT CORPORATION-9.81%2 277 396
SEA LIMITED-24.98%94 310
ATLASSIAN CORPORATION PLC-23.04%74 173
DASSAULT SYSTÈMES SE-12.45%68 390
SYNOPSYS INC.-15.29%47 894