HANOVRE/FRANCFORT (dpa-AFX) - Après plus de 40 ans, la Norddeutsche Landesbank se retire du financement d'avions et cède une grande partie de ses activités à la Deutsche Bank. Un contrat de vente portant sur le portefeuille de 1,67 milliard d'euros a été conclu, ont annoncé les deux entreprises lundi. Le prix d'achat n'a pas été communiqué. Les employés concernés devraient pouvoir changer de poste au sein de la NordLB.

Selon les informations, la transaction est encore soumise à l'approbation des autorités de la concurrence. On s'attend à ce qu'elle soit conclue au cours du deuxième semestre 2024. Selon NordLB, l'activité aéronautique représente actuellement (au 31 mars 2024) un volume d'environ 2,75 milliards d'euros et comprend environ 300 avions et moteurs financés. Une partie devrait rester auprès de la Landesbank de Basse-Saxe et de Saxe-Anhalt et s'éteindre progressivement.

Cette transaction met en avant les atouts et l'expérience de la Deutsche Bank dans le secteur de l'aviation, a déclaré Ross Duncan de la Deutsche Bank. Celle-ci s'est imposée dans une procédure d'appel d'offres face à de nombreux intéressés nationaux et internationaux.

Mi-mars, la NordLB avait annoncé qu'après s'être retirée du financement des navires, elle se retirerait également du secteur des crédits aéronautiques. Contrairement aux crédits maritimes en mauvais état qui avaient amené la banque au bord de la faillite en 2019, le président de la NordLB, Jorg Frischholz, n'avait toutefois pas qualifié à l'époque le financement d'avions d'activité à risque. Le retrait était une "décision stratégique"./bch/DP/jha