Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Royaume-Uni
  4. London Stock Exchange
  5. Diageo plc
  6. Actualités
  7. Synthèse
    DGE   GB0002374006

DIAGEO PLC

(DGE)
  Rapport
Temps Différé London Stock Exchange  -  17:35 30/09/2022
3797.50 GBX   +0.41%
30/09Diageo : United Spirits acte la vente d'une entreprise
CF
29/09Diageo rachète le producteur de liqueur de café Cold Brew Mr Black
MT
29/09Diageo : acquisition de Mr Black, marque de liqueur de café
CF
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Exclusif - Le groupe français Pernod suspend ses nouveaux investissements en Inde, invoquant une lutte fiscale prolongée.

12/07/2022 | 08:36
A logo is seen on a bottle of the Ricard aniseed-flavoured beverage displayed during French drinks maker Pernod Ricard news conference to announce the company annual results in Paris

Le groupe français de spiritueux Pernod Ricard a mis en attente de nouveaux investissements en Inde en raison de différends fiscaux de longue date avec les autorités sur l'évaluation des importations de spiritueux, selon deux sources ayant une connaissance directe et des lettres de la société vues par Reuters.

Le deuxième plus grand groupe de spiritueux au monde a déclaré que ses querelles juridiques se sont progressivement aggravées depuis qu'elles ont commencé il y a près de 30 ans, ce qui rend difficile de faire des affaires dans le pays et soulève la perspective d'un coup financier majeur.

Le fabricant de Chivas Regal, du whisky écossais Glenlivet et de la vodka Absolut fait pression sur les autorités indiennes, y compris sur le bureau du Premier ministre Narendra Modi, pour résoudre le problème.

"Ce litige qui n'en finit pas de s'éterniser a mis à rude épreuve notre facilité à faire des affaires et a inhibé les nouveaux investissements de notre groupe dont le siège est à Paris (France) pour l'expansion de ses activités en Inde", a écrit Pernod dans une lettre du 24 novembre au bureau de Modi.

"Ces litiges sont apparus initialement en 1994 dans l'évaluation des importations par l'autorité douanière, se sont aggravés année après année et sont toujours en cours."

La position de Pernod jette une ombre sur la croissance future de l'entreprise dans une région qui, selon elle, fait partie de ses "marchés stratégiques clés". Elle s'attend à ce que l'Inde et la Chine, les deux nations les plus peuplées du monde, soient les principaux moteurs de la croissance de l'industrie des boissons alcoolisées au cours de la prochaine décennie.

Le marché indien de l'alcool, d'une valeur de 20 milliards de dollars, devrait connaître une croissance annuelle de 7 % au cours de la période 2021-25, avec le whisky et les spiritueux parmi les favoris, selon IWSR Drinks Market Analysis. Pernod représente 17 % du marché de l'alcool du pays en volume, tandis que Diageo détient une part de 29 %.

Dans ses lettres, Pernod indique qu'il existe un désaccord avec les fonctionnaires sur la manière dont la société évalue ses bouteilles d'alcool et ses matières premières importées et paie les taxes sur celles-ci. La première source a déclaré que les autorités indiennes ont souvent allégué que Pernod supprime les coûts des importations, qui attirent une taxe d'importation fédérale de 150%.

En joignant la lettre à Modi, Pernod a écrit au Central Board of Indirect Taxes and Customs (CBIC) de l'Inde le 27 mai, déclarant que le manque de certitude dans l'évaluation des importations frappait ses affaires actuelles et avait un "impact sévère" sur les plans d'expansion.

Le CBIC et le bureau de Modi n'ont pas répondu aux demandes de commentaires sur ces lettres, qui n'ont pas été rapportées précédemment.

Pernod, dans une déclaration à Reuters, a déclaré être en "dialogue continu" avec les autorités indiennes afin de trouver "une résolution rapide à cette affaire de longue date".

La société rassemble toutes les informations pertinentes pour aider à la réévaluation correcte par les autorités et vise à préserver les droits de Pernod tout en "évitant toute perturbation des affaires", ajoute la déclaration.

"RISQUE DE "CHARGE FINANCIÈRE

Les entreprises étrangères d'autres secteurs se sont également inquiétées de la dureté du régime réglementaire en Inde, où l'on voit Modi promouvoir les entreprises nationales. Les constructeurs automobiles mondiaux, dont Tesla Inc, par exemple, se plaignent depuis des années des taxes élevées sur les voitures et les véhicules électriques importés.

Dans sa lettre de novembre, Pernod a fait part de ses propositions commerciales à venir pour l'Inde, qui comprenaient un plan visant à mettre en place de nouvelles lignes de production pour augmenter la capacité de plus de 40 % par an d'ici 2025, et à augmenter les recettes d'exportation d'un tiers pour atteindre 126 millions de dollars au cours des cinq prochaines années.

Les projets de la société vont très lentement à la lumière des litiges juridiques, et "tout est en attente", a déclaré la première source au sujet des nouveaux plans d'investissement de la société.

Ses plaidoyers écrits aux responsables indiens demandent un règlement des litiges de manière raisonnable, en sollicitant une "considération compréhensive".

Les lettres font état de deux problèmes : des litiges devant divers tribunaux concernant l'évaluation de l'alcool concentré que Pernod fait entrer pour fabriquer de l'alcool localement ; et des tiraillements liés aux produits "embouteillés à l'origine" comme Chivas qui sont importés en bouteilles.

Dans les deux types d'importations, les méthodes d'évaluation des coûts de Pernod et le paiement des taxes y afférentes ont été remis en question par les autorités, ce qui a souvent conduit à la retenue des envois dans divers ports, selon la première source et la lettre de la société du 27 mai.

Dans le cas de l'importation de bouteilles comme Chivas, en particulier, les autorités proposent d'ajouter les dépenses de publicité et de promotion dans la valeur d'importation, et de payer des taxes sur cela, une méthodologie que Pernod désapprouve, indiquent les lettres.

Toute augmentation des taxes à récupérer de nombreuses années après l'importation des produits pourrait "exposer la société à une charge financière énorme", a déclaré Pernod dans sa communication de mai.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DIAGEO PLC 0.41%3797.5 Cours en différé.-5.91%
PERNOD RICARD 2.44%188.85 Cours en temps réel.-10.71%
TESLA, INC. -1.10%265.25 Cours en différé.-24.70%
Toute l'actualité sur DIAGEO PLC
30/09Diageo : United Spirits acte la vente d'une entreprise
CF
29/09Diageo rachète le producteur de liqueur de café Cold Brew Mr Black
MT
29/09Diageo : acquisition de Mr Black, marque de liqueur de café
CF
27/09Diageo annule la vente de l'activité Whisky de Windsor
MT
27/09Diageo : met fin à l'accord de vente de l'activité Windsor
CF
26/09Diageo : lance un bar virtuel à destination des barmen
CF
23/09Diageo : ouvre une nouvelle distillerie à Portland
CF
23/09Le directeur financier de Burberry va démissionner, deuxième grand remaniement en un an..
ZR
22/09Diageo : mise à l'honneur pour ses ressources humaines
CF
21/09Les actions de Londres glissent en raison de la décision de la Fed
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur DIAGEO PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2023 17 081 M 19 034 M 19 410 M
Résultat net 2023 3 854 M 4 294 M 4 379 M
Dette nette 2023 14 522 M 16 181 M 16 502 M
PER 2023 22,6x
Rendement 2023 2,18%
Capitalisation 86 457 M 96 338 M 98 246 M
VE / CA 2023 5,91x
VE / CA 2024 5,58x
Nbr Employés 28 558
Flottant 91,1%
Graphique DIAGEO PLC
Durée : Période :
Diageo plc : Graphique analyse technique Diageo plc | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique DIAGEO PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Dernier Cours de Clôture 3 797,50 GBX
Objectif de cours Moyen 4 273,32 GBX
Ecart / Objectif Moyen 12,5%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Ivan M. Menezes Chief Executive Officer & Executive Director
Lavanya Chandrashekar Chief Financial Officer & Executive Director
Javier Ferrán Larraz Chairman
Alan James Harris Stewart Independent Non-Executive Director
Nicola S. Mendelsohn Independent Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
DIAGEO PLC-5.91%96 338
PERNOD RICARD-10.71%47 586
BROWN-FORMAN CORPORATION-8.63%32 063
THAI BEVERAGE-9.09%10 504
RÉMY COINTREAU-20.14%8 554
EMPERADOR INC.-7.50%5 157