Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

DIGITAL WORLD ACQUISITION CORP.

(DWAC)
Temps réel estimé Cboe BZX  -  21:38 04/10/2022
17.09 USD   -5.32%
27/09TRUMP : le SPAC s'offre une boite postale pour 50 dollars par mois
ZB
27/09Exode chez Peloton, Biogen paye, Nautilus souffre, Meta s'excuse : Planète Bourse du mardi 27 septembre
ZB
24/09Certains investisseurs se retirent de la fusion de la SPAC avec l'entreprise médiatique de Trump
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Le FBI a recherché des documents nucléaires lors de la perquisition du domicile de Trump -Washington Post

12/08/2022 | 06:18
U.S. Attorney General Merrick Garland speaks about the FBI's search warrant served at the home of former President Donald Trump in Washington

Des agents fédéraux américains étaient à la recherche de documents relatifs aux armes nucléaires lorsqu'ils ont perquisitionné la maison de l'ancien président Donald Trump en Floride cette semaine, a rapporté le Washington Post jeudi.

Il n'a pas été précisé si de tels documents ont été retrouvés dans le complexe Mar-a-Lago de l'ancien président à Palm Beach, a précisé le Post. Reuters n'a pas pu confirmer immédiatement le rapport.

Le ministère américain de la Justice a demandé jeudi à un juge de rendre public le mandat qui a autorisé la perquisition du FBI à Mar-a-Lago, après que Trump, un républicain, l'ait dépeint comme une rétribution politique.

Cette demande signifie que le public pourrait bientôt en savoir plus sur ce que les enquêteurs recherchaient lors de la perquisition sans précédent du domicile d'un ancien président.

Cette démarche s'inscrivait dans le cadre d'une enquête visant à déterminer si M. Trump a illégalement retiré des documents de la Maison Blanche lorsqu'il a quitté ses fonctions en janvier 2021, dont certains, selon le ministère de la Justice, sont classifiés.

Le procureur général Merrick Garland, le plus haut responsable de l'application de la loi du pays et une personne nommée par le président démocrate Joe Biden, a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il avait personnellement approuvé la perquisition. Le ministère de la Justice cherche également à rendre public un reçu expurgé des objets saisis.

"Le ministère ne prend pas une telle décision à la légère. Dans la mesure du possible, il est d'usage de rechercher des moyens moins intrusifs comme alternative à une perquisition, et de limiter la portée de toute perquisition entreprise", a déclaré Garland.

Sa décision de confirmer publiquement la perquisition est très inhabituelle. Les représentants des forces de l'ordre américaines ne discutent généralement pas des enquêtes en cours afin de protéger les droits des personnes. Dans ce cas, Trump lui-même a annoncé la perquisition dans une déclaration faite lundi soir.

Garland a déclaré que le ministère de la Justice a fait la demande de rendre public le mandat "à la lumière de la confirmation publique de la perquisition par l'ancien président, des circonstances environnantes et de l'intérêt public substantiel dans cette affaire."

Une source familière avec l'affaire a déclaré que le FBI a récupéré environ 10 boîtes de la propriété de Trump pendant la perquisition.

Trump n'était pas en Floride au moment de la perquisition.

LES AVOCATS DE TRUMP S'Y OPPOSERONT-ILS ?

Il n'était pas clair si l'équipe juridique de Trump allait s'opposer à la publication du mandat.

Le gouvernement a jusqu'à 15 heures ET (1900 GMT) vendredi pour faire savoir à la cour si les avocats de Trump s'opposeront à la divulgation du mandat. L'affaire est devant le juge d'instance américain Bruce Reinhart, qui a examiné le mandat pour s'assurer que le ministère de la Justice avait une cause probable suffisante pour la perquisition.

Tout en cherchant à desceller le mandat, le ministère de la Justice n'a pas demandé au juge de desceller la déclaration sous serment à l'appui du mandat, dont le contenu pourrait potentiellement inclure des informations classifiées.

Deux des avocats de Trump, Evan Corcoran et John Rowley, n'ont pas répondu à une demande de commentaire.

Dans une déclaration sur son réseau social Truth, Trump a déclaré : "Mes avocats et représentants coopéraient pleinement, et de très bonnes relations avaient été établies. Le gouvernement aurait pu avoir tout ce qu'il voulait, si nous l'avions."

ESCALADE DE LA RECHERCHE

La recherche sans précédent a marqué une escalade significative dans l'une des nombreuses enquêtes fédérales et étatiques auxquelles Trump est confronté depuis qu'il est au pouvoir et dans ses affaires privées, y compris une enquête distincte du ministère de la Justice sur une tentative ratée des alliés de Trump de renverser l'élection présidentielle de 2020 en soumettant de fausses listes d'électeurs.

L'enquête sur la suppression des dossiers de Trump a commencé plus tôt cette année, après que les Archives nationales ont saisi le département.

L'ancien archiviste David Ferriero a précédemment déclaré que Trump avait rendu 15 boîtes au gouvernement en janvier 2022. Les archives ont découvert plus tard que certains des éléments étaient "marqués comme des informations classifiées de sécurité nationale."

Quelques mois avant la perquisition, des agents du FBI ont visité la propriété de Trump pour enquêter sur des boîtes dans une salle de stockage verrouillée, selon une personne familière avec la visite.

Les agents et Corcoran ont passé une journée à examiner les documents, a dit la source. Une deuxième source qui avait été informée de l'affaire a déclaré à Reuters que le ministère de la Justice avait également en sa possession des images de surveillance de Mar-a-Lago.

Le ministère de la Justice de Garland a fait face à de vives critiques et à des menaces en ligne depuis la perquisition de lundi. Les partisans de Trump et certains de ses collègues républicains à Washington accusent les démocrates d'armer la bureaucratie fédérale pour cibler Trump.

Jeudi, à Cincinnati, dans l'Ohio, un homme armé soupçonné d'avoir tenté de pénétrer dans le bâtiment du FBI est décédé à la suite d'un échange de coups de feu avec les forces de l'ordre, a déclaré un responsable de la patrouille routière de l'Ohio.

Garland a condamné les menaces et les attaques contre le FBI et le ministère de la Justice. "Je ne resterai pas silencieux lorsque leur intégrité est injustement attaquée", a-t-il déclaré.

Certains démocrates ont critiqué Garland pour avoir été trop prudent en enquêtant sur Trump au sujet de ses tentatives de renverser sa défaite électorale de 2020 face à Biden.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Toute l'actualité sur DIGITAL WORLD ACQUISITION CORP.
27/09TRUMP : le SPAC s'offre une boite postale pour 50 dollars par mois
ZB
27/09Exode chez Peloton, Biogen paye, Nautilus souffre, ..
ZB
24/09Certains investisseurs se retirent de la fusion de la SPAC avec l'entreprise médiatique..
ZR
20/09Analyse - Derrière l'accord médiatique de Trump, un vote où seul le oui fera l'affaire
ZR
19/09USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)
RE
17/09La SPAC de Trump ne parvient pas à payer la société de gestion des procurations malgré ..
ZR
09/09Wall St prête à étendre ses gains grâce à l'impulsion des valeurs technologiques
ZR
09/09Social Buzz : Les actions de Wallstreetbets sont en grande partie en hausse ..
MT
09/09USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)
RE
09/09Digital World Acquisition reçoit un financement de la part d'un sponsor et reporte enco..
MT
Plus d'actualités
Données financières
CA 2021 - - -
Résultat net 2021 -1,38 M - -1,39 M
Tréso. nette 2021 0,33 M - 0,33 M
PER 2021 -616x
Rendement 2021 -
Capitalisation 672 M 672 M 674 M
VE / CA 2020
VE / CA 2021 -
Nbr Employés -
Flottant 77,6%
Graphique DIGITAL WORLD ACQUISITION CORP.
Durée : Période :
Digital World Acquisition Corp. : Graphique analyse technique Digital World Acquisition Corp. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique DIGITAL WORLD ACQUISITION CORP.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Patrick Francis Orlando Chairman & Chief Executive Officer
Luis Orleans-Braganza Chief Financial Officer
Lee Jacobson Independent Director
Justin L. Shaner Independent Director
Eric Swider Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
DIGITAL WORLD ACQUISITION CORP.-64.90%672
INVESTOR AB (PUBL)-27.24%47 006
CK HUTCHISON HOLDINGS LIMITED-13.92%21 151
GROUPE BRUXELLES LAMBERT SA-26.18%10 280
HAL TRUST-21.53%9 761
AB INDUSTRIVÄRDEN (PUBL)-21.50%8 861