Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

DNB BANK ASA

(DNB)
  Rapport
Temps réel Oslo Bors  -  16:26:51 30/01/2023
185.95 NOK   -0.75%
27/01Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin du mois
AW
26/01DNB mettra en œuvre les règles comptables IFRS 17 à partir du 1er trimestre
MT
26/01La banque norvégienne DNB est priée de remplacer son capital "inéligible".
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Vers un statu quo de l'Opep+, la Russie au premier plan

04/12/2022 | 12:42

Ajoute début de la réunion

VIENNE (awp/afp) - Les producteurs de pétrole de l'Opep+ ont débuté leur réunion dimanche avec en vue un probable statu quo, sur fond d'incertitude à la veille de l'entrée en vigueur de nouvelles sanctions contre Moscou, pilier avec Ryad de l'alliance.

Les représentants des treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), conduits par Ryad, et leurs dix alliés emmenés par Moscou, se sont retrouvés par visioconférence peu après 11H00 GMT pour des discussions techniques, avant la réunion ministérielle une heure plus tard.

Le climat est particulièrement troublé: la Russie est vent debout contre le plafonnement du prix de son pétrole que l'Union européenne, le G7 et l'Australie ont prévu de mettre en place lundi "ou très peu de temps après".

C'est aussi ce jour-là que débute l'embargo de l'UE sur le brut russe acheminé par voie maritime, qui va supprimer les deux tiers de ses achats à Moscou.

Objectif de ces mesures: priver Moscou des moyens de financer sa guerre en Ukraine.

Maintien du cap attendu

Pour l'Opep+, la question est de savoir quel sera l'impact sur l'offre d'or noir russe.

Les analystes de DNB évoquent "une grande incertitude".

Le cours du baril de brut de l'Oural évolue actuellement autour de 65 dollars, soit à peine plus que le plafond de 60 dollars, impliquant un effet limité à court terme.

Mais le Kremlin a prévenu qu'il ne livrerait plus de pétrole aux pays qui adopteraient ce mécanisme.

De quoi placer certaines nations "dans une position très inconfortable: choisir entre perdre l'accès au brut russe bon marché ou s'exposer aux sanctions du G7", explique Craig Erlam, analyste chez Oanda.

Devant ces inconnues, l'alliance pourrait décider de "rester à l'écart des projecteurs et surveiller si les cours montent en flèche" après ce nouveau train de sanctions, souligne DNB, anticipant une réunion "discrète".

Le choix d'une rencontre virtuelle, et non au siège du cartel à Vienne, renforce le scénario du maintien du cap actuel, avec une baisse de 2 millions de barils par jour comme en novembre, selon les analystes. Une piste confirmée à l'AFP par une source iranienne.

Prix en berne

Craig Erlam n'exclut cependant pas "une coupe plus drastique" pour soutenir les cours, affectés par la morosité économique mondiale.

S'ils se sont légèrement redressés ces derniers jours, aidés par les timides mesures d'assouplissement de la politique sanitaire chinoise du zéro Covid, les deux références mondiales du brut restent non loin de leur plus bas niveau de l'année, loin de leurs sommets de mars.

Depuis la dernière réunion de l'alliance début octobre, le Brent de la mer du Nord et son équivalent américain, le WTI, ont perdu plus de 6%.

Même s'il ne sabre pas ses quotas ce dimanche, le cartel pourrait dans les mois à venir "adopter une position plus agressive", dans un avertissement à l'Occident qui hérisse le cartel en réglementant les prix, pronostique Edoardo Campanella, analyste d'UniCredit.

De quoi "aggraver la crise énergétique mondiale", avertit-il. Et susciter l'ire de Washington, dont les efforts diplomatiques auprès de Ryad pour faire baisser les prix ont échoué.

emb/anb/as


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BRENT OIL -3.09%84.36 Cours en différé.0.12%
DNB BANK ASA -0.75%185.95 Cours en temps réel.-3.65%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX -2.23%426.9428 Cours en temps réel.-0.72%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX -2.54%304.3106 Cours en temps réel.0.19%
UNICREDIT S.P.A. 0.24%15.926 Cours en différé.19.71%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 1.76%69.9439 Cours en différé.-1.91%
WTI -3.00%77.886 Cours en différé.-1.29%
Toute l'actualité sur DNB BANK ASA
27/01Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin du mois
AW
26/01DNB mettra en œuvre les règles comptables IFRS 17 à partir du 1er trimestre
MT
26/01La banque norvégienne DNB est priée de remplacer son capital "inéligible".
ZR
25/01Otovo obtient des fonds frais via un financement par emprunt et une vente d'actions
MT
23/01DNB Bank déclarera une charge fiscale plus faible pour le T4 2022 en raison de son retr..
MT
18/01Ça baisse plus !
ZB
18/01Avis d'analystes du jour : L'Oréal, Capgemini, Technip Energies..
ZB
10/01Transcript : DNB Bank ASA - Shareholder/Analyst Call
CI
10/01La société norvégienne Arendals Fossekompani nomme un dirigeant de DNB au poste de PDG
MT
09/01La DNB Bank fait face à des effets négatifs de 1,5 milliard de NOK provenant de swaps d..
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur DNB BANK ASA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 64 483 M 6 482 M 5 964 M
Résultat net 2022 29 818 M 2 997 M 2 758 M
Dette nette 2022 - - -
PER 2022 9,72x
Rendement 2022 5,89%
Capitalisation 288 Mrd 28 981 M 26 665 M
Capi. / CA 2022 4,47x
Capi. / CA 2023 3,93x
Nbr Employés 10 241
Flottant 56,9%
Graphique DNB BANK ASA
Durée : Période :
DNB Bank ASA : Graphique analyse technique DNB Bank ASA | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique DNB BANK ASA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Dernier Cours de Clôture 185,95 NOK
Objectif de cours Moyen 207,50 NOK
Ecart / Objectif Moyen 11,6%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Kjerstin Elisabeth Braathen Group Chief Executive Officer
Ida Lerner Chief Financial Officer
Olaug Johanne Svarva Chairman
Maria Ervik Lovold Group Executive VP-Technology & Services
Mirella E. Grant Group Executive Vice President-Compliance
Secteur et Concurrence