S1 2023 : le début de la résurrection tant attendue
PUBLICATION RES./CA

Drone Volt a publié hier l'ensemble de ses résultats du S1 2023 confirmant la bonne exécution de l'important contrat de distribution de 20m€ signé avec un acteur européen. La demande pour sa nouvelle offre ” drone as a service ” est soutenue, laissant entrevoir une nouvelle amélioration des marges du groupe au second semestre.


ACTUALITÉ

• Alors que le chiffre d'affaires a été légèrement inférieur aux attentes, à 15,9m€ (un montant d'ores et déjà supérieur à celui réalisé sur l'ensemble de 2022, soit 13,7m€), la marge brute a progressé à 1,8m€, affichant de fait une croissance de 27% par rapport à 2022.
• A -3,4m€ (contre -2,5m€ en 2022), l'EBIT a bénéficié de la baisse des provisions par rapport à l'an dernier (exercice marqué par les difficultés d'Aquiline Drone).
• Grâce à deux augmentations de capital conventionnelles réussies, le groupe est désormais en bonne santé financière, fort d'une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 7,7m€ (contre 1,3m€ fin 2022). A 24m€ (contre 15,8m€ fin 2022), les fonds propres ont augmenté en conséquence.
• Prévisions confirmées.


ANALYSE

Se rapprocher de l'équilibre et se remettre des pertes financières
L'EBIT n'a progressé que de 900k€, étant lié au contrat de distribution de 20m€ aux faibles marges. Le groupe a également fait face à une hausse de 27% de ses frais de personnel en raison de l'intégration de nouveaux salariés faisant suite à l'acquisition de Lorenz et de DV Expert.

La meilleure santé financière constitue un atout, le groupe pouvant racheter à bas prix les actifs de concurrents situation plus difficile, voire en faillite, comme ce fut le cas pour Lorenz. En partie grâce à ses ingénieurs, le groupe dévoilera d'ici quelques semaines un tout nouveau drone destiné aux opérations militaires et de police et proposé aux Etats ayant interdit l'achat de drones chinois (selon Drone Industry Insights, DJI représente actuellement environ 70% du marché mondial des drones). Il s'agit clairement d'une bonne nouvelle pour le titre, donnant accès à un nouveau marché à Drone Volt alors que ce dernier n'est pas en mesure de rivaliser avec les acteurs chinois tels que DJI dans des circonstances normales.

Prévisions pour le S2
Maintenant que deux augmentations de capital ont restauré la santé financière du groupe, la priorité sera donnée à la finalisation de l'exécution des 8m€ restants de l'important contrat de distribution ainsi qu'à l'accélération des ventes de services à plus forte valeur ajoutée. Drone Volt a d'ores et déjà annoncé avoir remporté deux contrats importants, d'une valeur de plusieurs centaines de milliers d'euros, ces trois derniers mois pour son offre “drone as a service”. Cette nouvelle division Drone Volt Expert répond à trois grands marchés dont les besoins devraient fortement croître à l'horizon des prochaines années : l'agriculture, la topographie et l'inspection. La nouvelle famille de drones pourrait être un nouveau facteur de croissance au second semestre.
Le groupe a de nouveau confirmé son objectif de doublement de son chiffre d'affaires en 2023 grâce au succès commercial de son nouveau service Drone Volt Expert. Ce service à plus forte valeur ajoutée devrait par ailleurs lui permettre d'améliorer sa marge d'EBIT au S2.


IMPACT

Notre valorisation par DCF, et par conséquent notre objectif de cours, devrait être pénalisée par une augmentation des investissements de 4m€ (contre 3,35m€ prévus précédemment) dans le cadre des efforts déployés pour développer la nouvelle famille de drones. Nous avons également révisé en hausse nos prévisions pour les années au-delà de 2023 pour intégrer un changement de paradigme avec la volonté d'investir durablement dans des nouveaux drones et des nouvelles technologies.