Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Ecoslops SA
  6. Actualités
  7. Synthèse
    ALESA   FR0011490648

ECOSLOPS SA

(ALESA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Résultats annuels 2020 : Renforcement notable du business model suite au lancement de la Scarabox® ; Un exercice 2020 marqué par la crise sanitaire Covid-19.

08/04/2021 | 19:40
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

RÉSULTATS ANNUELS 2020 ECOSLOPS

RENFORCEMENT NOTABLE DU BUSINESS MODEL SUITE AU LANCEMENT DE LA SCARABOX® ;

UN EXERCICE 2020 MARQUE PAR LA CRISE SANITAIRE COVID-19.

Paris, le 8 avril 2021, 19h35 - Ecoslops, la cleantech qui fait entrer le pétrole dans l'économie circulaire, annonce les résultats de l'exercice clos au 31 décembre 2020, arrêtés par le Conseil d'Administration lors de sa séance du 8 avril 2021.

  • Accélération commerciale significative sur le projet Scarabox® (ex Mini P2R) : Signature de 3 lettres d'intention en 2020, dont une convertie en contrat de vente en 2021 ;
  • Bilan solide permettant la poursuite des investissements et des projets en développement ;
  • Chiffre d'affaires de 5,75M€ et EBITDA de (3,0)M€, principalement impactés par les effets de la crise sanitaire et ses répercussions sur l'activité au Portugal.

Principaux faits marquants de l'exercice 2020

Le groupe, dans son ensemble, a été fortement impacté par la crise sanitaire Covid-19, ainsi que par ses répercussions sur le cours des produits pétroliers.

Après deux premiers mois de très bonne activité début 2020, dans la prolongation de l'année 2019, la crise sanitaire a rapidement eu les conséquences suivantes sur le reste de l'année :

  • En plus des arrêts habituels planifiés pour la maintenance, l'unité de Sines au Portugal a dû subir un arrêt forcé durant 37 jours du fait de l'arrêt puis du très fort ralentissement de l'activité des clients dans un pays très fortement touché, notamment au second semestre.
    Ainsi, l'unité P2R a produit sur l'exercice 2020 21.639 tonnes et en a vendu 18.737 (contre 25.796 et 23.048 tonnes en 2019) soit des baisses respectives de 16% et de 19%. En dehors de ces impacts, les rendements et la qualité des produits ont été conformes aux attentes et confortent l'excellence technique de l'installation, qui a traité près de 120.000T de résidus depuis son lancement ;
  • Concernant le chantier de l'unité de Marseille, outre la fermeture totale du chantier du 17 mars au 11 mai 2020, la crise sanitaire a eu pour effet de désorganiser de nombreux fournisseurs et sous-traitants et de limiter le nombre d'intervenants sur le site. La mise en service est maintenue au 2ème trimestre 2021.

Un autre effet de la crise sanitaire a été la forte baisse des cours des produits pétroliers à compter de début mars 2020 et jusqu'à fin 2020. Le cours moyen du Brent sur l'exercice 2020 a été de

1/7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

37,9€/bbl, soit 34% de moins que le cours moyen de 2019 qui était de 57,3€/bbl.

Pour ces raisons, le groupe a enregistré en 2020 une baisse significative de son chiffre d'affaires de -35%, qui est passé de 8,83 M€ en 2019 à 5,75 M€ en 2020. Cette baisse se décompose en -44% sur l'activité Produits raffinés (-20% d'effet volume et -24% d'effet prix) et -7% sur l'activité Services portuaires.

Dans le même temps, le groupe a décidé de conserver voire même d'accroitre ses ressources sur les projets en cours (Marseille, Scarabox®, avant-projets) afin de ne pas obérer l'avenir. La baisse de chiffre d'affaires, et la marge brute correspondante, se traduit donc par une perte équivalente au niveau de l'EBITDA.

L'EBITDA du groupe est ainsi passé de +0,4M€ en 2019 à (3)M€ en 2020. Cette baisse s'analyse de la façon suivante :

M€

EBITDA 2019

0,4

Éléments non récurrents 2019 *

(1,3)

Économies réalisées au niveau du siège

0,2

Impact de la baisse d'activité au Portugal

(2,3)

EBITDA 2020

(3,0)

  • : Les éléments non récurrents de l'exercice 2019 étaient constitués de 0,6M€ de production immobilisée liée à l'unité de Marseille (contrat d'assistance à maîtrise d'ouvrage), de 0,6M€ de subvention d'investissement sur exercices antérieurs (subvention IAPMEI) et de 0,1 M€ de subvention FASEP (Projet Égypte).

Le groupe est arrivé à limiter l'impact de cette baisse d'activité sur son cash-flow. Malgré un EBITDA de (3)M€, il a en effet su contenir à (1,4)M€ son cashflow opérationnel.

A contrario et en préparation de l'avenir, l'année 2020 a aussi été marquée par des avancées majeures quant au développement de la stratégie du groupe et de ses leviers de croissance :

  • Le renouvellement du permis d'exploiter pour l'unité de Sines (obtenu le 25 février 2021). Ce renouvellement s'est accompagné de l'octroi d'un permis de stockage « Seveso Haut » permettant à Ecoslops Portugal d'accroître sa capacité de 5.000 m3 à 20.000 m3. Cela permettra à la société d'adopter à l'avenir une approche beaucoup plus opportuniste et flexible en matière d'approvisionnement ;
  • L'accélération significative du développement technique et commercial de la Scarabox® (nouvelle dénomination commerciale du Mini-P2R) dans sa version définitive. Le groupe a signé 3 lettres d'intention en 2020 (plus une en février 2021), dont une a déjà été convertie en contrat de vente en mars 2021 pour un client au Cameroun. Avec de nombreux autres prospects, la Scarabox®

2/7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

constitue un nouvel axe de croissance stratégique qui est de nature à réaliser rapidement autant de chiffre d'affaires que les usines en propre au Portugal et en France ;

  • La poursuite des investissements à Marseille avec 9M€ décaissés sur la période et financés par les tirages bancaires effectués en 2020 : 5M€ auprès de la Banque Européenne d'Investissement et 6,5M€ auprès du pool bancaire BNP Paribas/HSBC/Banque Populaire Méditerranée ;
  • La poursuite des études sur les trois projets P2R en cours : Anvers, Égypte et Singapour.

Renforcement du business model d'Ecoslops

Avec le lancement de la Scarabox®, le développement du groupe repose aujourd'hui sur 2 activités et non plus une seule. Le P2R et la Scarabox® ont en commun de proposer des solutions techniques et économiques aux problèmes posés par la pollution de l'air, de l'eau ou de la terre par des résidus d'hydrocarbures divers. Elles sont issues du savoir-faire unique du groupe en matière de distillation sous-vide et de régénération des résidus en véritables produits pétroliers, substituts à l'importation ou la fabrication de tels produits à partir de pétrole brut. De par leur caractère 100% circulaire, ces solutions sont toutes deux synonymes d'économies de C02 quand on les compare à l'existant.

  • L'activité P2R (pour laquelle Ecoslops conçoit, construit, finance et exploite l'outil industriel) s'adresse à des marchés matures, typiquement dans les pays développés à barrière règlementaire
    élevée, bénéficiant de gisements de résidus importants (30.000T/an ou plus).
  • L'activité Scarabox® (pour laquelle Ecoslops fabrique et vend un équipement au client final ainsi qu'une licence d'exploitation et d'assistance technique sur 5 à 10 ans) est particulièrement adaptée pour les pays en voie de développement ou très éloignés des centres de traitement industriels (ex : îles), avec des gisements de résidus en plus faible quantité (de l'ordre de 7000T/ an) ou éparses et comprenant les huiles de vidange usagées.

Ces deux activités sont complémentaires (savoir-faire, équipes, références, ...) mais largement indépendantes en matière de développement. Les revenus de l'activité P2R sont liés aux cours des produits pétroliers, tandis que ceux de l'activité Scarabox® sont fonction du nombre d'unités vendues et en service (largement ou totalement indépendantes des cours des produits pétroliers).

3/7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Compte de résultat consolidé 2020 (en k€)

(Comptes audités et rapports en cours d'émission)

En €'000

31/12/2020

31/12/2019

Var. €k

Var. %

C.A. - Produits raffinés

3 768

6 689

(2 921)

(44)%

C.A. - Serv. Portuaires & autres

1 985

2 142

(157)

(7)%

Total Chiffre d'affaires

5 753

8 831

(3 078)

(35)%

Autres produits d'exploitation

1 335

1 665

(330)

(20)%

Produits d'exploitation

7 088

10 496

(3 408)

(32)%

Marchandises & MP

(3 046)

(3 331)

285

(9)%

Charges externes

(3 206)

(3 313)

107

(3%)

Impôts et taxes

(69)

(88)

19

(22)%

Charges de personnel

(3 492)

(3 249)

(243)

7%

Autres charges

(247)

(69)

(178)

258%

EBITDA

(2 972)

446

(3 418)

(766)%

Dot./Rep. aux Amt & Prov.

(1 578)

(1 357)

(221)

16%

Résultat Financier

(657)

(546)

(111)

20%

Résultat Exceptionnel

0

0

0

Impôt sur les bénéfices

66

(234)

300

(128)%

Résultat Net

(5 141)

(1 691)

(3 450)

204%

Résultat Net Part du Groupe

(5 067)

(1 650)

(3 417)

207%

La baisse des produits d'exploitation de (3,4)M€ se décompose en (3,1)M€ de baisse de chiffre d'affaires, (1,3)M€ liés aux éléments non récurrents 2019 (cf. supra) et +0,9M€ de production stockée (construction de la Scarabox®).

Les achats de marchandises et matières premières sont constitués des achats de slops pour 2,3M€ et des approvisionnements pour la fabrication de la Scarabox® pour 0,7M€.

La progression des charges de personnel de 7% est essentiellement liée à l'impact «année pleine» des recrutements effectués en 2019.

Les charges financières ont augmenté de 0,1M€, en lien direct avec les tirages d'emprunts bancaires réalisés sur l'exercice.

L'impôt sur les sociétés représente un produit de 0,1M€ et se décompose en un produit d'impôt de 0,5M€ relatif au crédit d'impôt recherche et crédit d'impôt pour dépenses de prospection commerciale, une charge d'impôt courant de (0,1)M€ pour Ecoslops Portugal et enfin une charge d'«impairment» sur les impôts différés actifs d'Ecoslops Portugal de (0,3)M€ afin de prendre en compte l'impact de la crise sanitaire sur l'utilisation future des déficits fiscaux reportables.

4/7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Bilan consolidé au 31 décembre 2020 (Comptes audités et rapports en cours d'émission)

En €'000

31/12/2020

31/12/2019

Var. €k

Var. %

Immobilisations Incorporelles

1 209

534

675

126%

Immobilisations Corporelles

32 811

26 024

6 787

26%

Immobilisations Financières

175

175

0

0%

Impôts différés actif

1 023

1 353

(330)

(24)%

Actif Immobilisé

35 218

28 086

7 132

25%

Stock & En cours

1 391

1172

219

19%

Clients

486

1 490

(1 004)

(67)%

Autres Créances

1 785

1 826

(41)

(2)%

Disponibilités

7 955

5 979

1 976

33%

CCA & Charges à répartir

1 071

1 234

(163)

(13)%

Actif Circulant

12 688

11 701

987

8%

Total ACTIF

47 906

39 787

8 119

20%

En €'000

31/12/2020

31/12/2019

Var. €k

Var. %

Capital & Réserves

18 676

20 327

(1 651)

(8%)

Subventions

1 654

1 751

(97)

(6)%

Quote-part des minoritaires

1 134

1 208

(74)

-

Résultat Net Part du Groupe

(5 067)

(1 650)

(3 417)

207%

Capitaux Propres

16 397

21 636

(5 239)

(24)%

Prov. pour Risques & Charges

250

129

121

94%

Dettes Fin. + Avce conditionnée

26 552

13 186

13 366

101%

Fournisseurs

3 071

3 252

(181)

(6)%

Dettes fiscales et sociales

1 155

879

276

31%

Autres dettes

481

705

(224)

(32)%

Dettes d'exploitation

4 707

4 836

(129)

(3)%

Total PASSIF

47 906

39 787

8 119

20%

5/7

Pour lire la suite de ce noodl, vous pouvez consulter la version originale ici.

Disclaimer

Ecoslops SA published this content on 08 April 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 08 April 2021 17:39:03 UTC.


© Publicnow 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ECOSLOPS SA
2021ECOSLOPS : renforce son engagement en faveur de l'égalité hommes-femmes en signant les Wom..
PU
2021Ecoslops annonce le succes de sa levee de fonds pour un montant brut global de 6,4 mill..
PU
2021Ecoslops annonce une levée de fonds de l'ordre de 6 millions d'euros
PU
2021Ecoslops et Mercuria Energy lancent une étude de faisabilité sur le recyclage des infra..
MT
2021BOURSE DE PARIS : Tout le monde se lève pour Danone ?
2021ECOSLOPS : noue un partenariat avec Mercuria Energy
AO
2021EN DIRECT DES MARCHES : EDF, Danone, Technip Energies, Apple, BHP, Samsung, Ericsson...
2021ECOSLOPS : annonce un partenariat stratégique avec Mercuria Energy Group
PU
2021ECOSLOPS : Rapport semestriel au 30 juin 2021
PU
2021EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi, Alstom, Atos, Neoen, OVH, Lufthansa, China Evergrande, SS..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ECOSLOPS SA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 12,5 M 14,1 M -
Résultat net 2021 - - -
Dette nette 2021 10,6 M 11,9 M -
PER 2021 -13,7x
Rendement 2021 -
Capitalisation 44,6 M 50,3 M -
VE / CA 2021 4,42x
VE / CA 2022 2,22x
Nbr Employés 53
Flottant 76,2%
Graphique ECOSLOPS SA
Durée : Période :
Ecoslops SA : Graphique analyse technique Ecoslops SA | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ECOSLOPS SA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 1
Dernier Cours de Cloture 8,64 €
Objectif de cours Moyen 19,00 €
Ecart / Objectif Moyen 120%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Vincent Favier Chairman & Chief Executive Officer
Vincent Feÿs Director-Finance & Administrative
Sophie Dufosse Technical Director
Jean-Claude Company Independent Director
Pascal Foulon Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ECOSLOPS SA0.00%50
WASTE CONNECTIONS, INC.-10.56%31 753
SUEZ0.13%14 307
GFL ENVIRONMENTAL INC.-15.26%10 786
STERICYCLE, INC.-5.10%5 199
CLEANAWAY WASTE MANAGEMENT LIMITED-7.99%4 240