Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Eiffage S.A.
  6. Actualités
  7. Synthèse
    FGR   FR0000130452

EIFFAGE S.A.

(FGR)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

L'actionnariat salarié a le vent en poupe

27/04/2019 | 08:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

CORRECTION Bien lire au 3e paragraphe que Danone a acté un programme de don d'action, et non qu'il y procédait pour la 2e année consécutive comme indiqué précédemment par erreur.

PARIS (awp/afp) - L'actionnariat salarié, encouragé par les pouvoirs publics, séduit de plus en plus d'entreprises pour fidéliser leurs employés, les impliquer davantage et leur offrir une autre forme de rémunération.

"L'association accrue des salariés dans la gouvernance des entreprises est la garantie de mieux participer au partage des richesses. Je crois à la politique d'intéressement et de la participation", a rappelé le président de la République Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse jeudi.

Un message semble-t-il entendu parmi les grandes entreprises. Le géant des spiritueux Pernod-Ricard a justement annoncé vendredi qu'il lancerait lundi son premier plan d'actionnariat salarié. Et Danone a acté jeudi lors de son assemblée générale le don d'une action à chacun de ses 100.000 employés.

La pratique séduit aussi les plus petites entreprises.

Quand un des associés de Softluent a cédé ses 20% de cette société d'informatique, Daniel Cohen-Zardi, son président, a réservé cette part aux 60 salariés. "On est dans un milieu concurrentiel, c'est intéressant pour les inciter à rester", a-t-il expliqué à l'AFP.

Lors de la première opération en septembre 2018, neuf salariés sur dix ont décidé d'acquérir un peu des premiers 10% proposés. En mai, une nouvelle opportunité sera lancée. "C'est un moyen de dire, +l'entreprise nous appartient à tous+", juge M. Cohen-Zardi.

Record en 2018

En France, "championne d'Europe" de l'actionnariat des salariés, ceux-ci détenaient en 2018 environ 4% du capital de leur entreprise, contre 1,68% pour la moyenne européenne, selon la Fédération européenne de l'actionnaire salarié.

Et 2018 a accentué cette tendance. Pour les entreprises cotées, le montant du capital proposé aux salariés a battu un record, selon des estimations de la société de conseil et de distribution d'offres d'épargne salariale Eres.

"Le record tient plus au montant total des opérations réalisées qu'au nombre d'entreprises qui ont lancé des plans", précise à l'AFP Mirela Stoeva, responsable marketing et communication chez Eres.

Les entreprises recourent à deux mécanismes principaux: le fonds commun de placement d'entreprise (FCPE) par l'intermédiaire duquel les salariés peuvent acquérir des actions, souvent avec des abondements de leur employeur ou des décotes sur le prix; ou l'octroi d'actions gratuites, comme chez Danone, jusqu'ici détenu à 1,30% par ses salariés.

Le bâtiment est le secteur le plus avancé: les salariés détiennent par exemple 17,6% d'Eiffage.

"Chaque année comme depuis 30 ans, Eiffage propose à ses salariés de souscrire à une augmentation du capital qui leur est réservée. Plus de 70% ont participé, les nouveaux comme les anciens car le meilleur atout du dispositif est le bouche-à-oreille", se satisfait Christian Cassayre, directeur financier du groupe, interrogé par l'AFP.

Le dispositif a été reconduit lors de l'assemblée générale, mercredi. "Il a été voté à 69% (...) Tous les ans, c'est la résolution la moins bien votée, car certains actionnaires sont moins dans une vision de long terme", relève M. Cassayre.

Objectif: 10% du capital aux salariés

L'objectif fixé par le gouvernement de 10% du capital des entreprises aux mains des salariés est encore loin.

"Pour les salariés ces dispositifs sont un peu nébuleux et complexes. Les actions sont aussi bloquées quelques années", observe auprès de l'AFP Nathalie Hellio, avocate fiscaliste de la société de conseil Helma.

Les étapes administratives peuvent aussi effrayer. "On a mis plusieurs mois avant de finaliser l'opération", reconnaît Daniel Cohen-Zardi.

"L'instabilité législative" est aussi un frein, indique à l'AFP Stéphanie Le Men Tenailleau, avocate au cabinet Galahad. "En 2012, des mesures ont baissé l'attractivité de l'actionnariat salarié. La loi Macron en 2015 puis la loi Pacte en ce moment vont, en revanche, dans le bon sens."

Le "forfait social", prélèvement acquitté par les employeurs sur l'intéressement et la participation, a baissé, tandis que le plafond de la décote sur les actions proposées aux salariés remontait.

Ces aides permettent que, même si le cours des actions recule, le salarié reste gagnant. Mais de l'avis de Jean-Philippe Debas, président d'Equalis, une société qui accompagne les entreprises ouvrant leur capital aux salariés, "quand une boîte propose ce type d'offre, c'est un signe de bonne santé".

fs/vac/soe/mcj


© AWP 2019
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DANONE 0.54%59.37 Cours en temps réel.10.44%
EIFFAGE S.A. 1.05%90.2 Cours en temps réel.14.12%
PERNOD RICARD -0.70%178.5 Cours en temps réel.13.84%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur EIFFAGE S.A.
11/06EIFFAGE  : l'activité Immobilier s'associe à Montana Gestion
CF
11/06EIFFAGE et VINCI s'accordent pour la réalisation des façades du futur siège d..
AO
11/06EIFFAGE S A  : Immobilier s'associe à Montana Gestion pour renforcer son offre d..
PU
11/06BOURSE DE PARIS : Tout ça pour ça
11/06EN DIRECT DES MARCHES  : Amundi, EssilorLuxottica, Vivendi, Scor, Neoen, Microso..
10/06EIFFAGE S A  : Goyer signe un protocole d'accord avec Bateg pour la réalisation ..
PU
10/06VINCI  : Bateg signe un protocole d'accord avec Goyer
CF
10/06EIFFAGE  : Goyer signe un protocole d'accord avec Bateg
CF
10/06EIFFAGE S A  : Goyer signe un protocole d'accord avec Bateg pour la réalisation ..
PU
10/06ORANGE  : choisit Eiffage pour des travaux FTTH en Vendée
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur EIFFAGE S.A.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 17 739 M 21 478 M -
Résultat net 2021 655 M 793 M -
Dette nette 2021 9 934 M 12 028 M -
PER 2021 13,4x
Rendement 2021 2,99%
Capitalisation 8 949 M 10 824 M -
VE / CA 2021 1,06x
VE / CA 2022 0,99x
Nbr Employés 72 700
Flottant 85,7%
Graphique EIFFAGE S.A.
Durée : Période :
Eiffage S.A. : Graphique analyse technique Eiffage S.A. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique EIFFAGE S.A.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 17
Objectif de cours Moyen 104,90 €
Dernier Cours de Cloture 90,20 €
Ecart / Objectif Haut 39,7%
Ecart / Objectif Moyen 16,3%
Ecart / Objectif Bas -2,44%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Benoit de Ruffray Chairman & Chief Executive Officer
Christian Cassayre Finance Director
Thérèse Cornil Independent Director
Jean Guénard Independent Director
Marie Lemarié Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
EIFFAGE S.A.14.12%10 824
VINCI16.78%65 778
CHINA STATE CONSTRUCTION ENGINEERING CORPORATION LIMITED-1.01%32 268
LARSEN & TOUBRO LIMITED16.71%28 823
FERROVIAL, S.A.11.77%22 533
CHINA RAILWAY GROUP LIMITED0.95%19 127