Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Electricité de France    EDF   FR0010242511

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 15/04 17:35:19
12.12 EUR   -0.41%
15/04BOURSE DE PARIS : Paris poursuit son ascension
AW
15/04EDF  : Jefferies relève son objectif de cours
AO
15/04BOURSE DE PARIS : Des entreprises gonflées à bloc
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

EDF: L'Etat chiffre à 10 milliards d'euros le rachat des minoritaires

06/04/2021 | 22:22
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
EDF: L'ETAT CHIFFRE À 10 MILLIARDS D'EUROS LE RACHAT DES MINORITAIRES

PARIS (Reuters) - L'Etat chiffre à environ 10 milliards d'euros le rachat des parts détenues par les actionnaires minoritaires au capital d'EDF qu'il envisage dans le cadre du projet de réorganisation du groupe, ont déclaré à Reuters deux sources syndicales.

Le projet, que Paris négocie avec la Commission européenne et qui suscite une vive opposition des syndicats, prévoit la création d'une société-mère EDF SA incluant le parc nucléaire, l'ingénierie et les fonctions transversales, qui serait intégralement renationalisée alors que l'Etat détient aujourd'hui 83,7% du capital d'EDF.

"On nous dit que l'Etat va investir 10 milliards d'euros pour racheter les parts détenues par les actionnaires minoritaires afin qu'EDF SA soit à 100% publique", a déclaré à Reuters Sébastien Ménesplier, secrétaire général de la Fédération Nationale Mines Énergie de la CGT.

Selon une autre source syndicale, ce chiffre a été évoqué mardi par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire lors d'une réunion avec les syndicats, à laquelle participaient également la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili et le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy.

Bercy et EDF n'ont pas souhaité commenter ces informations et personne n'était disponible dans l'immédiat au ministère de l'écologie.

Un montant de 10 milliards d'euros pour près de 16% d'EDF serait sensiblement plus élevé que la valeur de cette participation selon le capitalisation boursière actuelle du groupe, qui représenterait quelque 6 milliards.

Dans le cadre du projet de réorganisation, nommé à l'origine Hercule, la maison-mère EDF SA détiendrait elle-même un deuxième ensemble incluant la commercialisation, les services, les énergies renouvelables, la distribution (Enedis) et les activités à l'international, dont le capital pourrait être ouvert à hauteur de 30%, ce qui réduirait le coût final du projet pour l'Etat.

EDF SA posséderait aussi 100% d'une troisième entité créée pour l'hydroélectricité, placée sous le contrôle de l'Etat dans un système de quasi-régie permettant d'éviter une mise en concurrence des barrages du groupe et mettant fin à un contentieux de longue date avec Bruxelles.

"RIEN NE NOUS RASSURE"

Paris tente depuis plusieurs mois de finaliser ses négociations avec Bruxelles en vue d'une nouvelle régulation du parc nucléaire d'EDF, qui passerait par une hausse du prix de vente de sa production et accompagnerait la refonte du groupe, pour lui permettre notamment d'investir davantage dans les énergies renouvelables.

La Commission européenne a cependant demandé des garanties strictes afin que la nouvelle régulation du nucléaire ne bénéficie pas aux autres activités d'EDF.

Selon les sources syndicales interrogées par Reuters, l'Etat souhaite obtenir le soutien des syndicats pour défendre son projet auprès de la Commission.

"Ils nous disent 'sans vous on n'ira pas'. C'est une manière de dire 'appuyez notre projet, sinon ce sera votre faute si EDF est en difficulté'", selon la deuxième source syndicale.

L'Etat envisage toujours de conclure ses discussions avec Bruxelles "dans les semaines qui viennent", a de son coté déclaré Sébastien Ménesplier alors que des sources gouvernementales évoquaient déjà cette échéance début mars.

"Rien ne nous rassure, au contraire. Nous sommes à 48 heures d'une journée de grève et nous avons tous les bons ingrédients pour réussir cette mobilisation", a-t-il ajouté alors que les syndicats prévoient jeudi une nouvelle grève contre le projet de réorganisation.

(Benjamin Mallet, édité par Claude Chendjou et Jean-Michel Bélot)

par Benjamin Mallet


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
15/04BOURSE DE PARIS : Paris poursuit son ascension
AW
15/04EDF  : Jefferies relève son objectif de cours
AO
15/04BOURSE DE PARIS : Des entreprises gonflées à bloc
15/04AVIS D'ANALYSTES DU JOUR  : EDF, LVMH, Accor, Eurofins, Virbac, Shop Apotheke, J..
13/04BOURSE DE PARIS : Paris se hisse sans grande conviction à un nouveau plus haut
AW
13/04CNIM  : contrat avec Framatome pour Hinkley Point
CF
13/04BOURSE DE PARIS : Paris avance légèrement à la mi-journée
AW
13/04BOURSE DE PARIS : Paris toujours attentiste avant l'inflation américaine
AW
13/04EN DIRECT DES MARCHES  : Air France, Casino, EDF, Alstom, Valneva, Credit Suisse..
12/04BOURSE DE PARIS : Paris commence la semaine hésitante
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 72 307 M 86 570 M -
Résultat net 2021 2 710 M 3 244 M -
Dette nette 2021 54 955 M 65 795 M -
PER 2021 16,5x
Rendement 2021 2,65%
Capitalisation 37 561 M 44 940 M -
VE / CA 2021 1,28x
VE / CA 2022 1,27x
Nbr Employés 161 203
Flottant 14,9%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITé DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 19
Objectif de cours Moyen 13,90 €
Dernier Cours de Cloture 12,12 €
Ecart / Objectif Haut 52,6%
Ecart / Objectif Moyen 14,7%
Ecart / Objectif Bas -33,2%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Jean-Bernard Lévy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Christophe Salomon Group Chief Information Officer
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ELECTRICITé DE FRANCE-5.62%45 158
NATIONAL GRID PLC2.67%43 482
SEMPRA ENERGY5.99%40 999
ENGIE-2.12%35 459
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP INCORPORATED7.75%31 730
E.ON SE7.99%30 557