Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35:04 03/02/2023
12.00 EUR   -0.08%
05/02Electricité nucléaire pour ses concurrents: EDF prend acte de la confirmation
AW
05/02EDF-Le Conseil d’État a rejeté le recours sur la hausse des volumes Arenh
RE
05/02Décision du Conseil d'État sur le recours relatif à l'annulation de l'attribution de 20 TWh d'électricité supplémentaires pour 2022 au titre de l'ARENH
GL
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

France: Nouveau surcoût pour les électro-intensifs, alerte l'Uniden

02/12/2022 | 10:32
Des lignes électriques devant la centrale nucléaire du Tricastin à Saint-Paul-Trois-Chateaux, France

PARIS (Reuters) - Le plafonnement des volumes d'électricité d'origine nucléaire à bas prix d'EDF dont peuvent bénéficier les industriels français va gonfler leur facture de quelque 3,5 milliards d'euros, selon les calculs de l'Uniden (Union des industries utilisatrices d'énergie).

Le gouvernement avait annoncé fin octobre cette limitation à 100 térawatts-heure (TWh) - contre 120 TWh cette année - des volumes d'électricité nucléaire que les concurrents d'EDF pourront lui acheter en 2023 dans le cadre de l'Arenh (accès réglementé à l'électricité nucléaire historique), sur fond de lourdes difficultés financières de l'entreprise, en voie de renationalisation complète.

Jeudi soir, la commission de régulation de l'énergie (CRE) a indiqué avoir reçu des demandes d'Arenh corrigées de quelque 148,3 TWh pour 2023, ce qui implique selon l'Uniden une baisse du taux d'attribution des volumes par rapport à 2022, de 74,8% à 67,4%, et donc la nécessité de rachats complémentaires d'électricité à des prix très élevés.

"L'industrie découvre (...) qu'elle devra s'approvisionner d'autant sur les marchés de gros, dans les conditions très défavorables que l'on connaît, soit un impact direct de +30 euros par mégawattheure, ou +3,5 milliards d'euros", fait savoir dans un communiqué l'Uniden, dont les adhérents représentent plus 70% de la consommation d'énergie de l'industrie en France.

"Cette hausse s'ajoute à celle des prix de marché par rapport à la fin 2021, qui vient renchérir le coût de l'approvisionnement en électricité hors Arenh pour 2023", ajoute l'organisation, qui représente des entreprises dans les secteurs de l'aluminium, l'acier, les matériaux de construction, le verre, l'automobile et l'agroalimentaire notamment.

"Le choc de compétitivité global se situera entre 5 et 10 milliards d'euros, soit une nouvelle envolée des factures des industriels, dont certaines pourront doubler."

L'Uniden ajoute que le mécanisme de soutien mis en place par le gouvernement face à l'envolée des prix de l'électricité, liée à la guerre en Ukraine mais aussi à la faible disponibilité des centrales nucléaires d'EDF, "ne permet d'amortir qu'entre 30 et 50% de cette hausse".

L'organisation dénonce une nouvelle fois l'absence de visibilité du système de l'Arenh, qui contraint les industriels "à prendre des positions risquées, dont les conséquences financières peuvent être lourdes", et renouvelle son appel à mettre en place pour les électro-intensifs des "contrats d'approvisionnement en électricité décarbonée compétitifs et sur le long terme".

La CRE a souligné jeudi que la demande d'Arenh pour 2023 s'établissait en baisse par rapport aux 160,05 TWh que les fournisseurs avaient demandés pour 2022, en raison de l'anticipation d'une baisse de la consommation d'électricité en 2023 et de la récente inflexion à la baisse des parts de marché des concurrents d'EDF.

(Reportage Benjamin Mallet ; édité par Blandine Hénault)


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ELECTRICITÉ DE FRANCE -0.08%12 Cours en temps réel.0.00%
S&P GSCI ALUMINUM INDEX 0.00%162.0358 Cours en temps réel.8.01%
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
05/02Electricité nucléaire pour ses concurrents: EDF pre..
AW
05/02EDF-Le Conseil d’État a rejeté le recours sur la hausse des volumes Arenh
RE
05/02Décision du Conseil d'État sur le recours relatif à l'annulation de l'attribution de 20..
GL
03/02Electricite De France : Document AMF CP. 223C0244
PU
03/02Nucléaire: A La Hague, l'avenir en suspens du traitement des déchets
RE
03/02British Gas est sous pression pour indemniser les clients "maltraités".
AN
03/02Nucléaire-A La Hague, l'avenir en suspens du traitement des déchets
RE
02/02Royaume-Uni: enquête contre British Gas pour des pratiques "inacceptables"
AW
02/02Thermo Fisher Scientific vise une alimentation en énergie 100% renouvelable d'ici 2026
MT
02/02France-L'exécutif va demander à EDF un plan détaillé de réparation des centrales
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 94 581 M 103 Mrd -
Résultat net 2022 -14 178 M -15 386 M -
Dette nette 2022 58 528 M 63 514 M -
PER 2022 -3,70x
Rendement 2022 -
Capitalisation 44 829 M 48 648 M -
VE / CA 2022 1,09x
VE / CA 2023 1,15x
Nbr Employés 163 423
Flottant 12,8%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 5
Dernier Cours de Clôture 12,00 €
Objectif de cours Moyen 12,00 €
Ecart / Objectif Moyen 0,00%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Luc Remont Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Claire Pédini Independent Director
Bruno Crémel Independent Director
Philippe Petitcolin Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE0.00%48 648
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY-8.16%97 945
SEMPRA ENERGY4.26%49 005
NATIONAL GRID PLC3.67%45 975
ENGIE-2.18%34 426
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP, INC.1.40%30 361