Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le Maire veut "se donner du temps" sur le dossier EDF, selon des sources syndicales

06/05/2021 | 12:58
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
LE MAIRE VEUT

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire veut encore "se donner du temps" pour travailler au projet de réorganisation d'EDF et aucune décision sur ce dossier ne devrait être prise au cours des prochaines semaines, a-t-on appris auprès de sources syndicales.

Ces déclarations interviennent après une nouvelle série de rencontres entre le ministre et les syndicats, qui rejettent toujours le projet en mettant en garde contre les risques de démantèlement et de début de privatisation d'EDF.

Elles traduisent un changement de ton dans la mesure où des sources gouvernementales déclaraient début mars que la France espérait conclure un accord avec la Commission européenne "dans les toutes prochaines semaines" sur une réforme de la régulation du secteur nucléaire français et sur une réorganisation d'EDF, afin notamment que ces projets soient mis en oeuvre avant la prochaine élection présidentielle.

Evoquant "un ministre moins pressé que précédemment pour obtenir l'aval du 'corps social' et avec un contenu de réforme qui ne bouge pas sur le fond", le secrétaire général de la fédération Mines et Energie de la CGT, Sébastien Ménesplier, estime dans un message aux adhérents du syndicats que Bruno Le Maire "pose (...) une détente du calendrier pour aller probablement, c'est une supposition, jusqu'à l'automne".

Selon Dominique Bousquenaud, secrétaire général de la fédération CFDT Chimie Energie, "Bruno Le Maire a dit que les discussions avec la Commission européenne étaient toujours en cours et qu'il voulait obtenir toutes les garanties possibles avant d'engager quoi que ce soit".

"Il souhaite prendre le temps, y compris pour que nous puissions nous concerter, il ne veut pas de passage en force, donc ça va prendre un peu de temps et ce n'est pas pour tout de suite. Il a dit qu'il fallait se donner du temps", a-t-il dit à Reuters.

Toujours selon la CGT et la CFDT, Bruno Le Maire se montre en outre conscient du fait que loger la distributeur d'électricité Enedis dans un nouvel ensemble dont le capital serait ouvert constitue un point de blocage avec les syndicats.

Interrogé sur ces déclarations, le ministère de l'Economie a indiqué que les discussions se poursuivaient et qu'il n'avait aucun autre commentaire.

"NOUS RESTONS SUSPENDUS À L'ABOUTISSEMENT DES DISCUSSIONS"

Le projet global de refonte d'EDF, précédemment nommé "Hercule" mais que Bruno Le Maire ne désigne plus ainsi, passerait par la création d'un ensemble regroupant le parc nucléaire et thermique, qui serait intégralement renationalisé et qui détiendrait lui-même 100% d'une entité dédiée à l'hydroélectricité, dans un système de quasi-régie permettant d'éviter une mise en concurrence des barrages du groupe.

EDF, dont l'Etat détient aujourd'hui 83,7% du capital, créerait une troisième entité regroupant les énergies renouvelables, la distribution, les services et la commercialisation, dont le capital serait ouvert à des actionnaires minoritaires - potentiellement à hauteur de 30% - et qui bénéficierait d'un financement propre.

Jeudi, le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy a indiqué à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires du groupe qu'une augmentation de capital "significative" de cet "EDF Vert" serait envisageable dès son introduction en bourse.

"Rien ne permet de penser que les discussions pourront aboutir rapidement. Rien ne permet non plus de penser qu'elles pourraient ne pas aboutir, nous restons suspendus à l'aboutissement de ces discussions", a-t-il également dit.

(Avec Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

par Benjamin Mallet


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ELECTRICITÉ DE FRANCE -1.50%11.805 Cours en temps réel.-7.06%
GOLD -0.12%1864.795 Cours en différé.-1.28%
S&P GSCI CORN INDEX 0.04%489.7833 Cours en différé.30.11%
S&P GSCI GOLD INDEX -0.08%1086.5745 Cours en différé.-0.82%
SILVER -0.63%27.665 Cours en différé.5.59%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
11:23PLANÈTE BOURSE  : La revue de presse du mardi 15 juin 2021
09:02BOURSE DE PARIS : Aller plus haut, aller plus hauuuut
08:35EN DIRECT DES MARCHES  : Airbus, Safran, Vivendi, EDF, Casino, Equinor, Toyota, ..
08:28ELECTRICITE DE FRANCE  : Le nucléaire n'est pas une énergie "verte", dit Pompili..
RE
08:28Edf-le nucléaire n'est pas une énergie verte dans la mesure où il génère des ..
RE
14/06ELECTRICITE DE FRANCE  : L'EPR chinois affecté par des fuites de gaz, EDF demand..
RE
14/06BOURSE DE PARIS : Paris clôture en hausse
AW
14/06EDF  : l'alerte sur l'EPR de Taishan serait liée à la dégradation de gaines de c..
DJ
14/06NUCLÉAIRE : Des gaines d'assemblages à l'origine du problème de l'EPR de Taishan..
RE
14/06EDF collabore avec l'exploitant de l'EPR de Taishan 1 après une hausse de gaz..
DJ
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 72 467 M 87 931 M -
Résultat net 2021 2 748 M 3 335 M -
Dette nette 2021 53 714 M 65 175 M -
PER 2021 15,2x
Rendement 2021 2,77%
Capitalisation 37 837 M 45 879 M -
VE / CA 2021 1,26x
VE / CA 2022 1,26x
Nbr Employés 161 203
Flottant 16,8%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 19
Objectif de cours Moyen 14,31 €
Dernier Cours de Cloture 11,99 €
Ecart / Objectif Haut 54,4%
Ecart / Objectif Moyen 19,4%
Ecart / Objectif Bas -32,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Jean-Bernard Lévy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Christophe Salomon Group Chief Information Officer
Colette Lewiner Independent Director
Laurence Parisot Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE-7.06%45 879
NATIONAL GRID PLC6.36%46 068
SEMPRA ENERGY12.43%43 065
ENGIE-1.69%36 005
E.ON SE12.18%31 785
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP INCORPORATED6.07%31 215