ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:37 05/07/2022
7.844 EUR   -7.50%
15:06EDF s'attend à ce que le faible niveau des cours d'eau entraîne "quelques réductions de production" dans les centrales nucléaires en France
MT
13:49Wärtsilä fournit une batterie de 50 MW pour le site hybride d'EDF en Grande-Bretagne
MT
12:16EDF : partenariat entre la filiale Perfesco et Unifergie
CF
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Nouveaux retards pour la centrale EDF en Angleterre

20/05/2022 | 15:22

La finalisation de la nouvelle centrale nucléaire Hinkley Point C, construite par EDF dans le sud-ouest de l'Angleterre, a à nouveau pris du retard et est maintenant prévue pour 2027, avec des coûts atteignant £25-26 Mds, contre £20 Mds prévus initialement.

Nouveaux retards, nouveaux surcoûts

La nouvelle centrale nucléaire dans le sud-ouest de l'Angleterre a été retardée d'une année supplémentaire et coûtera 3 milliards de livres (3,54 milliards d'euros) de plus, a prévenu EDF, ce qui constitue un revers pour la volonté d'indépendance énergétique du gouvernement britannique.

Le démarrage de la centrale d'Hinkley Point C est désormais prévu pour juin 2027, soit une décennie plus tard que ce qui avait été envisagé à l'origine. Les dépenses liées au projet sont estimées entre 25 et 26 milliards de livres, a déclaré EDF jeudi dernier. EDF a déclaré que la pandémie avait fortement limité les effectifs, les ressources et les chaînes d'approvisionnement, et qu'elle ne pouvait pas exclure de nouveaux retards. "Le risque d'un nouveau retard des deux unités est évalué à 15 mois, en supposant l'absence d'une nouvelle vague de pandémie et l'absence d'effets supplémentaires de la guerre en Ukraine", a-t-elle déclaré. "Les quantités de matériaux et d'ingénierie ainsi que le coût de ces activités, y compris, en particulier, les travaux maritimes, ont augmenté."

Les analystes de Jefferies ont déclaré que l'augmentation des coûts aurait un impact sur la valeur des actions d'EDF, tout en notant que le risque a été signalé dans les résultats du premier trimestre de la société au début du mois. L'action était en hausse de 2,3% à 1111 GMT dans un marché européen en hausse.

Un porte-parole du gouvernement a déclaré vendredi que les retards n'affecteraient pas les Britanniques, qui ont vu leurs factures d'énergie s'envoler en même temps qu'une augmentation plus large des prix due en partie à la guerre en Ukraine. "Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec EDF pour mener à bien Hinkley Point C", a déclaré le porte-parole, ajoutant que les coûts actualisés seraient entièrement supportés par le développeur.

La Grande-Bretagne mise sur le nucléaire pour augmenter son indépendance énergétique

La Grande-Bretagne cherche à augmenter la production d'énergie nucléaire pour qu'elle représente environ un quart de l'électricité totale d'ici 2050, contre environ 15 % actuellement. Elle a proposé un nouveau modèle de financement qui fera peser sur les consommateurs la charge des dépassements de coûts et des retards des projets ultérieurs. Selon le modèle de financement accordé à EDF pour la construction d'Hinkley, les consommateurs ne paient pas pour le projet avant qu'il ne commence à produire de l'électricité.

L'objectif de l'ancien membre de l'Union européenne d'être plus autosuffisant correspond à celui d'autres pays qui s'empressent de sauvegarder leur approvisionnement en électricité pour se protéger de la volatilité des prix dans un contexte de tensions géopolitiques. "Encore des retards et des coûts qui s'envolent ... Le grand pari du gouvernement sur le nucléaire se retourne contre lui avec chaque milliard supplémentaire ajouté à la facture", a déclaré l'association environnementale et antinucléaire Greenpeace.

Ce retard pourrait également contrarier les plans du président Emmanuel Macron visant à rendre la France neutre en carbone d'ici 2050, qui dépendent du déploiement d'une nouvelle génération de réacteurs EDF.


© Zonebourse.com 2022
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
15:06EDF s'attend à ce que le faible niveau des cours d'eau entraîne "quelques réductions de..
MT
13:49Wärtsilä fournit une batterie de 50 MW pour le site hybride d'EDF en Grande-Bretagne
MT
12:16EDF : partenariat entre la filiale Perfesco et Unifergie
CF
11:35EDF : le parc nucléaire français est "prêt pour cet été"
DJ
11:25CRÉDIT AGRICOLE : partenariat avec Perfesco
CF
04/07France-Bruno Le Maire annonce qu'il reste à Bercy
RE
03/07France-Exxon annonce la levée de la grève à la raffinerie de Fos-sur-Mer
RE
03/07Appel de 84 dirigeants d'entreprise pour la sobriété énergétique (tribune)
AW
01/07Les marchés regagnent un peu de terrain, espoir d'un resserrement monétaire
AW
01/07EDF : Céline Fornaro succède à Martin Vial en qualité d'administratrice représentant l'Eta..
DJ
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 80 327 M 83 770 M -
Résultat net 2022 -5 064 M -5 281 M -
Dette nette 2022 59 942 M 62 511 M -
PER 2022 -4,48x
Rendement 2022 0,23%
Capitalisation 31 679 M 33 037 M -
VE / CA 2022 1,14x
VE / CA 2023 1,08x
Nbr Employés 163 423
Flottant 18,5%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 16
Dernier Cours de Clôture 8,48 €
Objectif de cours Moyen 10,38 €
Ecart / Objectif Moyen 22,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Bernard Levy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Bruno Crémel Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE-14.14%33 037
SEMPRA ENERGY16.09%48 265
NATIONAL GRID PLC1.58%47 593
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY PJSC-6.82%37 650
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP, INC.-3.09%32 287
ACWA POWER COMPANY75.48%28 714