Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35 30/09/2022
11.89 EUR   -0.17%
30/09Les investisseurs en PLS
ZB
30/09En direct des marchés : Société Générale, Thales, Atos, EDF, GTT, Valneva, Nike, Orsted, Meta Platforms...
ZB
29/09L'Elysée choisit Luc Rémont pour diriger EDF et relever ses nombreux défis
DJ
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Bourse de Paris : Paris accroche les 6.000 points après l'emploi américain

08/07/2022 | 18:34

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,44% vendredi, au-dessus des 6.000 points, passant outre le rapport sur l'emploi américain qui semble laisser encore la latitude à la Réserve fédérale des Etats-Unis de durcir sa politique monétaire.

L'indice vedette CAC 40 a avancé de 26,43 points à 6.033,13 points, sa troisième séance de hausse consécutive. Il termine sur une progression hebdomadaire de 1,72%.

La cote Parisienne a plusieurs fois changé de direction au cours de la séance, partant à la baisse dans les deux heures qui ont suivi la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en début d'après-midi. Mais une dernière impulsion acheteuse a permis de franchir le cap des 6.000 points.

"Après un mois de juin très difficile", la cote Parisienne se trouve dans "une phase de temporisation de la tendance baissière", avec plusieurs séances de hausse qui permettent "de corriger certains excès à la baisse" qu'il a pu y avoir, explique Christopher Lhuillier, responsable en investissements financiers chez Milleis Banque. La tendance à plus long terme reste précaire, nuance-t-il.

Inflation, récession, guerre en Ukraine pèsent toujours fortement sur le marché Parisien, qui est encore en recul de 15,66% depuis le 1er janvier.

Vendredi, le marché de l'emploi aux Etats-Unis a créé la surprise avec des créations d'emplois bien plus nombreuses que prévu au mois de juin, selon les données du département du Travail.

Cela conforte les investisseurs dans l'idée que "la Fed va sans doute privilégier une hausse de 0,75 point de pourcentage" lors de sa prochaine réunion fin juillet, analyse M. Lhuillier.

En effet, "la tension sur le marché du travail peut contribuer au maintien de l'inflation" que la Fed tente de combattre fortement depuis plusieurs mois.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt pour l'emprunt français à 10 ans a progressé légèrement, à 1,87%, mais en restant encore loin des 2% au-dessus desquels il avait passé la majorité du mois de juin.

Près de 13 milliards prévus pour racheter EDF

EDF a grimpé de 5,64% à 9,56 euros, toujours soutenu par l'annonce de sa renationalisation. Jeudi, le ministre français de l'Economie a déclaré que le gouvernement prévoyait de mobiliser 12,7 milliards d'euros pour cette opération.

Faiblesse du luxe

Poids lourds de la place Parisienne, les valeurs du luxe se sont repliées, sous l'effet notamment de la baisse de l'euro face au dollar, qui diminue la valeur de leurs ventes effectuées hors de la zone euro.

Elles ont aussi pu souffrir de prise de bénéfice après de forts gains en début de semaine. Ainsi, Hermès a reculé de 1,43% à 1.070 euros, Kering de 0,83% à 501 euros, LVMH de 0,12% à 606,90 euros.

La plus forte baisse est pour L'Oréal, qui a reculé de 3,91% à 330,45 euros, ce qui ne l'empêche pas de finir la semaine dans le vert (+0,32%).

Alstom maillot jaune

Le constructeur ferroviaire Alstom a signé la plus forte progression de la semaine au sein de l'indice vedette CAC 40, grimpant de 11,20% à 24,32 euros, après avoir notamment annoncé un nouveau contrat en Inde. Sur l'année, le titre reste toutefois en recul de 22,10%.

Vendredi, sur l'indice élargi SBF 120, d'autres valeurs décotées de l'année ont aussi été à l'honneur: OVH (+8,46% à 16,29 euros) et Casino (+6,11% à 13,54 euros).

fs/mla/er


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALSTOM 3.33%16.745 Cours en temps réel.-46.36%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.02%0.6531 Cours en différé.3.70%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.00%0.6402 Cours en différé.-10.41%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) -0.02%1.1381 Cours en différé.-4.52%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.00%1.116 Cours en différé.-17.43%
CAC 40 1.51%5762.34 Cours en temps réel.-20.64%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.01%0.737975 Cours en différé.6.84%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) 0.00%0.7227 Cours en différé.-7.61%
CASINO, GUICHARD-PERRACHON SA -1.69%9.585 Cours en temps réel.-58.60%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -0.17%11.89 Cours en temps réel.20.39%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.01%0.9801 Cours en différé.-13.80%
HERMÈS INTERNATIONAL 0.79%1217 Cours en temps réel.-20.77%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.18%0.012519 Cours en différé.5.97%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.04%0.01227 Cours en différé.-8.60%
KERING 0.77%458.55 Cours en temps réel.-35.13%
L'ORÉAL 2.13%330.25 Cours en temps réel.-20.79%
LATITUDE GROUP HOLDINGS LIMITED -1.13%1.31 Cours en différé.-34.50%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 0.39%610.4 Cours en temps réel.-16.04%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.00%0.5594 Cours en différé.-16.03%
OVH GROUPE 3.10%10.225 Cours en temps réel.-59.74%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) -0.01%1.020304 Cours en différé.15.68%
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
30/09Les investisseurs en PLS
ZB
30/09En direct des marchés : Société Générale, Thales, Atos, EDF, GTT, ..
ZB
29/09L'Elysée choisit Luc Rémont pour diriger EDF et relever ses nombreux défis
DJ
29/09Luc Rémont désigné à la tête d'EDF pour relancer le nucléaire
AW
29/09Rémont à la tête d'EDF, la production nucléaire comme priorité
RE
29/09Luc Remont proposé comme nouveau patron de l'entreprise énergétique française EDF
ZR
29/09France-Luc Rémont proposé comme nouveau PDG d'EDF - Elysée
RE
29/09EDF : Luc Rémont futur PDG
AO
29/09Le régulateur français exhorte les travailleurs du nucléaire à reprendre le travail pou..
ZR
29/09France-RTE demande aux syndicats de réinjecter dans le réseau de l'électricité nucléair..
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 86 458 M 84 779 M -
Résultat net 2022 -10 856 M -10 646 M -
Dette nette 2022 72 215 M 70 813 M -
PER 2022 -3,69x
Rendement 2022 -
Capitalisation 44 418 M 43 556 M -
VE / CA 2022 1,35x
VE / CA 2023 1,25x
Nbr Employés 163 423
Flottant 18,4%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 8
Dernier Cours de Clôture 11,89 €
Objectif de cours Moyen 11,93 €
Ecart / Objectif Moyen 0,36%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Bernard Levy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Bruno Crémel Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE20.39%43 556
SEMPRA ENERGY13.35%94 255
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY82.58%73 765
NATIONAL GRID PLC-12.15%37 970
ACWA POWER COMPANY100.00%32 694
ENGIE-9.01%28 129