Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Rebond des marchés boursiers mais la vigilance reste de mise

05/10/2021 | 19:07
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Monde (awp/afp) - Les marchés sont repartis de l'avant mardi après un début de semaine difficile, portés par les secteurs énergétiques et technologiques, saluant également une activité solide dans les services.

Les indices européens ont effacé nettement leurs pertes de la veille: Paris a repris 1,52%, Francfort +1,05%, Londres +0,94% et Milan +1,95%.

Sur le marché des taux en revanche, la tension perdurait avec un taux d'emprunt américain à dix ans revenu au-dessus de 1,50%, sans pour autant empêcher les valeurs technologiques de rebondir, alors que la hausse des taux a généralement un impact négatif sur les valeurs de croissance.

Ainsi, à Wall Street, l'indice à forte coloration technologique reprenait 1,42% après avoir perdu plus de 2% lundi. le Dow Jones avançait de 1,26%, et le S&P 500 de 1,23% vers 16H00 GMT.

"La vote-face de ce mardi pourrait ne pas mener à une tendance haussière substantielle alors que les incertitudes liées à Evergrande demeurent, que la trame qui se joue à Washington va encore durer quelques semaines, que les taux d'emprunts souverains se renforcent avant le rapport sur l'emploi vendredi et que la Bourse de Shanghai est fermée pour la semaine de congés qui suit la fête nationale chinoise", tempère Edward Moya, analyste chez Oanda.

Les incertitudes politiques persistent aux États-Unis au sujet du plafond de la dette.

Un défaut de paiement des Etats-Unis, faute d'accord au Congrès pour relever le plafond de la dette avant la date butoir du 18 octobre, pourrait provoquer une nouvelle récession, a alerté mardi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

En outre, les investisseurs gardent à l'esprit la flambée des prix de l'énergie, le ralentissement de la croissance, les difficultés d'approvisionnement et celles du colosse chinois Evergrande au bord de la faillite.

La croissance économique mondiale sera "légèrement" plus faible qu'attendu cette année, a prévenu mardi la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva.

Elle a aussi lancé un appel aux banques centrales, leur recommandant de se tenir "prêtes à agir rapidement si la reprise se renforçait plus rapidement que prévu ou si les risques inflationnistes devenaient tangibles".

Le rapport sur l'emploi américain qui sera publié vendredi donnera des indications sur ce que pourrait faire la Réserve fédérale américaine et dans quelle proportion. La Fed a déjà préparé les marchés à une réduction progressive et prochaine de son soutien monétaire et si l'emploi s'améliorait significativement, cela pourrait l'inciter à intervenir plus vite.

La tendance reste favorable pour l'énergie

La hausse des prix de l'énergie continuait de fournir du carburant aux entreprises reliées à ce secteur.

A Paris, TotalEnergies s'est adjugé 2,99% à 43,35 euros et l'électricien EDF s'est arrogé 5,49% à 12,50 euros.A Londres, BP a gagné 1,80% à 350,65 pence tandis que Royal Dutch Shell s'est apprécié de 1,59% à 1.699,20 pence.

Pour Greggs, c'est du gâteau

La chaîne de boulangeries britannique Greggs s'est envolée de 11,1% à 3.192 pence, après avoir publié des ventes en hausse de 3,5% au troisième trimestre, en dépit de problèmes de personnel et de perturbations de la chaînes d'approvisionnement.

Greggs fait mieux que les autres dans un "marché de la vente de nourriture à emporter qui reste déprimé" grâce à "ses prix bas, son marketing à destination d'un large public et ses boutiques à l'extérieur des centre-villes", selon Ross Hindle, analyste pour Third Bridge.

Du côté du pétrole et de l'euro

Outre l'envolée des prix du gaz, ceux du pétrole ont poursuivi leur hausse mardi, atteignant de nouveaux plus hauts en plusieurs années mardi au lendemain d'un sommet éclair de l'Opep+ qui a vu les producteurs reconduire leur stratégie d'ouverture lente du robinet d'or noir.

Vers 16h45 GMT, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre était en hausse de 1,87% par rapport à la clôture de la veille, à 82,79 dollars à Londres.

A New York, le baril de WTI pour le mois de novembre engrangeait 1,86% à 79,06 dollars.

L'euro reculait de 0,13% face au billet vert à 1,1604 dollar.

Le bitcoin gagnait 2,06% à 50'013 dollars.

afp/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM, INC. -1.81%3443.72 Cours en différé.5.74%
APPLE INC. -0.32%164.77 Cours en différé.24.18%
BP P.L.C. -0.85%25.74 Cours en différé.25.44%
BP PLC 1.88%333.35 Cours en différé.30.65%
CONTINENTAL AG 3.52%98.03 Cours en différé.-9.08%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 1.49%12.575 Cours en temps réel.-2.48%
FACEBOOK INC -4.27%310.6 Cours en différé.13.71%
INFINEON TECHNOLOGIES AG 5.41%42.09 Cours en différé.34.09%
TOTALENERGIES SE 3.26%41.935 Cours en temps réel.18.80%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
01/12France-Les concurrents d'EDF ont demandé 160,36 TWh d'Arenh pour 2022-CRE
RE
01/12EDF et Westinghouse signent un accord pour produire du Cobalt-60 à usage médical
RE
01/12COLLABORATION WESTINGHOUSE/EDF : des applications à la médecine nucléaire
PU
01/12ELECTRICITE DE FRANCE : EDF réaffirme le rôle du nucléaire dans la transition écologique e..
PU
01/12Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Mercredi 1er décembre 2021
AO
01/12BOURSE DE PARIS : Jerome, ce grand fou
01/12EN DIRECT DES MARCHES : Sanofi, Engie, Alstom, Soitec, Merck, Volkswagen, Salesforce, Clar..
01/12VEOLIA ENVIRONNEMENT : A suivre aujourd'hui
AO
01/12EDF : près de 95% de l'acompte sur dividende payé en actions
CF
01/12EDF et Veolia vont créer une coentreprise pour le traitement des déchets radioactifs co..
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 73 250 M 83 000 M -
Résultat net 2021 4 543 M 5 147 M -
Dette nette 2021 51 634 M 58 506 M -
PER 2021 8,84x
Rendement 2021 4,46%
Capitalisation 39 699 M 44 959 M -
VE / CA 2021 1,25x
VE / CA 2022 1,17x
Nbr Employés 161 203
Flottant 14,9%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 17
Dernier Cours de Cloture 12,58 €
Objectif de cours Moyen 15,01 €
Ecart / Objectif Moyen 19,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Bernard Lévy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Christophe Salomon Group Chief Information Officer
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE-2.48%44 088
NATIONAL GRID PLC16.37%48 209
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY PJSC-2.08%43 160
SEMPRA-6.08%38 279
ENGIE2.32%34 896
E.ON SE20.96%32 016