Eli Lilly a annoncé ce mardi que son principe actif contre le diabète, le tirzépatide, utilisé dans son médicament Mounjaro et dans son amaigrissant Zepbound, avait reçu l'approbation des régulateurs chinois. Cela intensifie la concurrence avec son rival danois Novo Nordisk, qui a vu son médicament Ozempic contre le diabète obtenir l'approbation en Chine en 2021. Selon Reuters, le laboratoire américain n'a pas précisé quand les ventes commenceraient en Chine ni combien de doses seraient fournies.